Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Europe : l’électrique progresse, le thermique en souffrance

Dans Economie / Politique / Marché

Olivier Cottrel

Dévoilés par l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA), les chiffres de vente de voitures neufs au second trimestre confirment la progression des véhicules 100 % électriques, au détriment des hybrides rechargeables.

Le bilan des ventes de véhicules neufs en Europe au second trimestre 2022 selon le type de motorisation.
Le bilan des ventes de véhicules neufs en Europe au second trimestre 2022 selon le type de motorisation.

Si le marché automobile est en crise et que les chiffres de ventes sont en baisse constante depuis plusieurs mois, au deuxième trimestre 2022, les ventes de véhicules électriques à batterie ont continué de progresser en Europe, représentant dorénavant 9,9 % du total des immatriculations de voitures particulières. Malgré une baisse du nombre d’unités vendues, les voitures hybrides rechargeables représentaient quant à elles 8,7 % de part de marché au deuxième trimestre 2022, contre 8,4 % sur la même période il y a un an, soit une certaine stagnation.

Si les électriques progressent, par effet de balancier, les voitures à essence et diesel ont subi des baisses importantes au cours de cette période de trois mois, entraînant une contraction de la part de marché (55,8 % pour le diesel et l'essence combinés).

La part de marché des voitures essence a chuté de plus de 3 points, représentant 38,5 % des ventes totales, tandis que la part de marché du diesel est tombée à 17,3 % des immatriculations totales de voitures particulières (contre 20,2 % au cours de la même période en 2021). Une baisse qui se confirme en termes d’unités vendues : - 22,2 % pour l’essence avec 909 703 véhicules vendus en Europe, et même - 27,7 % pour le diesel avec 409 174 unités écoulées.

Europe : l’électrique progresse, le thermique en souffrance

Au cours du deuxième trimestre 2022, les immatriculations de véhicules électriques à batterie (BEV) ont augmenté de 11,1 % en Europe, atteignant 233 413 voitures vendues.

Parmi les marchés clés, la France a contribué à la bonne performance des BEV avec une progression de 18,6 %. Les véhicules électriques hybrides rechargeables (PHEV) ont quant à eux accru leur part de marché sur la période, malgré une baisse à deux chiffres des unités vendues (-12,5 % à 206 501 voitures en Europe,  et - 17,4 % en France.

Concernant les véhicules électriques hybrides (VHE) dans l'Union européenne, ils ont reculé de 2,2 % au cours du deuxième trimestre de l'année 2022 tout en accentuant leur part de marché (22,6 %) au bénéfice de la baisse généralisée des ventes de véhicules neufs : +7,2% en France.

La dégringolade du trimestre est pour les immatriculations de véhicules au gaz naturel (GNV) dont les ventes ont chuté de 62,9 %, avec 4 983 unités vendues sur cette période, et ce malgré une belle progression en France : + 21,9 %.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire