Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Portrait de déconfinés - Un loueur de voitures : des clients ont dû garder leur location pendant le confinement

Dans Economie / Politique / Social

Stéphanie Fontaine , mis à jour

Portrait de déconfinés - Un loueur de voitures : des clients ont dû garder leur location pendant le confinement

Les loueurs de véhicules ont certes globalement adapté leurs services en période de confinement, mais certains clients sont malgré tout restés sur le carreau avec leur location, qu'ils ont dû continuer à payer… Dès la reprise du 11 mai, Caradisiac est allé à la rencontre des professionnels de la route et de l'auto. Voici une galerie de portraits pour prendre la température de ce déconfinement sur Paris.

Portrait de déconfinés - Un loueur de voitures : des clients ont dû garder leur location pendant le confinement

Portrait de déconfinés - Un loueur de voitures : des clients ont dû garder leur location pendant le confinement

 

À partir de la mise en place du confinement le 17 mars, la plupart des agences de location de véhicules en France ont commencé à fermer leurs portes. Seules celles dans les gares, les aéroports, dans les grandes villes sont éventuellement restées ouvertes. Dans ce contexte exceptionnel, certains clients se sont retrouvés bloqués - et surtout confinés - sans possibilité de rendre leur location.

Or, rares sont les enseignes qui ont affiché et annoncé officiellement renoncer aux frais de location durant cette période. Divers témoignages sont parvenus à Caradisiac pour confirmer qu'il a été demandé à des clients de prolonger leur location et de la régler. C'est d'ailleurs ce que nous confirme le loueur d'Enterprise interrogé dans notre vidéo, même s'il est évident que des arrangements ont pu être aussi trouvés.

Il n'y a guère qu'Europcar à expliquer clairement sur son site Internet que "si vous êtes, ou soupçonné d'être infecté et que vous devez vous mettre en quarantaine et que vous ne pouvez donc pas rendre votre voiture de location (...), votre location ne sera pas facturée à partir du moment où vous nous aurez contactés." Mais qu'en est-il ou qu'en était-il quand il n'y a pas de suspicion de maladie, juste l'obligation de rester à domicile ? Beaucoup de questions restent encore en suspens. Si négociations il devait y avoir, nous vous recommandons vivement de bien vous reporter à toutes les clauses de votre contrat avant d'entreprendre une telle démarche.

Pour ce qui est des annulations de réservation, la quasi-totalité des loueurs déclarent les accepter sans frais. Il est à rappeler à ce propos de toute façon que l'ordonnance n° 2020-315 en date du 25 mars 2020 doit s'appliquer. Ainsi, selon ses modalités, toute demande d'annulation d'une réservation présentée entre le 1er mars 2020 et le 15 septembre 2020 doit donner lieu, a minima, à un avoir du montant correspondant au montant total qui avait été prépayé par le client. Mais si le client ne l'utilise pas - c'est son droit -, il doit être intégralement remboursé du montant de son avoir au bout des 18 mois.

Sur leur site Internet, la majorité des loueurs tentent sinon de rassurer leurs clients par rapport aux précautions prises pour lutter contre cette épidémie de Coronavirus. Tous ou presque par exemple annoncent des mesures renforcées quant au nettoyage des véhicules entre les locations.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Pour retrouver nos derniers sujets en lien avec cette actualité

Confinement - Hertz, Avis Budget ou Europcar : la faillite guette les loueurs de voitures

Coronavirus - Crédit, LOA, LLD : comment suspendre ses mensualités ?

Pour retrouver tous nos ambulants du confinement avec les infos liées au Covid

Un immunologiste à vélo : "Les transports en commun, c’est pas une bonne idée"

Deux ambulanciers franciliens : "On n'est pas du tout à l'abri"

Un chauffeur de bus : "Y a plus de stress"

Une dame de ménage en RER : "J'ai très peur !"

Un taxi parisien : "On peut aller crever !"

Un garage/station-service : "On est obligé" de rester ouvert

Une étudiante rapatriée : "Tous les trains sont complets"

Un livreur à l'hôpital : "Café, jus d'orange, croissants (...) pour les soignants"

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire