Publi info

Kimi Räikkönen, l'interview vérité : "Ma première voiture était une Lada"

Dans Sport Auto / Formule 1

Kimi Räikkönen, l'interview vérité : "Ma première voiture était une Lada"

C'est au circuit du Castellet où va se dérouler le Grand Prix de France de Formule 1 dimanche que nous avons pu rencontrer Kimi Räikkönen, l'un des pilotes de l'écurie Alfa Romeo Racing, avec le privilège extraordinaire de pouvoir lui poser quelques questions avant la course, à bord de son Stelvio Quadrifoglio !

Kimi Räikkönen évidemment un des meilleurs pilotes du monde avec un titre de champion en 2007 ainsi que 21 victoires et 103 podiums en Formule 1 à son actif mais il est aussi célèbre pour son tempérament disons glacial, son surnom de Iceman ne venant pas seulement de sa nationalité finlandaise. Eh oui, il est connu pour détester les interviews et ne pas avoir sa langue dans sa poche...

Mais il est tout à fait sympathique en fait, ce Kimi ! Et cet interview est le coup d'envoi parfait du nouveau road trip de la rédaction que nous allons commencer lundi. Après les Dacia en Roumanie et les Skoda en République Tchèque, nous allons en effet prendre presque une dizaine de voitures italiennes, des Alfa, des Fiat, des Abarth mais pas que direction l'Italie sur un trajet de près de 3 000 km, et vous pourrez suivre nos aventures toute la semaine sur Caradisiac avec plein de surprises prévues, et probablement d'autre qui le sont moins !

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (4)

Lire les commentaires

Par

"Ma première voiture était une Lada" et alors? C'est un peu plus glorieux que "ma première voiture était une Peugeot"

Par

Sympa cet interview, et très réaliste de la situation actuelle en F1. Les spectateurs aussi voudraient que ça soit une course de pilotes et que ça redevienne un peu comme la motogp. Quant au roadtrip, ça risque d être chaud cette semaine.

Par Profil supprimé

En réponse à ymola

Sympa cet interview, et très réaliste de la situation actuelle en F1. Les spectateurs aussi voudraient que ça soit une course de pilotes et que ça redevienne un peu comme la motogp. Quant au roadtrip, ça risque d être chaud cette semaine.

La F1 permet de tester quelques nouvelles technos avant de les coller dans les véhicules destinés au grand public mais ce sport est devenu chiant à mes yeux (et ce, depuis de très longues années). C'est encore plus vrai sur les circuits ennuyeux (genre Monaco ... le circuit historique indéboulonnable mais totalement obsolète face aux performances des F1 de maintenant).

Pour une grande partie, c'est une guerre technologique (et de pognon) où les pilotes doivent suivre aveuglement les consignes du staff dicté par la télémétrie.

Remettre le pilotage pur au centre du jeu impliquerait des voitures identiques et un pilote qui ne peut se fier qu'à son feeling en course. Impensable.

Par

:bien::bien:en vous attendant sur le road trip.