Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Kia Optima hybride : rechargeable - En direct du salon de Genève

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Cailliot Manuel

La nouvelle Optima se décline, comme la précédente, en version hybride, présentée à Genève en première européenne. Mais avec une grosse nouveauté. Elle est hybride, mais rechargeable, avec à la clé une efficience accrue.

Kia Optima hybride : rechargeable - En direct du salon de Genève

Kia a prévu de baisser les émissions de CO2 de sa gamme de modèles de 25 % à l'horizon 2020. Et cette nouvelle Optima hybride y contribuera, à n'en pas douter.

 

Le passage d'un groupe motopropulseur hybride à un hybride rechargeable change en effet la donne et permet de réduire drastiquement la consommation et les émissions de CO2. De 5,1 litres et 119 g, on passerait en effet à 1,7 litres et 37 grammes par km, selon le protocole NEDC (assez irréaliste rappelons-le).

Kia Optima hybride : rechargeable - En direct du salon de Genève

Avec sa batterie de bien plus grosse capacité, soit 9,8 kWh et un moteur électrique de 50 kW, soit 68 ch, la nouvelle Optima hybide peut parcourir théoriquement 54 km en mode tout électrique, à une vitesse pouvant aller jusqu'à 120 km/h. Aucune info encore sur le temps de recharge nécessaire pour revenir à pleine capacité. La batterie est située derrière la banquette arrière mais s'étend aussi dans la logement de la roue de secours. Du coup, déception quand nous avons ouvert le coffre. Son volume paraît bien pingre, et les chiffres confirme le coup d'oeil, avec 307 litres seulement contre 505 pour la berline (voir photo dans le portfolio).

 

Le moteur électrique est accolé à la transmission automatique à 6 rapport et remplace le convertisseur de couple. Il est associé au moteur thermique 2.0 GDI de 156 ch, pour une puissance cumulée de 205 ch (l'ancienne affichait 177 ch). Le couple total est de 375 Nm à 2 300 tours/min. 

 

Les performances sont en stagnation cependant par rapport à l'ancienne génération, même si Kia annonce un gain de 0,6 secondes au 0 à 100 km/h. Le chiffre communiqué est pourtant identique, soit 9,4 secondes. Et la vitesse maxi est de 190 km/h. Il faut dire qu'avec le système hybride rechargeable, l'Optima a pris du poids et affiche 1 700 kg sur la balance, au lieu de 1 587 kg pour la précédente.

 

Esthétique spécifique et équipement super riche

Esthétiquement, l'hybride se distingue par des boucliers spécifiques, qui optimisent les écoulements d'air, et par des volets d'air actifs. Le Cx passe ainsi de 0,27 sur la berline classique à 0,25 ici. Une couleur bleue métallisée lui est aussi réservée, et enfin, la prise de charge de la batterie se situe sur l'aile avant côté conducteur.

 

Niveau habitacle, les seuls changements concernent le combiné d'instrumentation, qui affiche désormais une jauge de puissance et d'utilisation de l'énergie. Pour le reste, on est dans une Optima, donc devant une planche de bord certes sérieuse et pas folichonne, mais très bien réalisée et de qualité. Le style s'inspire de certaines BMW ou Mazda, pas les pires des références.

Kia Optima hybride : rechargeable - En direct du salon de Genève

Enfin niveau équipement, cette hybride reprend le pack de la berline avec, en série ou en option, toutes les aides à la conduite aujourd'hui habituelles : grand écran tactile 8 pouces avec services connectés fournis par Tom Tom, compatibilité Apple Car Play et Android auto, régulateur de vitesse adaptatif, freinage d'urgence autonome avec détection de piéton, aide au maintien dans la voie active, reconnaissance des panneaux routiers, alerte de véhicule dans l'angle mort, feux de route automatiques, système de détection de trafic arrière. Mais on trouve aussi par exemple un airbag genoux pour le conducteur, ou un emplacement de recharge par induction, pour les smartphones compatibles.

 

La commercialisation aura lieu au dernier trimestre 2016, à des tarifs non encore définis.

 

L'instant Caradisiac : coffre de toit obligatoire

Quand d'autres constructeurs arrivent à proposer des modèles hybrides ou électriques qui ont un volume de coffre semblable aux autres versions thermiques, en utilisant une plateforme conçue dès le départ pour ça, ce ne semble pas être le cas ici. Pour une berline de 4,86 m, le volume est réduit à la portion congrue. C'est à peine plus que celui d'une Renault Clio (300 litres). Quand on ouvre le coffre, on ne s'attend vraiment pas à voir si petit. C'est dommage, mais pas rédhibitoire, il faudra juste prévoir un coffre de toit pour partir en vacances en famille.

Kia Optima hybride : rechargeable - En direct du salon de Genève

Photos (5)

En savoir plus sur : Kia Optima 2

SPONSORISE

Actualité Kia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire