Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mondial de l'Auto 2018 - Les tops et les flops de la rédaction

Dans Salons / Salon de Paris

La rédaction

C'est une tradition. Quand Caradisiac couvre un salon, chacun de ses journalistes livre son coup de gueule et son coup de cœur. Et cette fois, il y a un flop qui fait presque l'unanimité. Et ça concerne un constructeur français.

Mondial de l'Auto 2018 - Les tops et les flops de la rédaction

Commençons ce petit tour d"horizon des coups de gueule et coups de cœur de la rédaction par ce qui a le plus énervé, si on peut dire, la rédaction, à savoir le stand Renault. Ils sont trois, en effet, Olivier Pagès, Alexandre Bataille et Manuel Cailliot, à reprocher au constructeur français de ne pas avoir présenté de véritables nouveautés à l'occasion de ce Mondial. Bien sûr, il y a le Kadjar restylé, mais c'est un peu faible.

Mondial de l'Auto 2018 - Les tops et les flops de la rédaction

Mondial de l'Auto 2018 - Les tops et les flops de la rédaction

 

En dehors de cela, point de nouvelle Clio ni de Twingo restylée. Au centre du stand, trônent trois concept-cars, d'étranges engins. Restons chez Renault encore évoqué par Pierre Desjardins qui considère que l'intérieur du concept ressemble à un wagon avec un intérieur Ikea. Autrement dit, il ne l'apprécie guère.

Autre polémique, celle qui oppose Olivier Pagès à Michel Holtz à, propos du concept de chez Peugeot, l'e-Legend. Le premier l'adore, le second le hait. Leurs arguments réciproques étant en théorie tout à fait justifiés, à vous de vous faire votre propre avis. 

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire