Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Nouveau scandale en vue : Volkswagen a-t-il encore triché avec ses diesels Euro 6 ?

Dans Economie / Politique / Industrie

C'est la télévision allemande qui l'affirme. La SWR (équivalent de France Télévision), suite à la lecture de documents internes au constructeur, est catégorique : les nouveaux diesels Euro 6, type EA 288, incluent un logiciel qui reconnaît le passage de la voiture sur un banc d'essai, et adaptent les systèmes antipollution pour moins émettre. Le groupe allemand est-il à la veille d'un second énorme scandale ?

Nouveau scandale en vue : Volkswagen a-t-il encore triché avec ses diesels Euro 6 ?

Un nouveau scandale couve... Du moins c'est ce que l'on pourrait penser après les découvertes faites par nos confrères de la télévision allemande SWR (Südwestrundfunk), l'équivalent de France Télévision.

En effet, après avoir compulsé des documents internes confidentiels du constructeur Volkswagen, datant de fin 2015, il ressort que les moteurs diesels EA 288, ceux qui ont pris la suite des EA 189, au cœur du scandale du "dieselgate" depuis 2015, seraient aussi dotés d'un logiciel tricheur, qui détecterait les moments où le véhicule passe sur un banc d'homologation.

Ces moteurs respectent la norme Euro 6, entrée en vigueur pour tous les véhicules vendus en septembre 2015. Et ils ont été montés depuis 2012 dans de nombreux modèles du groupe, en version 1.6 TDI ou 2.0 TDI (VW, Seat, Skoda, Audi).

Dans des documents internes, dit la SWR, il est décrit en détail le fonctionnement de la "détection de cycle" sur ce type de moteur. Il serait rendu possible par un logiciel installé dans la voiture, capable de déceler si un test de mesure de gaz d'échappement est en cours ou non.

Le même type de logiciel qui a été découvert, et mis en cause dans le scandale de 2015.

 

Volkswagen a démenti rapidement

Alors Volkswagen, encore une fois pris la main dans le sac ? Rien ne permet, aujourd'hui, de l'affirmer catégoriquement.

Cependant, les documents ont été montrés à Axel Friedrich, expert en échappement et expert de la commission d'enquête sur le diesel auprès du Bundestag (assemblée parlementaire de la République fédérale d'Allemagne). Et il est également catégorique : "Le véhicule détecte s'il est sur banc d'essai. L'AdBlue injecté est alors suffisant, alors qu'en conduite normale sur route, on utilise beaucoup moins d'AdBlue". (Rappel : l'AdBlue est un liquide à base d'urée, injecté dans les gaz d'échappement pour réduire les émissions de Nox, oxydes d'azote).

Bien sûr, de son côté, le groupe Volkswagen dément fermement : "Les véhicules équipés du moteur diesel EA288, conformément à la norme d'émissions de gaz d'échappement Euro 6 en vigueur dans l'Union Européenne, ne contiennent pas de détection de cycle. Par conséquent, il n'y a pas de dispositif illégal. Nous étudions ce problème depuis 2015 et les résultats de toutes les enquêtes et mesures confirment nos connaissances. L’utilisation de courbes de conduite sur le moteur EA288 n’a eu aucune influence sur le respect des valeurs limites d’émission." (traduction de la réaction en Allemand de VW par Google traduction).

Un porte-parole de Volkswagen a expliqué "qu'il n'était pas interdit de définir des "courbes de conduite". Certaines caractéristiques d'une voiture sont définies de telle sorte qu'il est en principe possible de déterminer si elle se trouve actuellement sur un banc d'essai. Cependant ces paramètres ne doivent pas être utilisés par les développeurs pour influencer le post-traitement des gaz d'échappement. Rien n'indique qu'une telle chose ait pu se produire."

 

Une stratégie DANS le cycle et HORS cycle est décrite

Les documents de Volkswagen contiendraient cependant aussi noir sur blanc la description "de la stratégie de dosage SCR dans le cycle et hors du cycle" (SCR signifiant Selective Catalytic Reduction, soit le système de traitement des Nox).

Le cabinet d'avocat Baier et Depner, qui s'est chargé de défendre de nombreux dossiers lors du scandale de 2015, et à qui on a transmis les documents, est du même avis. Pour Andreas Baier, ils confirment que Volkswagen a également manipulé les moteurs EA 288. Il commente : "ces documents sont vraiment géniaux et ils propulsent le scandale à un autre niveau, celui des clients du moteur successeur".

 

Pour le moment, l'autorité fédérale des transports motorisés, la KBA, n'a pas réagi à cette révélation de la chaîne SWR, même après de nombreuses sollicitations. Ce que regrettent certains observateurs allemands, pointant du doigt que "les preuves sont sur la table"...

Le ministère fédéral des transports, quant à lui, botte en touche. Ils ont réagi jeudi 12 septembre en disant que des tests avaient été réalisés dès 2016 sur les nouveaux moteurs, sans trouver de fraude.

 

Le début, donc, d'un nouveau feuilleton ? C'est à suivre de près en tout cas, ce que nous ne manquerons pas de faire.

Sources : avec SWR et androidpit.fr

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (229)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Enfin! Ca fait 5 jours que j'attends cet article... Mais bon, mieux vaut tard que jamais...

Et non, la SWR n'est pas du tout l'équivalent de France Television. C'est la radio-télévision publique du Sud-Ouest de l'Allemagne, qui est une fédération, et n'a quasiment pas de médias nationaux...

Par

Et ben... Si c'est confirmé (et ça serait d'une débilité sans nom) ,pas certain que VW ait les reins suffisamment solides pour encaisser une seconde salve d'amendes aussi "facilement" que la deuxième...

Par

C' est un virus et il mute.. on ne peut l' éradiquer il est bio résistant..

Par

une fois pour toute :

AUCUN moteur carburant au gazole ne sera JAMAIS dépollué aussi bien qu'un moteur electrique.

C'est une absolue certitude et c'est la raison pour laquelle il faut que le legislateur et le pouvoir politique en place impose l'interdiction pure et simple de tous les moteurs diesel :

dans un premier temps pour les voitures

puis pour les camionettes

puis pour les camions

et enfin interdise toute forme de carburant liquide ou gazeux issu du pétrole.

C'est aussi simple que cela

vraiment , car toutes les technologies alternatives existent, sont industrialisées

Mais elles font gagner beaucoup moins d'argent aux constructeurs auto , qui se gavent avec les diesels SUV et les hybrides.

Un choix donc : engraisser les actionnaires des constructeurs ou diminuer drastiquement la pollution de l'air là ou habite 70% de la population ?

Par

Je ne peux pas croire que VW soit aussi bête, naïf pour recommencer les mêmes errements!!!

Mais, peut-être se sent-il surprotégé par le gouvernement Allemand en Europe....... ce qui hélas est vrai!!!

Par

Ça va changer quoi ? L allemagne interdit que la france exporte des munitions aux saoudiens mais se fichent totalement de voir des millions de tdi truqués mettre en danger les populations européennes... Les usa ont interdit à ces voitures dangereuses de circuler et ont imposer une amende enorme... A l inverse les français n ont rien interdit de peur de froisser merkel.

Alors si il y a un nouveau scandale, je pense pas que VW soit plus pénalisé que par le passé

Par

En réponse à Marco406

Et ben... Si c'est confirmé (et ça serait d'une débilité sans nom) ,pas certain que VW ait les reins suffisamment solides pour encaisser une seconde salve d'amendes aussi "facilement" que la deuxième...

Oui, cependant pas mal de choses peu claires. D'une part le fait que le EA288 soit concerné par le dieselgate est connu depuis 2015 (étude en septembre du California Air Sources Board). Cette série a été intégrée dans les voitures depuis 2012, bien avant le dieselgate. Il n'y a rien de bien surprenant donc que le EA189 (prédécesseur) ne soit pas le seul concerné. D'ailleurs le V6 3l TDI était également concerné dès le début(affaire des Diesels Porsche). Ce qui fait un 3ème "client".

La question la plus importante: Quelles sont les mesures qui ont été prises par VW? Depuis quand? Et surtout: combien de véhicules, concernés, n'ont jamais été rappelés?

Mais résumer la situation à : "Le bloc dieselgate s'appelle EA189 et le successeur était sensé être clean" est fallacieux.

Par

Aucune énergie est clean..... mais ce qui est certain la motorisation diesel était,est et malheureusement restera toujours la pire des combustion, tant que l'état n'augmentera pas sensiblement ce carburant mortifère,ou mieux l''inderdiction totale en particulier dans les agglomérations,on sera empoisonné parce que les constructeurs veulent rentabiliser au maximum cette motorisation diesel en profitant des aides fiscales des gouvernements successifs (Sarko avec Borloo ont fait exploser les ventes diesel avec nos impôts SCANDALEUX)

Par

En réponse à A200T

une fois pour toute :

AUCUN moteur carburant au gazole ne sera JAMAIS dépollué aussi bien qu'un moteur electrique.

C'est une absolue certitude et c'est la raison pour laquelle il faut que le legislateur et le pouvoir politique en place impose l'interdiction pure et simple de tous les moteurs diesel :

dans un premier temps pour les voitures

puis pour les camionettes

puis pour les camions

et enfin interdise toute forme de carburant liquide ou gazeux issu du pétrole.

C'est aussi simple que cela

vraiment , car toutes les technologies alternatives existent, sont industrialisées

Mais elles font gagner beaucoup moins d'argent aux constructeurs auto , qui se gavent avec les diesels SUV et les hybrides.

Un choix donc : engraisser les actionnaires des constructeurs ou diminuer drastiquement la pollution de l'air là ou habite 70% de la population ?

Toujours la même question gars : explique nous en deux trois phrases pourquoi diable les métropoles les plus intensément polluées ( et pas besoin de capteurs pour le constater ) sont en Chine, en Inde ou encore au Mexique, là où les VP diesel sont quasis inexistants.

On attend tes éclairages... enfin, si t'es en état hein... t'as peut être croisé une Passat diesel ce matin.

Par

En réponse à A200T

une fois pour toute :

AUCUN moteur carburant au gazole ne sera JAMAIS dépollué aussi bien qu'un moteur electrique.

C'est une absolue certitude et c'est la raison pour laquelle il faut que le legislateur et le pouvoir politique en place impose l'interdiction pure et simple de tous les moteurs diesel :

dans un premier temps pour les voitures

puis pour les camionettes

puis pour les camions

et enfin interdise toute forme de carburant liquide ou gazeux issu du pétrole.

C'est aussi simple que cela

vraiment , car toutes les technologies alternatives existent, sont industrialisées

Mais elles font gagner beaucoup moins d'argent aux constructeurs auto , qui se gavent avec les diesels SUV et les hybrides.

Un choix donc : engraisser les actionnaires des constructeurs ou diminuer drastiquement la pollution de l'air là ou habite 70% de la population ?

"dans un premier temps ../.. puis pour les camions"

Et pourquoi pas les avions après, allons-y vaillamment.

Faudrait revoir vos cours de Terminal/1ere année, notamment la loi de l'énergie cinétique, cela calmera certains doux rêves sur la question.

C'est fou de voir le nombre de personnes qui refuse la réalité et qui après l'utopie de la croissance infini à conséquence zéro se réfugient sur une autre utopie, quelques éolienne et panneaux solaires avec des VE pour continuer cette croissance infernale. Je trouve celle-ci encore plus ridicule avec le recul.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire