Publi info

Lee Iacocca, le père de la Ford Mustang, est mort

Dans Rétro / Autres actu rétro

Lee Iacocca, le père de la Ford Mustang, est mort

En dehors du cercle des amateurs de la Ford Mustang, son nom n'était pas très connu en France. Et pourtant, Lee Iacocca était un des plus grands patrons américains d'industrie automobile. C'est à lui que l'on doit la première génération de Ford Mustang, entre autres... L'homme nous a quittés à l'âge de 94 ans.

C'est peut-être la personne qui a eu le coup de maître le plus génial de toute l'histoire de l'automobile américaine. Lee Iacocca, l'originaire de Pennsylvanie, nous a quittés à l'âge de 94 ans. Il entre à la FoMoCo (Ford Motor Company) à l'âge de 22 ans en 1946, dans une période où les Etats-Unis commencent à comprendre et à saisir l'intérêt des "freeway", ces fameuses autoroutes qui pullulent aujourd'hui au pays de l'oncle Sam.

L'esprit collectif d'insouciance et de liberté qui marqua les années soixante n'est pas encore très présent, mais rapidement, Iacocca sent le filon : il faut une voiture simple, accessible, et "sportive" pour les jeunes, dans un pays où les constructeurs ont surtout cherché à séduire les familles et les "business men" dans les années cinquante.

Les années soixante sont donc son sacre : vice-président de Ford à seulement 36 ans, puis grand patron du projet Mustang à 40 ans. En 1964, la Ford Mustang est lancée, et la première année est exceptionnelle : la "pony car" effectue le meilleur démarrage commercial de l'histoire automobile américaine... encore inégalé aujourd'hui.

Lee Iacocca, c'est aussi un homme d'affaires impitoyable qui n'a pas hésité à licencier la moitié des salariés de Chrysler lorsqu'il en était le patron pour éviter à la firme américaine de couler. Cette douloureuse décision (qui allait de paire avec des fermetures d'usines...) a sauvé Chrysler de la noyade. 

Flambeur, fou amoureux des dollars et publiquement anti-japonais, Lee Iacocca s'appelait au départ Lido Anthony Iacocca, fils d'immigrés...italiens. Mais c'est pourtant bien à la barre du plus mythique projet américain qu'il s'est illustré : la Mustang.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Non seulement la Mustang,mais célèbre aussi,et précurseur,avant GM,de la mise sur le marché de 3 millions de Ford Pinto,sachant le défaut de conception du réservoir:180 morts brulés.Précurseur, avant GM, dans son opposition à toute réglementation sur la pollution et la sécurité (Airbags en particulier).C'est le maitre à penser de GM qui, après 4 années d'exemption,demande à la NHTSA de continuer à bénéficier de cette exemption pour le rappel de 6 millions de véhicules équipés de Takata.

Par

En réponse à p.martin.pm

Non seulement la Mustang,mais célèbre aussi,et précurseur,avant GM,de la mise sur le marché de 3 millions de Ford Pinto,sachant le défaut de conception du réservoir:180 morts brulés.Précurseur, avant GM, dans son opposition à toute réglementation sur la pollution et la sécurité (Airbags en particulier).C'est le maitre à penser de GM qui, après 4 années d'exemption,demande à la NHTSA de continuer à bénéficier de cette exemption pour le rappel de 6 millions de véhicules équipés de Takata.

En résumé, un individu qui ne pensait qu'à réussir au détriment de ses congénères. :bah:

Par

En réponse à p.martin.pm

Non seulement la Mustang,mais célèbre aussi,et précurseur,avant GM,de la mise sur le marché de 3 millions de Ford Pinto,sachant le défaut de conception du réservoir:180 morts brulés.Précurseur, avant GM, dans son opposition à toute réglementation sur la pollution et la sécurité (Airbags en particulier).C'est le maitre à penser de GM qui, après 4 années d'exemption,demande à la NHTSA de continuer à bénéficier de cette exemption pour le rappel de 6 millions de véhicules équipés de Takata.

Les voitures qui brûlent? Tesla fait mieux, pas besoin d'accident pour que ça flambe.

Par

En réponse à p.martin.pm

Non seulement la Mustang,mais célèbre aussi,et précurseur,avant GM,de la mise sur le marché de 3 millions de Ford Pinto,sachant le défaut de conception du réservoir:180 morts brulés.Précurseur, avant GM, dans son opposition à toute réglementation sur la pollution et la sécurité (Airbags en particulier).C'est le maitre à penser de GM qui, après 4 années d'exemption,demande à la NHTSA de continuer à bénéficier de cette exemption pour le rappel de 6 millions de véhicules équipés de Takata.

c'est vrai un immense patron mais bourré de défaut ,juste la dose qu'il fallait a cette époque pour réussir ,en bon immigré italien il vénérait le dieu dollar par dessus tout ,et possédait le grain de folie nécessaire pour accepter des dessins de carrosserie plus que spectaculaire (aileron de requin en particulier)

Par

Dans les années 80, il apparaissait comme le sauveur de Chrysler, au prix effectivement de nombreux licenciements.

Par

Lido Iacocca fils d'italiens… Pas étonnant au regard des formidables destins de nos cousins transalpins, immigrés et sédentaires, dans des domaines tellement variés de la machinerie, verrerie, ameublement, textiles, céramiques, mode, design, équipements sportifs en tout genre, constructions, nautisme, chantiers navals, auto/vélo/moto, carrossage...

Par

Ah ben voilà, la Mustang est en fait une italienne!!!

Par

"dans une période où les Etats-Unis commencent à comprendre et à saisir l'intérêt des "highway", ces fameuses autoroutes qui pullulent"

Highway = nationale, limitée entre 55mph (88km/h) et 65mph (104km/h) en fonction des Etats.

Les autoroutes, c'est les "freeway"...

Par

En réponse à naunaudm

"dans une période où les Etats-Unis commencent à comprendre et à saisir l'intérêt des "highway", ces fameuses autoroutes qui pullulent"

Highway = nationale, limitée entre 55mph (88km/h) et 65mph (104km/h) en fonction des Etats.

Les autoroutes, c'est les "freeway"...

Oups, en effet.

Je me suis trouvé une fausse excuse toute faite : écrire tard le soir, ce n'est pas le mieux.

Merci !

Par

En réponse à a doche

Oups, en effet.

Je me suis trouvé une fausse excuse toute faite : écrire tard le soir, ce n'est pas le mieux.

Merci !

d'après les commentaires il a fini en enfer...:beuh:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire