Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Skoda Kamiq : un hôte XXL - Vidéo en direct du Salon de Genève 2019

Dans Salons / Salon de Genève

, mis à jour

L'édition 2019 du Salon de Genève est un grand cru pour Skoda qui lance deux modèles majeurs. La Scala, une berline compacte, d'un côté et le SUV urbain Kamiq de l'autre, avec qui la marque tchèque devrait augmenter (encore) ses volumes.

Skoda Kamiq : un hôte XXL - Vidéo en direct du Salon de Genève 2019

Skoda présente en Suisse pour la première fois le Kamiq, un modèle à vocation citadine. Long de 4,25 m. celui-ci viendra directement concurrencer les Renault Captur, Peugeot 2008, Citroën C3 Aircross et autres Volkswagen T-Roc à partir du mois de septembre prochain. Et au regard de la masse de visiteurs attroupée près du Kamiq, le succès devrait être au rendez-vous.

Pour séduire, le Kamiq - terme d’origine Inuit qui désigne quelque chose qui sied parfaitement à la personne qui la porte - semble réunir de nombreux atouts, tant pratiques que technologiques. Reposant sur la plate-forme modulaire MQB déjà très répandue au sein du groupe VW (de la Seat Ibiza au VW Tiguan, en passant par l’Audi Q3 - liste non exhaustive), il offre 5 vraies places. Le SUV citadin ne déroge pas aux bonnes habitudes de la maison Skoda. Avec son empattement de 2,65 m (comme sur la Scala), il offre un espace aux jambes vraiment bon pour un adulte qui prendra place à l’arrière.

le Kamiq reprend quelques éléments de style de la Scala.
le Kamiq reprend quelques éléments de style de la Scala.
Comme par exemple ces feux arrière en forme de C inversé.
Comme par exemple ces feux arrière en forme de C inversé.

Le volume de coffre s’établit quant à lui à 400 litres, valeur qui se situe dans la bonne moyenne de la catégorie. Celui d’un 2008 atteint 410 litres, quand celui d’un Captur varie entre 377 et 455 litres selon la position de la banquette arrière. Une banquette arrière dont l’assise reste hélas fixe sur le Kamiq, faiblesse partagée avec son cousin le Volkswagen T-Roc, alors même qu’il s’agit de l’un des points forts du tout nouveau T-Cross, bâti sur la même plate-forme que les modèles précités. On peine parfois à comprendre les stratégies des groupes automobiles….

Avec un empattement de 2, 65 m, le Kamiq offre un espace arrière vraiment bon.
Avec un empattement de 2, 65 m, le Kamiq offre un espace arrière vraiment bon.
Le volume de coffre, lui, se place dans la moyenne avec 400 litres.
Le volume de coffre, lui, se place dans la moyenne avec 400 litres.

On peut aussi regretter que Skoda, champion autoproclamé de ces détails qui facilitent la vie de l’automobiliste, n’ait doté le Kamiq ni d’une lunette de hayon à ouverture indépendante, ni d’une banquette à découpage 40/20/40, à l’image de celle qui équipe certaines versions du C3 Aircross. Arrivant en dernier sur un marché déjà encombré, le Kamiq aurait pourtant pu « piquer » leurs bonnes idées à certains de ses concurrents.

En matière de style, l’engin se montre consensuel sans être fade. La ligne est équilibrée, avec un toit plongeant vers une troisième vitre latérale qui dynamise le profil. L’auto exhibe ses muscles avec un capot au « powerdome » plus marqué que sur les Kodiaq et Karoq, tandis que la prise d’air barrant le bouclier avant élargit visuellement l’ensemble. Puisant directement leur inspiration auprès des Citroën C4 Spacetourer ou Cactus, les phares se décomposent en deux partie, avec des feux de jour réunis en un bandeau lumineux surplombant les feux de croisement.

L'habitacle assez austère accueille une instrumentation numérique ainsi qu'une tablette tactile de 9,2'' au fonctionnement fluide.
L'habitacle assez austère accueille une instrumentation numérique ainsi qu'une tablette tactile de 9,2'' au fonctionnement fluide.

Peu de surprises dans l’habitacle, avec une planche de bord identique à celle de la nouvelle Scala.La qualité perçue est bonne mais l'atmosphère sombre et limite austère. Au centre de la console centrale trône un grand écran multimédia tactile 9,2 pouces (réservé aux versions haut de gamme, les autres recevant des versions de 6,5 ou 8 pouces), lequel pourra se compléter du système de virtual cockpit assurant un affichage variable des informations relatives à la conduite et à la navigation dans le combiné de 10,25 pouces faisant face au conducteur. Le Kamiq soigne également sa connectivité, avec des prises USB-C placées à l’avant comme à l’arrière, et une recharge de téléphone par induction implantée au bas de la console centrale.

Toujours au chapitre high-tech, retenez que le Kamiq pourra recevoir, en série ou en option selon le niveau de finition, des équipements tels que le freinage d'urgence automatique, l’assistance au maintien de la file, le régulateur de vitesse adaptatif, la détection de la fatigue du conducteur (avec déclenchement d'une alerte le cas échéant), la surveillance des angles morts, la caméra de recul, ou bien encore le parking semi-automatique.

Skoda Kamiq : un hôte XXL - Vidéo en direct du Salon de Genève 2019
Skoda Kamiq : un hôte XXL - Vidéo en direct du Salon de Genève 2019

 L'habitacle est vaste et truffé de rangements, en revanche la banquette arrière n'est pas coulissante comme sur le Renault Captur et le Citroën C3 Aircross.

 

Pour animer l’ensemble, Skoda a retenu trois motorisations dans un premier temps. Le bloc 1.0 essence  3 cylindres développe 115 ch pour un couple de 200 Nm, contre 250 Nm pour le 1.6 diesel de même puissance. En haut de gamme, un moteur à 4 cylindres 1.5 TSI 150 ch (250 Nm lui aussi) attirera l’attention des amateurs de performance. Tous ces blocs s’accoupleront au choix avec une boîte manuelle à 6 rapports ou automatique DSG à 7 rapports. Un moteur 1.0 TSI 95 ch (BVM 5) complètera l’offre.

J'aime

Le vaste espace aux jambes à l'arrière.
Le vaste espace aux jambes à l'arrière.

Je n'aime pas

Les optiques à double étage largement reprises du Citroën C4 Spacetourer.
Les optiques à double étage largement reprises du Citroën C4 Spacetourer.

 

Le Kamiq sera commercialisé dès le mois d'octobre avec un prix d'attaque aux alentours des 20 000 €.

L'instant Caradisiac :

Sur le stand Skoda placé à côte de la maison mère Volkswagen, les visiteurs ne savent plus où donner de la tête entre la Scala, le Kamiq et les nombreuses déclinaisons RS ou baroudeuses des Kodiaq et Karoq. La marque tchèque devrait une fois de plus, cette année, réaliser une belle performance.

 

Le Kamiq en chiffres

Dimensions (Lxlxh): 4,25 x 1,80 x 1,54 m.

Empattement : 2,65 m.

Volume de coffre mini/maxi : 400 / 1 395 l.

Longueur de chargement : 2,45 m. avec dossier de siège avant droit rabattu

Moteurs : 1.0 TSI 95 ch (175 Nm), 1.0 TSI 115 ch (200 Nm), 1.5 TSI 150 ch (250 Nm) en essence, et 1.6 TDI 115 ch en diesel (250 Nm) / boîte manuelle 6 rapports ou boîte auto DSG7 disponible sur tous moteurs sauf 95 ch essence (BVM 5 seulement)

Prix : non déterminés

 Il y a quelques mois Caradisiac vous présentait en avant-première le nouveau Skoda Kamiq, retrouvez ci-dessous une vidéo de présentation détaillée.

 

 

 

Portfolio (25 photos)

En savoir plus sur : Skoda Kamiq

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (95)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

meme une 208 propose un frein a main électrique :chut:

sinon belle copie de design 7 ans après c4 picasso :orni:

Par

Les bugs des commentaire caradisiac ça commence vraiment à être pénible.... taper 10 fois un commentaire pour que ça soit validé ça soûle... ( votre commentaire est trop court etc;..)

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

meme une 208 propose un frein a main électrique :chut:

sinon belle copie de design 7 ans après c4 picasso :orni:

clair que sur ce coup skoda a déconné

après c est vraiment une copie de la scala suis pas fan

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

meme une 208 propose un frein a main électrique :chut:

sinon belle copie de design 7 ans après c4 picasso :orni:

On comprend mieux l'amour pour les française quand on est atteins d'une si grosse myopie.

Par

C'est le remplaçant du Yeti finalement. Il est pas mal du tout...

Par

Faut juste le regarder du bon endroit et ça c' est pas facile..

Par

Skoda ou comment VAG démontre qu'il est totalement inutile d'acheter une AUdi ou une VW puisque Skoda propose aussi bien et moins cher....

Sympa ce Kamiq, habitable, bien équipé, moteur ok, modularité suffisante, je ne doute pas que les essais dynamique démontreront qu'il est tout à fait respectable pour 99.9% des usages quotidiens.

Les Captur et autre 2008 seront présentés quand ce Kamiq arrivera en concession. Si Renault ou Peugeot se sont un peu trop reposés sur leur laurier le Kamiq fera mal.

Par

Etrange placement du bouton de démarrage sans clef à la place habituelle des clefs. Je me demande si c'est ergonomique.

Cette lubi des feux à doubles étages, je n'adhère pas du tout (hyundai et citroen dans le même panier).

Pour le reste, l'intérieur est sobre (me fait penser à du opel), bien pensé avec des rangements partout et de la place, les prix seront probablement mesuré, un choix de raison en devenir.

Par

"Le bloc 1.3 essence 3 cylindres développe 115 ch pour un couple de 200 Nm"

euh 1.3 vous êtes sur ? c'est pas plutôt 1.0 ce 3 cylindre ?

Par

@chat_chant_le_sapin : Entre un bon vieux frein à main et un bouton, y'a pas photo pour moi. En plus, on peut s'amuser sur la neige.

@clefdedouze : Le bouton de démarrage sans clé est très pratique, tout comme sa position, je peux te l'assurer.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire