Publi info
 

Formule 1 : Red Bull Racing quitte Renault pour Honda

Dans Sport Auto / Formule 1

Après douze années de collaboration en Formule 1, Red Bull Racing se sépare de son motoriste français Renault. L’écurie autrichienne choisit Honda qui équipe déjà la Scuderia Toro Rosso depuis cette année.

Red Bull Racing va suivre le choix de la Scuderia Toro Rosso de changer de motoriste pour Honda.
Red Bull Racing va suivre le choix de la Scuderia Toro Rosso de changer de motoriste pour Honda.

Red Bull Racing tente le pari que McLaren a pris trois ans plus tôt. L’écurie de Formule 1 autrichienne se tourne vers Honda. Actuellement motorisée par Renault, et ce depuis douze ans, elle met fin à un partenariat qui a débouché sur 57 victoires, ainsi que quatre titres de champions du monde des constructeurs et autant de titres pilotes avec l’Allemand Sebastian Vettel.

Depuis 2014 et le passage aux moteurs V6 hybrides, l’équipe s’est faite dépasser, principalement par Mercedes mais aussi par Ferrari. Le contrat liant Red Bull au motoriste français arrive à son terme à la fin de la saison 2018. Pour la suite, le « taureau rouge » avait le choix de le renouveler ou bien de signer chez Honda. Une option risquée au regard de l’association McLaren-Honda entre 2015 et 2017, qui a maintenu la mythique équipe anglaise dans les profondeurs du classement des constructeurs, enchaînant les déconvenues. À tel point que McLaren a fait le chemin inverse et court dorénavant avec Renault.

Cependant, la Scuderia Toro Rosso, l’écurie sœur de Red Bull, roule avec Honda depuis le début de la saison et fait plus que limiter la casse. Un seul abandon imputable au groupe propulseur japonais sur la manche d’ouverture en Australie, et d’excellents résultats pour le pilote français Pierre Gasly avec une 4 place au Grand-Prix de Bahreïn et une 7 à celui de Monaco.

Une réussite qui a pesé dans la balance, Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, ayant déclaré son équipe « impressionné[e] par l’engagement de Honda en F1, par les rapides progrès qu’ils ont effectué récemment ». Il assure que Red Bull se dirige « dans la bonne direction » avec ce partenariat et vise avec lui « les plus gros trophées de la F1 ».

Pour Honda, compter deux écuries équipées de leur matériel permettra d’accéder à « deux fois plus de données qu’auparavant », estime son président Takahiro Hachigo. « Nous croyons que travailler avec Toro Rosso et Red Bull à la fois, en construisant deux partenariats forts, nous permettra de nous rapprocher de notre but de gagner des courses et des championnats » a-t-il ajouté.

Renault y voit de son côté « une évolution naturelle pour Renault et pour Red Bull Racing compte tenu de leurs aspirations respectives ». Le constructeur au losange reste concentré « sur la progression de Renault Sport Formula One Team, tout en continuant de développer la relation avec McLaren Racing ».

La nouvelle association Red Bull Racing-Honda tiendra pour les saisons 2019 et 2020, jusqu’au changement de réglementation concernant les moteurs en 2021.

Mots clés :

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

les moteurs français et les voitures françaises c est de la merde c est bien connu mais y a quand France que les louis,Eric ou Mathieu croient que c est les meilleurs voitures :ddr::ddr::ddr:

Par

en même temps y reste qui qui vends des moteurs ??

Par

En réponse à gokhan1369

les moteurs français et les voitures françaises c est de la merde c est bien connu mais y a quand France que les louis,Eric ou Mathieu croient que c est les meilleurs voitures :ddr::ddr::ddr:

Pour sa qu'il sont utiliser chez mercedes en formule 1 et partout

Va devenir ingénieur pour prouvez le contraire alors que des gens payer des fortune pour en développer le disent

Par

Ils sont complètement fou ? Ils écumeront les fonds de grille comme Mclaren. Le moteur Renault a toujours été compétitif et leur collaboration a été plus que fructueuse. Il doit y avoir de la magouille financière derrière un tel choix.

Par

En réponse à Atomos

Ils sont complètement fou ? Ils écumeront les fonds de grille comme Mclaren. Le moteur Renault a toujours été compétitif et leur collaboration a été plus que fructueuse. Il doit y avoir de la magouille financière derrière un tel choix.

Pas tant que ça.

STR n'est pas passée dernière avec Honda, et McLaren , en passant chez Renault, végète malgré tout en milieu de peloton, et donc n'a que très peu progressé.

RBR ne sera plus l'équipe favorisée par Renault (ce qu'elle était quand ils ramenaient les titres) puisque l'équipe d'usine est prioritaire, sans compter la fourniture trop juste en pièces détachées l'an dernier envers Toro Rosso, quand celle ci menaçait l'équipe d'usine au classement final.

Ca remettra aussi Abiteboul à sa place, parce qu'actuellement, y'a que RBR capable de mettre un moteur Renault sur un podium, sans parler de victoires.

Les Renault usine sont bonnes à se batttre pour les 7 et 9e place, et les McLaren, c'est embarrassant vu ce qu'ils ont bavé sur Honda l'an dernier et leur situation actuelle.

Par

En réponse à gokhan1369

les moteurs français et les voitures françaises c est de la merde c est bien connu mais y a quand France que les louis,Eric ou Mathieu croient que c est les meilleurs voitures :ddr::ddr::ddr:

Et ta connerie c'est sur elle est au top du classement :fresh:

Par

En réponse à chriscooltv

Commentaire supprimé.

Non il est seulement éméché ..!!

Par

En réponse à gokhan1369

les moteurs français et les voitures françaises c est de la merde c est bien connu mais y a quand France que les louis,Eric ou Mathieu croient que c est les meilleurs voitures :ddr::ddr::ddr:

Ça dépend en quoi. Renault et la F1 c'est du lourd et une grande histoire

Par

parlons en !!! Le Mans 2018 - Alpine déclarée vainqueur LMP2 sur tapis vert

G-Drive a été disqualifiée de la course | L'équipe russe devrait faire appel

Deuxième de la 86e édition des 24 Heures du Mans, Signatech Alpine Matmut a finalement été déclarée ce lundi vainqueur de l'épreuve mancelle,

suite à l'annonce de la disqualification du prototype leader G-Drive #26. Ce dernier, tout comme l'Oreca du TDS Racing (quatrième),

a été jugé non-conforme par les commissaires en raison de l'installation d'une pièce non-homologuée dans le système de ravitaillement en essence.

Des arrêts trop rapides ont ainsi éveillé les soupçons des organisateurs et de certains concurrents, dont notre équipe favorite.

Il s'agit d'un rebondissement inattendu pour la catégorie LMP2, qui voit là deux de ses principaux protagonistes écartés du classement final. Pour Alpine,

c'est une nouvelle incroyable, même si gagner sur tapis vert n'est jamais réjouissant. Pour les 40 ans de la victoire de l'A442B en 1978,

la firme tricolore s'offre son deuxième succès dans la catégorie, après avoir déjà remporté les 24 Heures du Mans LMP2 en 2016.

Attention cependant à éventuel retournement de situation. G-Drive et TDS Racing, respectivement premier et quatrième de l'épreuve avant disqualification,

vont très certainement faire appel de cette décision. Le classement est donc provisoire jusqu'à publication du verdict final.

On notera que ce changement de classement ne change en rien l'opération d'Alpine au Championnat du Monde d'Endurance WEC,

puisque la marque française était déjà en tête des représentantes de cette compétition (G-Drive ne participe pas au WEC).

Par

En réponse à Atomos

Ils sont complètement fou ? Ils écumeront les fonds de grille comme Mclaren. Le moteur Renault a toujours été compétitif et leur collaboration a été plus que fructueuse. Il doit y avoir de la magouille financière derrière un tel choix.

Faut croire que Honda se sort les pouces du c**

Car jusqu'à présent c'était à la limite du ridicule pour un constructeur qui est connu pour sa fiabilité et son savoir faire

Et connaissant RedBull ils vont pas se tirer une balle dans le pied.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire