Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Honda Jazz Crosstar (2020) : l'hybride en tenue de randonnée

La nouvelle génération de Honda Jazz débarque en Europe avec une seule motorisation, hybride, et deux variantes. La première plutôt classique et cette version Crosstar grimée en SUV et vendue 2 500 € de plus. L’investissement est-il intéressant ?

Essai vidéo - Honda Jazz Crosstar (2020) : l'hybride en tenue de randonnée

 En bref

Citadine hybride

4ème génération

A partir de 27 120 €

Neutre au malus

En France on la connaît peu. Pourtant, à l’international, la Jazz est une star. Depuis 2001, cette citadine au look de monospace s’est vendue à plus 7,5 millions d’exemplaires sur les 5 continents. Pour cette nouvelle génération, la quatrième, Honda débarque en Europe avec une seule motorisation, de l’hybride, et deux variantes : la première plutôt classique que nous avons eu l’occasion de tester récemment, avec toujours un profil de monospace et une bouille rondouillarde, et puis cette version un peu plus baroudeuse, appelée Crosstar.

 

Essai vidéo - Honda Jazz Crosstar (2020) : l'hybride en tenue de randonnée

Essai vidéo - Honda Jazz Crosstar (2020) : l'hybride en tenue de randonnée

 

 

Pour se démarquer de ses deux principales rivales en France, les Toyota Yaris et Renault Clio hybrides, Honda propose donc cette finition haut de gamme “Crosstar”, légèrement plus longue (4,09 m) et facturée 2 500 € de plus qu’une Jazz normale dotée du plus haut niveau de finition (Exclusive). A ce prix-là, vous aurez droit à tout l’attirail du petit baroudeur avec une calandre spécifique, des jantes alliage de 16’’, des protections en plastiques sur la carrosserie, une garde au sol surélevée sans oublier les barres de toit. Cette version purement cosmétique ne transforme pas pour autant la Jazz en véritable SUV. Et tant mieux car c’est ce physique de monospace qui démarque la japonaise de toutes les autres citadines.

Les portes s'ouvrent à 90° pour un accès aisé.
Les portes s'ouvrent à 90° pour un accès aisé.
Les fameux "Magic Seats" sont bien là !
Les fameux "Magic Seats" sont bien là !
304 litres, c'est tout juste correct dans la catégorie.
304 litres, c'est tout juste correct dans la catégorie.

La Jazz est la citadine polyvalente la plus facile à vivre du marché. D’abord, il y a ces portes arrière qui s’ouvrent à presque 90°, très pratiques pour l’accès à bord ou l’installation d’un siège bébé. Ensuite, deux adultes de bonne taille peuvent s'asseoir confortablement, avec de la place à revendre au niveau de la tête et des genoux, avec aussi une belle luminosité. La taille de coffre n'est pas oubliée pour autant avec 304 litres offerts. Basculez le dossier de la banquette arrière avec l'assise qui s'abaisse automatiquement et vous obtenez un plancher plat et 1 203 litres de volume de chargement jusqu'au toit. Mais ça n'est pas tout : la Honda dispose de plus d'un joker dans sa manche : les Magic Seats. L'assise de la banquette peut en effet être relevée et cela donne un volume absolument considérable permettant de loger d'énormes valises ou encore un vélo. C'est incroyablement pratique et ça, il n'y a que Honda qui le fait.

Qualité en hausse et nombreux rangements pour ce nouvel intérieur.
Qualité en hausse et nombreux rangements pour ce nouvel intérieur.

L’habitacle de la Jazz est en gros progrès. Premièrement, sa présentation est originale et prévoit de nombreux rangements pour ses occupants. Il y a par exemple 3 porte-gobelets, une double boîte à gants et un vide poche central. Ensuite, la japonaise fait grimper d’une marche la qualité de ses matériaux. Cette version haut de gamme présente bien avec des tissus de qualité sur les sièges ou encore la planche de bord. Les plastiques ne sont pas moussés comme à bord d’une Clio par exemple, mais ces derniers se font discrets. En signant un chèque de 27 120 € pour cette version Crosstar vous aurez droit à la totale niveau équipement comme des sièges hydrofuges, une sono de plus de 300 watts ou encore ce système multimédia de 9’’ compatible Android et Carplay. Il est simple à utiliser et plutôt réactif.

Sous le capot, cette Crosstar reprend la même architecture technique que la dernière Jazz e:HEV. A savoir une association entre un 4 cylindres essence de 87 ch et deux moteurs électriques : un premier fort de 20 ch servant de générateur et rechargeant la petite batterie lithium-ion et un second, développant 109 ch, s'assurant de la propulsion. Jusqu'ici, que du classique mais, à l'instar de la boîte à crabots de la Renault Clio E-Tech, l’une de ses concurrentes, l'originalité vient de la transmission. Il s'agit d'une étonnante boîte à pignon unique.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,09 m
  • Largeur : 1,72 m
  • Hauteur : 1,55 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 304 l / 1203 l
  • Boite de vitesse : Auto.
  • Carburant : Hybride essence électrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Mars 2020

* pour la version IV CROSSTAR 1.5 I-MMD EXCLUSIVE AT.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (35)

En savoir plus sur : Honda Jazz 4 Crosstar

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Achetez votre Honda Jazz

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire