Publi info

Pick-up : enfin la fin des privilèges pour les 4x4 à benne

Plus que quinze petits jours pour s’offrir un pick-up exempté de malus. Une décision qui en termine enfin avec le flou juridique dans lequel les 4x4 à benne ont fait leur lit. Mais une décision plutôt juste, du moins en ce qui concerne les particuliers qui ont acheté, bon an mal an, la moitié des 20 000 exemplaires vendus chaque année en France. Les professionnels quant à eux ne perdent pas grand-chose au change.

Ford Ranger : le pick-up best-seller en France depuis plusieurs années.
Ford Ranger : le pick-up best-seller en France depuis plusieurs années.

« De quoi ? Comment ? À partir du 1er juillet, je vais payer 10 500 euros de plus mon pick-up indispensable pour tracter ma caravane de treize mètres, mon jet-ski pas riquiqui, mon catamaran à jolis haubans et mon van de pur-sang ? Mais c’est un vrai scandale, une restriction de mes libertés. » En effet, ma bonne dame ou mon bon monsieur, dès le 1er juillet, la niche fiscale dans laquelle s’égayaient les 4x4 à benne vont passer à la caisse du malus et de la TVS (taxe sur les véhicules de société), comme toutes les autos, plus ou moins basses, plus ou moins lourdes, plus ou moins puissantes et plus ou moins émettrices de C02. Car jusqu’à cette date fatidique, par l’un de ces trous noirs dont le législateur a parfois le secret, ces gros engins étaient exemptés de tout. Et pas leurs cousins tout aussi 4x4 mais fermés. Du coup, exit les lourds franchisseurs que sont les Toyota Land Cruiser, Mitsubishi Pajero ou Land Rover Defender. Leur structure, leur poids et leurs gros blocs diesels bourrés de couple les ont condamnés. Tous leurs clients se sont rués sur les pick-up et leur niche.

 Une incongruité à quatre roues motrices

C’en est donc fini et c’est heureux. C’est que rien, ou pas grand-chose, ne justifiait cette niche fiscale si ce n’est le seul plaisir de pouvoir rouler dans une auto de 5,50 m, de plus de 2 000 kg et capable de tracter 3 tonnes à des allures somme toute modestes et avec une tenue de route qui l’est tout autant. C’est qu’après tout, les gens qui souhaitent s’offrir un jet-ski, un catamaran et des pur-sang, peuvent bien dépenser un tout petit peu plus pour tenter, à leur petit niveau, de préserver ce qu’il reste de la planète, en versant leur malus-obole. Ou encore plus simplement et plus sereinement, se passer de leur encombrant attelage.

Renault Alaskan, le pick-up français à la modeste carrière.
Renault Alaskan, le pick-up français à la modeste carrière.

Evidemment, les défenseurs du pick-up des familles répliquent par le fameux « y'en a qui bossent » et qui ont vraiment besoin de ce type de machine, sur les chantiers ou en montagne. Certes, et la loi est plutôt bien faite. Car ne sont pénalisés au 1er juillet que les pick-up à quatre portes et cinq places. « Oui, mais le professionnel a parfois besoin de trimbaler son personnel ». Certes aussi. Et les pick-up à quatre places, à portes arrière antagonistes, ne sont pas non plus dans le collimateur de la loi. À condition qu’ils soient utilisés par des professionnels. Ces derniers d’ailleurs paient la TVS sur toutes les autos, qu’elles soient traditionnelles ou utilitaires. Et il n’y a aucune raison que ces gros engins en soient exemptés.

Une manne pour l’État ? Un manque à gagner, plutôt !

Mais l’adorateur à bout d’arguments dispose toujours d’une dernière salve pour la route. Et cette fois-ci, comme souvent, il invoque l’argent, puisque l’automobiliste est, de toute éternité, « une vache à lait ». Et en mettant en place le fameux malus, l’État va selon eux récupérer 200 millions d’euros supplémentaires. Pour leur gouverne, l’État, ce sont eux, comme nous tous. Quant aux 200 millions escomptés, ils ne sauraient être récoltés que si le marché du pick-up se maintient de la même manière que ces dernières années, à savoir à 20 000 exemplaires vendus qui seraient chacun redevable de 10 000 euros de bonus. Or, si les pick-up ont connu ce succès relatif, c’est justement parce qu’il échappait au malus. Nos défenseurs de la camionnette haute sur pattes détaxée devraient plutôt hurler en raison du manque à gagner pour l’État, à savoir la TVA de 20 %, perdue à chaque 4x4 invendu.

Un pick-up Hummer préparé : un engin très dispensable.
Un pick-up Hummer préparé : un engin très dispensable.

Reste évidemment, l’argument ultime, celui du chantage à l’emploi. « Ces autos perdues vont créer du chômage dans les usines françaises ». Sauf que ce raisonnement ne tient pas plus que les autres. Où est fabriqué le leader du genre, le Ford Ranger ? En Afrique du Sud. Le Renault Alaskan national (enfin presque puisque c’est un cousin du Nissan Navara) ? Il est assemblé en Argentine, au Mexique et en Espagne.

Alors, las, nos génies des Alpages en 4x4 finiront peut-être par laisser leur caravane et leur jet-ski dans la vallée en s’adonnant à la randonnée à pied. Émerveillés, ils découvriront des paysages à couper le souffle, sans aucun malus.

Portfolio (1 photos)

En savoir plus sur : Pick-up

Pick-up

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (105)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'était juste un véritable scandale

Par

Taxer, taxer, taxer encore ... la seule motivation de l'Etat Français

Pourquoi ne pas comparer avec l'Allemagne qu'on donne en exemple ? Pourquoi ?

C'est quoi le bonus/malus en Allemagne ? c'est quoi ?

Le problème de fond ce n'est pas l'égamité de traitement entre ces 4x4 et els autres véhicules, c'est le niveau indécent des taxes sur l'automobile en Fran,ce, à commencer par le bonus/malus et la vignette Crit'Air

Par

Scandaleux & les gros S.U.V genre GLC ou autres mastocostaud?? ah ah les reglement GVT

Par

En réponse à ceyal

Taxer, taxer, taxer encore ... la seule motivation de l'Etat Français

Pourquoi ne pas comparer avec l'Allemagne qu'on donne en exemple ? Pourquoi ?

C'est quoi le bonus/malus en Allemagne ? c'est quoi ?

Le problème de fond ce n'est pas l'égamité de traitement entre ces 4x4 et els autres véhicules, c'est le niveau indécent des taxes sur l'automobile en Fran,ce, à commencer par le bonus/malus et la vignette Crit'Air

Mais tu pleures là non? Si si tu pleures.

Par

bon alors déjà, contrairement à monsieur Holtz cela me peine de voir que nous pourrons plus acheter un pick-up sans malus.

mais le terme "niche fiscale"....disons plutôt que c'est de l'argent que l'ont nous prend pas.

Par

Se passer de leur attelage encombrant?! On arrête l'équitation ... le nautisme ... le motocross ... la voile?

C'est complétement con ... de punir ce qui font autre chose que de rester cutter au bureau ... pour au final ne pas sauver le climat qui quoique qu'on y fasse a notre petit niveau n'y fera rien.

C'est comme ceux qui pense qu'en triant ils vont sauver le monde ...

... plus dure sera la chute.

Par

Je ne comprend pas pourquoi tous le monde crie haro contre les pickup.

Il est vrai que c'est un manque d'égalité, mais personnellement, ce que je trouve anormal, ce n'est pas que les pickup ne payent pas les 10K€ de malus, mais plutôt qu'une taxe d'une telle ampleur existe et soit appliquée en France.

Ce n'est pas comme si "la voiture" ne contribuait pas déjà assez en termes de taxes spécifiques, notamment avec la TICPE sur le carburant.

Bref, pour l'égalité, mais contre l'augmentation des taxe, c'est trop facile...

Par

Autant il me semble juste que les pickup suivent la même fiscalité que n'importe quelle autre carrosserie, autant le ton hautain et méprisant de cet article me hérisse le poil.

Que faites-vous sur Caradisiac M. Holtz ? Si les 4x4 vous déplaisent tant par leur pollution, que pensez-vous des voitures de sport ? Ou des lourdes berlines de luxe ? Après tout, ces genres de voitures aussi polluent plus que nécessaire. Si tout le monde était en Smart électrique, ce serait mieux non ? D'ailleurs, mêmes ces petites voitures polluent avec leurs batteries, leurs pneus et leurs freins. Militez plutôt pour l'interdiction des voitures particulières.

Je vous le redemande, que faites-vous sur un site qui traite ainsi de ces engins polluants, que dis-je, qui en encourage l'usage !

Je n'ai aucun goût pour les pickups, je n'en achèterai certainement jamais, mais vous lire prendre les clients de ces voitures pour des beaufs égoïstes n'aide pas à être d'accord avec vous.

Par

Michel Holtz : Un journaliste, n'est il pas "sensé" être impartial ?

Non parce que là, c'est quand même sacrément partisan comme article...

Par

bah, il sera toujours possible de continuer de rouler dans des gros pick-up 2 places sans payer cette taxe.

avec comme avantage d'avoir un véhicule généralement plus joli et une benne arrière bien plus grande et donc pratique.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire