Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Olivier Pagès

C’est au musée Louwman aux Pays Bas que nous avons pu découvrir en avant-première la Lexus LC500h, le nouveau coupé sportif haut de gamme de la marque japonaise qui fera ses débuts au salon de Genève.

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

C’est à Détroit, en janvier dernier, que Lexus a dévoilé pour la première fois son nouveau coupé le LC animé pour l’occasion par un bon gros V8 de 477 ch. Après cette première sortie officielle, le LC traverse l’Atlantique pour être présent à Genève mais dans une déclinaison hybride inédite dénommée 500h. Rien de surprenant en soi quand on sait que la majorité des ventes de la marque se font en hybride (99,5 % en France !)

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

 

 

Comme on avait pu s’en rendre compte lors de la diffusion des photos, cette LC est une vraie réussite en termes de design. Très proche du concept LF-LC de Détroit 2012, le LC définitif confirme la volonté actuelle de Lexus de produire des modèles misant de plus en plus sur le look. Le LC fait est clairement dans cette démarche. Particulièrement expressif, notamment de face, il se distingue principalement par son immense calandre qui donne indéniablement un style agressif. Ajoutez à cela un travail particulier sur la signature visuelle avant et arrière et on comprend mieux pourquoi ce LC a reçu le titre de plus belle voiture à Détroit. Une récompense méritée tant le coup de crayon est réussi avec des lignes fluides (finis les traits à la serpe comme sur le NX par exemple) mêlant élégance et dynamisme, le tout campé sur des jantes de 20 ou 21 pouces. Mesurant 4,76 m de long et doté de porte-à-faux avant et arrière courts (920 mm à l’avant, 970 mm à l’arrière), le LC se positionne dans la catégorie des grands coupés dans laquelle se trouve la BMW Série 6 coupé par exemple.

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

L’intérieur est plus classique pour la marque avec une planche de bord rectiligne, relativement basse qui accueille en son centre un large écran multimédia, toujours commandé par un PAD dont la maniabilité ne nous a pas convaincus pour l’instant sur les autres modèles de la marque. Espérons qu’il soit amélioré d’ici la commercialisation. Quoi qu’il en soit la présentation agréable semble qualitative avec comme détails le traitement particulier des contre-portes. Pas de surprise concernant l’habitabilité, ce LC est un 2+2.

Une nouvelle génération d’hybridation

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

Conçu sur une nouvelle plate-forme, le coupé LC, qui est une propulsion, se démarque surtout par le fait qu’il inaugure une nouvelle génération d’hybridation dénommée « Multi Stage Hybrid System ». Cette technologie se compose toujours d’un moteur essence (ici un V6 3.5 l de 295 ch) associé à un moteur électrique dont les batteries lithium-ion implantées verticalement derrière les sièges arrière développent 44,6 kW soit une puissance cumulée de 354 ch et un couple de 348 Nm ainsi qu’une boîte CVT. Jusque-là rien que du classique au sein du groupe Toyota. Mais, pour la première fois, le groupe motopropulseur est associé à une boîte automatique à 4 rapports. Cela signifie en clair que ce LC sera la première voiture du groupe à posséder un mode manuel, de quoi renforcer son dynamisme et sa sportivité. En entrant un peu plus dans le détail du fonctionnement de ce système hybride, on constate que la transmission CVT conserve ses 6 rapports virtuels mais tous les deux rapports viennent s'intercaler un rapport manuel. On retiendra également que cette LC ne pourra toujours pas parcourir plus de 2 kilomètres en tout électrique mais la nouveauté proviendra du fait qu’on pourra désormais pousser le mode EV jusqu’à 140 km/h. Comme toutes GT sport qui se respectent, la LC disposera de 4 modes de conduite (éco, normal, sport et sport + qui auront des répercussions sur la direction, la réponse de l’accélérateur et du moteur ainsi que les suspensions. Lors de cette présentation, nous avons eu l’opportunité d’entendre le bruit du V8, forcément très sympathique. Impossible de ne pas évoquer avec le responsable technique du projet Koji Sato, qui nous a affirmé qu’un soin tout particulier avait été apporté à la sonorité de la version hybride, qui devrait être proche de celle de la LFA. On a hâte de voir. Pas plus d’informations sur les performances mais le 0 à 100 km/h sera abattu en moins de 5 secondes. Si les ingénieurs n’ont pas été avares de confidences, le poids de la voiture est encore secret. On sait juste que la version hybride sera plus lourde d’une soixantaine de kilos.

Présentation vidéo - Lexus LC500h : quand hybride rime avec sportivité

La commercialisation du LC interviendra au printemps 2017 avec deux moteurs : cette version hybride bien évidemment et le V8. Les prix ne sont pas encore connus mais devraient se situer aux environs des 90 000 €.

Photos (16)

SPONSORISE

Actualité Lexus

Toute l'actualité

Forum Lexus

Commentaires ()

Déposer un commentaire