Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pour 15 000 €, quel (bon) Renault Scénic d’occasion choisir ?

Dans Guide fiabilité / Budget

Julien Bertaux , mis à jour

Dans la catégorie des monospaces, le Renault Scénic est une institution depuis quatre générations. Si les SUV l’ont peu à peu poussé vers la sortie, ce véhicule avant tout familial est très présent sur le marché de l’occasion. Caradisiac a sélectionné pour vous les meilleurs modèles pour 15 000 €.

Le Renault Scénic se trouve en nombre sur le marché de l'occasion.
Le Renault Scénic se trouve en nombre sur le marché de l'occasion.

Malgré un véritable succès qui ne s’est pas démenti durant ces 25 dernières années, les jours du Renault Scénic sont comptés. La version courte a déjà quitté le catalogue en mai dernier et la version longue (Grand Scénic) laissera sa place à une version allongée de l’Austral. Cependant, il mène encore une carrière fort honorable sur le marché de la seconde main. Dans notre focus, nous nous sommes concentrés sur un budget de 15 000 €. Un prix qui n’oblige pas nécessairement de casser sa tirelire, tout en ayant accès à des modèles assez récents et raisonnablement kilométrés.

Avec cette enveloppe en poche, deux générations de Scénic sont représentées : troisième et quatrième. Apparue en 2009, « l’ancienne » présente l’avantage d’être un peu moins kilométré et plus de choix de modularité grâce à ses sièges amovibles (mais ils sont lourds). Hormis cela, il a peu d’arguments à faire valoir par rapport au nouvel opus. Ce dernier arbore un look nettement plus dans l’air du temps, le volume habitable est sensiblement le même et les équipements sont logiquement plus modernes avec en point d’orgue le système multimédia R-Link 2 associé à un écran tactile.

 

Le marché du Renault Scénic en chiffres

Le Scénic de troisième génération a pris un coup de vieux au niveau esthétique.
Le Scénic de troisième génération a pris un coup de vieux au niveau esthétique.
Avec ses airs de crossover, le quatrième opus du Scénic a fière allure.
Avec ses airs de crossover, le quatrième opus du Scénic a fière allure.

 En se basant sur les offres proposées dans les petites annonces aux alentours des 15 000 € (+ ou – 1 000 €), voici comment se répartissent-ils les différentes déclinaisons sur le marché de la seconde main. Entre les deux générations, la quatrième est la plus représentée avec 68 % des annonces. C’est également la version courte qui remporte le plus de suffrages (76 %). A prix équivalent, le Grand Scénic peut accuser jusqu’à 20 000 km supplémentaires. Il a comme d’argument de proposer jusqu’à 7 places, mais la troisième rangée est davantage destinée à des enfants, du fait de sa petitesse.

Au chapitre mécanique, le diesel tient encore une place prépondérante (88 %) malgré une image moins bonne depuis quelques années. Quant à la version hybride du Scénic 4, elle reste marginale, mais les amateurs de boîte automatique EDC trouveront chaussure à leur pied puisque 26 % des Scénic sur le marché en sont équipées.

 

Les Renault Scénic que l’on peut trouver

Pour 15 000 €, quel (bon) Renault Scénic d’occasion choisir ?

Les offres en diesel

Avec 88 % des offres, vous n’aurez aucun mal à trouver un Scénic diesel. Les blocs 1.5 dCi 110 et 1.6 dCi 130 sont en nombre, mais le second se révèle plus agréable à conduire au quotidien, et surtout montre plus d’aisance sur la route. Un point essentiel lorsque l’on évolue avec armes et bagages. Dans les deux cas, la sobriété est de mise. Quant au bloc 1.7 BluedCi 120, plus récent, les kilométrages dépassent globalement les 120 000 km.

En parcourant les annonces, nous avons constatés de fortes disparités de prix pour des versions similaires. Il ne faut alors pas hésiter à éplucher les annonces, demander des renseignements (carnet d’entretien complet, possible griffure sur la carrosserie…) et ainsi faire jouer la concurrence.

Quelques exemples :

Renault Scénic 3 1.6 dCi 130 Bose de 2016 – 60 000 km
  1.5 dCi 110 EDC Bose Edition de 2015 – 55 000 km
 Renault Scénic 4 1.5 dCi 95 Life de 2017 – 50 000 km


1.5 dCi 110 EDC Intens de 2017 – 90 000 km
1.6 dCi 130 Intens de 2017 – 100 000 km

 Les offres en essence

Malgré une offre plutôt confortable en neuf, les Renault Scénic carburant au Sans Plomb ne courent pas les rues et le 1.2 TCe de 130 ch monopolise presque toutes les annonces.

Quelques exemples :

Renault Scénic 3 1.2 TCe 130 Bose de 2015 – 45 000 km
Renault Scénic 4 1.2 TCe 130 Intens de 2017 – 75 000 km


Ce qu’il faut surveiller

Le Renault Scénic 3 a rectifié le tir par rapport aux déboires de la génération précédente. De plus, les modèles représentés sur le marché sont récents et peu kilométrés, ce qui limite les dégâts. Depuis 2012, le bloc 1.5 dCi de 110 ch a été fiabilisé et le 1.6 dCi de 130 ch est épargné par les pépins. Il n’est pas exempt de défauts, même s’il s’est racheté une conduite, surtout depuis son restylage (lire notre maxi-fiche fiabilité).

Par ailleurs, le bloc à essence 1.2 TCe n’est pas un mauvais cheval, mais nécessite un peu d’attention. Il a été sujet à des surconsommations d’huile pouvant aller jusqu’à la casse moteur, les choses se sont améliorées depuis mai 2016.

Les moteurs du Renault Scénic ne posent pas de gros soucis.
Les moteurs du Renault Scénic ne posent pas de gros soucis.
En revanche, les pneus avant ont tendance à s'user trop rapidement.
En revanche, les pneus avant ont tendance à s'user trop rapidement.

 

Le quatrième opus offre globalement une bonne tranquillité d’utilisation. On relève tout de fois des soucis du système d’infodivertissement (bug, ralentissement…) et quelques cas d’entrées d’eau (par le pare-brise ou le hayon). La climatisation peut également faire des siennes, nécessitant une reprogrammation. Côté trains roulants, plusieurs propriétaires se plaignent d’une usure prématurée des pneumatiques avant, ainsi que d’amortisseurs avant et un train arrière bruyants. Les moteurs ne posent globalement pas de souci particulier, mais la boîte de vitesse EDC a tracassé plus d’un utilisateur (bruit, à-coups). Enfin, les feux arrière sont sensibles à la buée et les bruits parasites dans l’habitacle sont régulièrement pointés.


Les versions à privilégier

Pour 15 000 €, quel (bon) Renault Scénic d’occasion choisir ?
Pour 15 000 €, quel (bon) Renault Scénic d’occasion choisir ?

 
Il n’existe pas de « mauvais » Scénic, mais tous n’offrent pas les mêmes prestations. En version à essence, le 1.2 TCe est presque le seul disponible, mais ne doit pas comporter de soucis de surconsommation d’huile. En diesel, le moteur 1.6 dCi 130 ch a l’avantage d’être très bien représenté et se révèle séduisant. Au chapitre finition, l’entrée de gamme Life ne mérite pas que l’on s’y intéresse (climatisation manuelle, mini-écran…), le second niveau en Zen en offre plus, mais autant se diriger vers l’Intens. Grand écran tactile de 8,7 pouces, navigation, radars de stationnement avant et arrière avec radar de recul, rétroviseurs rabattables électriquement… Sa dotation de série est vraiment appréciable au quotidien.

Photos (7)

En savoir plus sur : Renault Scenic

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire