Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La première Lotus électrique à prolongateur d'autonomie est à vendre

Dans Ecologie / Electrique / Voitures hybrides

La première Lotus électrique à prolongateur d'autonomie est à vendre

L'hybridation, voilà une technologie bien peu commune chez Lotus qui s'est uniquement concentré jusqu'ici sur les moteurs thermiques. Mais la marque anglaise cède tout de même aux enchères sa première Evora à prolongateur d'autonomie. Comme un signe de ce que va être le futur de Lotus.

Un prototype de test d'une Lotus Evora électrique à prolongateur d'autonomie, qui avait été vendu à un passionné de la marque, est à nouveau à la vente. Le propriétaire actuel veut s'en séparer pour 150 000 livres sterling, soit environ 172 000 €. Un tarif plutôt coquet quand on sait que la gamme de l'Evora culmine à 110 000 € dans sa version la plus puissante.

Evidemment, il est toujours difficile de donner un prix à un prototype unique, surtout lorsque celui-ci s'écarte totalement de la philosophie de base de l'auto. Et c'est le moins que l'on puisse dire sur cette Evora qui avait été conçue en 2012 dans le but de tester une propulsion électrique sur un des modèles de la marque anglaise.

Deux moteurs électriques entraînent le coupé britannique à 100 km/h en un peu moins de quatre secondes et demie, tandis qu'une batterie de 15 kWh assure l'alimentation en énergie. Une fois les batteries épuisées, un trois cylindres 1.2 essence prend le relais en tant que prolongateur d'autonomie, jouant donc uniquement le rôle de générateur de courant pour les batteries.

Un dispositif similaire à celui d'une BMW i3, qui n'a jamais vu le jour chez Lotus. Mais cela n'exclut pas le lancement de modèles hybrides et électrifiés dans un futur proche chez Lotus qui, on le rappelle, est désormais intégré au Chinois Geely, propriétaire... de Volvo.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (20)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

Une Lotus "de base" ayant déjà la fiabilité d'un prototype, j'ose pas imaginer la fiabilité d'une Lotus "prototype" :brosse:

Par

C'est une Tesla roadster qui est revenue à la maison ??? :areuh:

Par

"une Lotus Evora électrique à prolongateur d'autonomie, qui avait été vendu à un passionné de la marque" ya comme un truc qui cloche dans cette phrase !!! :bah:

Par

" Lotus qui s'est uniquement concentré jusqu'ici sur les moteurs thermiques. "

Là, c'est un démonstrateur présenté à la presse il y a 7 ans (414e).

Et Lotus Engineering a très fortement participé à la conception du système de la Chevrolet Volt de première génération qui a été commercialisée... en 2011.

En fait, ça fait 20 ans que Lotus travaille sur ces motorisations, même si c'est pour d'autres constructeurs.

Par

Je possède une Lotus Elise depuis 2003. Il est vrai que je ne fais que 3000 km par an avec mais je n'ai connu AUCUN soucis de fiabilité avec elle.

La finition n'est pas extraordinaire sur ces voitures à moteur Rover mais à condition de l'entretenir correctement et de laisser au moteur le temps de chauffer, il n'y a aucun problème. Je n'ai fait que de l'entretien courant à la seule exception du remplacement de l'échappement qui avait 15 ans...

Elle ne consomme rien même en usage sportif et les pneus avant sont périmés avant d'être usés....(j'exagère à peine).

Par

En réponse à Lotu196202

Je possède une Lotus Elise depuis 2003. Il est vrai que je ne fais que 3000 km par an avec mais je n'ai connu AUCUN soucis de fiabilité avec elle.

La finition n'est pas extraordinaire sur ces voitures à moteur Rover mais à condition de l'entretenir correctement et de laisser au moteur le temps de chauffer, il n'y a aucun problème. Je n'ai fait que de l'entretien courant à la seule exception du remplacement de l'échappement qui avait 15 ans...

Elle ne consomme rien même en usage sportif et les pneus avant sont périmés avant d'être usés....(j'exagère à peine).

Ne vous fatiguez pas, vous êtes sur Caradisiac, peuplé d'une foule d'experts qui connaissent les voitures mieux que les propriétaires... :buzz:

Par

Amusant. Mais on s'eloigne probablement du Light is Right ;)

PS: proprietaire d'une Elise Rover de 2002, elle a aussi parcouru 130000km sans soucis majeur. Mais il faut aussi reconnaitre 1/ il n'y a pas grand chose qui puisse tomber en panne 2/ que ca tombe quand meme en panne, parfois. Le moteur Rover a quand meme une tendance assez marquee et exploser son joint de culasse, il m'est arrive de subir quelques "vapor lock" (essence qui se vaporise dans les durites sous tres forte chaleur, et donc coupure moteur), etc... Et les premiers proprietaires d'Evora ont aussi eu a deplorer des nuisances qui montraient clairement le manque de mise au point. On va dire que c'est le "charme" du quasi artisanat :)

Par

En réponse à Twingomatic

Ne vous fatiguez pas, vous êtes sur Caradisiac, peuplé d'une foule d'experts qui connaissent les voitures mieux que les propriétaires... :buzz:

Surtout qu'ils n'ont jamais eu un de ces modèles et n'en auront de toute façon jamais. Un peu comme ceux qui critiquent les futurs suv dont celui de Lotus. Comme si on en avait quelque chose à branler de l'avis d'un random qui n'est même pas client de la marque.

Par Profil supprimé

En réponse à Lotu196202

Je possède une Lotus Elise depuis 2003. Il est vrai que je ne fais que 3000 km par an avec mais je n'ai connu AUCUN soucis de fiabilité avec elle.

La finition n'est pas extraordinaire sur ces voitures à moteur Rover mais à condition de l'entretenir correctement et de laisser au moteur le temps de chauffer, il n'y a aucun problème. Je n'ai fait que de l'entretien courant à la seule exception du remplacement de l'échappement qui avait 15 ans...

Elle ne consomme rien même en usage sportif et les pneus avant sont périmés avant d'être usés....(j'exagère à peine).

Les problèmes de refroidissement (JDC renforcé, PRRT, calorstat 82°, ...), le papillon plastique qui s'ovalise avec le temps, les fuites de courant obligeant à y coller un coupe circuit / brancher la voiture sur un chargeur de batterie, ... c'est donc des mythes ?

Les problèmes D'AAC, la faiblesse des BV, ... sur les motorisations Toyota 4 cyl aussi ?

Sans oublier les légers désagréments sur les Evora (TDB qui se décolle, ...) et l'attente de plusieurs mois du SAV Lotus légendaire pour les prises en garantie aussi ?

Toutes les voitures sont fiables quand elles servent uniquement à décorer un fond de garage, on est d'accord.

Par

En réponse à Profil supprimé

Les problèmes de refroidissement (JDC renforcé, PRRT, calorstat 82°, ...), le papillon plastique qui s'ovalise avec le temps, les fuites de courant obligeant à y coller un coupe circuit / brancher la voiture sur un chargeur de batterie, ... c'est donc des mythes ?

Les problèmes D'AAC, la faiblesse des BV, ... sur les motorisations Toyota 4 cyl aussi ?

Sans oublier les légers désagréments sur les Evora (TDB qui se décolle, ...) et l'attente de plusieurs mois du SAV Lotus légendaire pour les prises en garantie aussi ?

Toutes les voitures sont fiables quand elles servent uniquement à décorer un fond de garage, on est d'accord.

Là, vous parlez des problèmes que rencontrent ceux qui vont très régulièrement sur circuit.

Puisque vous êtes très bien informé, pouvez-vous nous indiquer une voiture qui soit nettement plus fiable et nettement moins onéreuse à l'entretien en usage régulier sur circuit, à pat des engins comme les Caterham, etc. dont l'usage sur route ouverte est plutôt spartiate ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire