Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Hyundai et Apple : une voiture électrique autonome commune en 2024 ?

Hyundai serait en train de discuter avec Apple pour établir un partenariat afin de développer une voiture électrique autonome. Une information au conditionnel puisque, quelques heures après l'avoir annoncé officiellement, la marque sud-coréenne s'est rétractée.

Hyundai et Apple : une voiture électrique autonome commune en 2024 ?

La semaine dernière, Hyundai a envoyé un communiqué de presse au Financial Times pour lui annoncer être en cours de finalisation avec Apple pour créer une collaboration technique afin de créer une voiture électrique autonome et que cette association n'attendait plus que la validation par son président. Une déclaration qui a instantanément provoqué une hausse de près de 20 % de l'action du constructeur, augmentant sa valeur sur le marché de 8 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros), soit sa plus grosse augmentation depuis 1988.

Cependant, seulement quelques heures plus tard, le constructeur est revenu sur sa déclaration en supprimant toute mention à la Pomme et se faisant plus vague : « Nous avons reçu de nombreuses demandes de différentes entreprises pour une coopération éventuelle afin de développer des voitures électriques autonomes. Il est encore trop tôt pour annoncer une décision ».

Après avoir manifesté un regain d'intérêt pour le sujet il y a à peine deux semaines, Apple n'a cependant pas confirmé l'information, ce qui a probablement été à l'origine de la rétractation de Hyundai. Toutefois, étant novice dans le domaine, le géant de la technologie aura besoin d'un partenaire automobile pour s'occuper notamment des processus de production, de développement du châssis ou encore des éléments de sécurité s'il souhaite vraiment lancer sa propre voiture électrique autonome.

Cela fait quelques années qu'Apple flirte avec cette idée, mais l'intention étant originellement d'en développer la technologie avant de la vendre à des constructeurs automobiles pour justement éviter d'avoir à se lancer dans la production elle-même. Apple avait annoncé renoncer à ce projet en 2017, licenciant alors près de 200 employés, mais le Project Titan, un projet technologie consacré à l'autonomie de façon plus large lancé depuis au moins 2014, avait continué son développement et c'est son aboutissement qui pourrait être utilisé aujourd'hui par Hyundai.

La collaboration entre les deux entreprises pourrait permettre à Apple d'utiliser la nouvelle architecture E-GMP de Hyundai, avec sa capacité de chargement de 800 V et sa possibilité de faire 500 km par charge, en lui associant sa propre technologie de batterie Monocell utilisant de plus grosses cellules dans des packs de batteries plus denses, augmentant ainsi leur autonomie. Selon certaines sources, Apple pourrait aussi passer du lithium-ion au lithium-fer-phosphate qui est moins sujet à l'échauffement et évidemment s'occuper de toute la partie logiciels.

Apple éviterait ainsi l'énorme écueil de la production avec son coût gigantesque et sa grande complexité - qui a été la raison principale de l'abandon de Dyson l'année dernière – et ça ne serait pas la première relation de ce genre pour la marque californienne puisqu'elle en a déjà une similaire avec le géant taïwanais Foxconn qui s'occupe actuellement d'assembler les iPhones et iPads, ce qui permet à Apple de se consacrer exclusivement au développement du design, de la technologie et des logiciels.

Ce partenariat possible de Hyundai avec Apple serait le dernier des très nombreux investissements du constructeur coréen qui a injecté l'année dernière 94 millions d'euros dans Arrival, une start-up britannique de voitures électriques, s'est associé avec le croate Rimac pour le développement de ses électriques à hautes performances et, début décembre dernier, a racheté pour 760 millions d'euros l'entreprise américaine spécialiste des robots Boston Dynamics.

La date d'arrivée sur le marché du fruit des efforts communs d'Apple et Hyundai diffère selon les sources, le premier ayant annoncé 2024 pour objectif et une source proche du second tablant plus pour 2027.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Hyundai

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire