Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Prise en mains exclusive - Renault Kangoo Van E-Tech Electric : une autonomie record

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

300 kilomètres d’autonomie ! C’est ce que promet la très prochaine version électrique du Renault Kangoo Van, qui ne sera plus ZE mais E-Tech. Premiers tours de roues au volant de cette nouvelle fourgonnette électrique.

300 kilomètres d'autonomie en cycle WLTP annoncé par Renault.
300 kilomètres d'autonomie en cycle WLTP annoncé par Renault.

En exclusivité pour Caradisiac, nous avons pu effectuer quelques kilomètres au volant du prochain Renault Kangoo électrique, bien avant son lancement prévu pour le printemps 2022. Des kilomètres parcourus dans des conditions particulières puisque réalisés sur le circuit de Mortefontaine en région parisienne et à bord d’un modèle de présérie, mi utilitaire mi voiture, préfigurant tout de même assez précisément ce que sera ce nouvel utilitaire électrique. Déjà, changement de nom : le prochain Renault Kangoo Van électrique ne s’appellera pas ZE mais Kangoo Van E-Tech. Il repose intégralement sur la base du très récent Kangoo Van. Ce qui signifie que s’installer à bord de cet électrique, c’est reconnaître tout d’abord son excellent confort. Confort général, évidemment renforcé par son silence de fonctionnement que l’on peut constater dès les premiers tours de roues. Confort d’utilisation également. Ce Kangoo est vraiment facile et agréable à conduire, mais c’est là un point commun à tous les véhicules utilitaires électriques et notamment les plus récentes fourgonnettes.

Trois modes de régénération

Le nouveau Kangoo électrique est doté d’une batterie d’une capacité de 45 kWh, apportant une autonomie annoncée à 300 kilomètres en cycle WLTP, ce qui constitue un record en matière de fourgonnettes électriques. Quant au moteur, il affiche une puissance de 90 kW et un couple maximal de 245 Nm. Le Kangoo E-Tech dispose de trois modes de régénération, qui sont comme autant de modes de conduite, sélectionnables à partir d’une commande placée sur la console centrale et qui sont symbolisés par un B avec un + et un – pour faire plus simple. Le premier, le B1, est un mode régénératif limité, passant presque inaperçu et adapté à la conduite sur autoroutes et voies rapides. Le deuxième, B2, est un mode classique et habituel, ressemblant fort à un lever de pied sur un véhicule thermique. Quant au mode de récupération maximal, le B3, il freine littéralement le véhicule et, bien utilisé, peut éviter d’avoir à freiner à l’approche d’un rond-point, dans les embouteillages ou dans les grandes descentes en montagne par exemple. Pour le coup, sur les quelques kilomètres parcourus, ce mode régénératif maximal nous a semblé un peu léger, voire inférieur à l’ancien Kangoo ZE. Tout cela restera à confirmer lors d’essais plus complets.

Le nouveau Kangoo Van E-Tech Electric dispose d’un système de freinage classique complété par un ARBS soit « Adapative Regenerative Brake System » qui accentue l’énergie récupérée quel que soit le mode de régénération choisi.

Ce Kangoo électrique reprend les qualités du Kangoo thermique, le confort en premier lieu et le silence en plus.
Ce Kangoo électrique reprend les qualités du Kangoo thermique, le confort en premier lieu et le silence en plus.

Capacités utilitaires identiques

Prise en mains exclusive - Renault Kangoo Van E-Tech Electric : une autonomie record

Recharger la batterie passe par plusieurs possibilités avec trois types de chargeur. De série, le Kangoo E-Tech est équipé d’un chargeur 11 kW triphasé. En option sont proposés un chargeur de 22 kW ou un chargeur rapide de 80 kW à courant continu qui permet de récupérer 170 kilomètres d’autonomie en 30 minutes.

Branchée à une Wallbox 11 kW, la batterie chargée à 15 % sera complétée à 100 % en 3h50, et en moins de 6 heures sur une Wallbox 7,4 kW.

Signalons également que ce Kangoo électrique dispose d'une pompe à chaleur, qui permet de récupérer la chaleur de l’air extérieur pour chauffer la cabine sans tirer sur la batterie. Cette pompe à chaleur est associée au chargeur 22 kW.

Comme le Kangoo thermique, l’électrique peut accueillir la porte « Sésame », la galerie intérieure, la banquette avant avec dossier rabattable mais aussi les aides à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif comprenant la fonction arrêt et redémarrage automatique. De série ou en option, ces compléments et équipements n’ont pas encore été détaillés. Côté utilitaire, le Kangoo E-Tech conserve les caractéristiques du thermique. Soit 3,9 m³ de volume utile, 600 kg de charge utile et une capacité de remorquage de 1 500 kilos.

Une dernière chose tout de même sur ce nouveau Renault Kangoo Van E-Tech Electric : c’est quoi ce nom à rallonge et un tantinet pléonastique puisque E signifie communément Electric ? Kangoo ZE était plus simple et percutant. Et lorsque le Kangoo Maxi fera son apparition, cela donnera Renault Kangoo Van Maxi E-Tech Electric. Reprenez votre souffle et répétez…

Photos (5)

En savoir plus sur : Renault Kangoo 3

SPONSORISE

Essais Break

Fiches fiabilité Break

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire