Publi info

2. Sur la route : confortable et paisible

Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?

On le sait déjà, ce qui différencie le plus la Ioniq Hybrid de la Prius, c'est la transmission. Celle de la japonaise, variable en continu, nécessite une certaine accoutumance pour en découvrir les qualités indéniables. Il faut adapter son style de conduite et sa gestion de l'accélérateur pour en tirer le meilleur, sous peine de se plaindre des envolées lyriques du moteur thermique, mais cela vaut la peine, puisque c'est une des pierres angulaires pour obtenir des chiffres de consommation extrêmement bas et que l'on ne fait pas plus confortable et paisible dans une conduite urbaine. La Hyundai, elle, est restée plus classique dans ce domaine en adoptant une boîte double embrayage à six rapports n'exigeant aucun apprentissage pour trouver ses marques. Pas de palettes au volant, mais le levier peut être basculé en mode manuel, avec malheureusement un fonctionnement contraire à ce qui est instinctif, puisqu'il faut pousser pour monter les rapports et tirer pour les descendre. Elle offre enfin un mode sport qui, non content de modifier son caractère de façon notable, améliore de plus la réponse à l'accélérateur et augmente la résistance de la direction. Ferme ou souple, cette dernière s'avère extrêmement peu communicative et n'invite absolument pas à une conduite dynamique. C'est dommage pour l'aspect ludique, d’autant plus que les suspensions versent à peine du côté du confort dans leur compromis avec la précision et qu'on trouve à l'arrière un train arrière multibras, mais c'est au final dans l'esprit de ce qu'on peut attendre d'un véhicule hybride : un comportement un peu pataud qui invite plus à une conduite calme et coulée, dans le silence. Les performances, en accélérations pures comme en relances, sont en tout cas parfaitement en adéquation avec une voiture au rapport poids/puissance proche des 10, c’est-à-dire suffisante dans la très grande majorité des situations.

 

Et ça se paye au final à la pompe, puisqu'en se prêtant sur une centaine de kilomètres à un exercice d'éco-conduite, nous avons relevé un 4,3 l/100 km de moyenne plutôt flatteur, et, peut-être encore plus impressionnant, un 4,9 l/100 km au terme de notre essai malgré la conduite nerveuse et les relances dynamiques nécessaires au tournage de la vidéo.

 

Essai vidéo - Hyundai Ioniq Hybride : tueuse de Toyota Prius ?

Et face à la Prius d'un point de vue dynamique ? Cela dépend de laquelle on parle. Face à une troisième génération qui a sans aucun doute servi de mètre-étalon durant son développement, la Ioniq Hybrid n'a sûrement pas à rougir, bien au contraire. Mais c'est précisément dans ce domaine que la Prius 4 a fait le plus de progrès, avec un train avant qui a grandement gagné de la précision, et qui garde donc ici une longueur d'avance. Question performances, les deux rivales se marquent par contre à la culotte, mais la montée des rapports de la coréenne offre des sensations supérieures faisant croire à une vivacité supplémentaire. Enfin, si la transmission E-CVT de la Toyota rebute les novices, elle permet sans aucun doute de grappiller quelques décilitres supplémentaires, une consommation moyenne dans les 3 l/100 km étant tout à fait possible avec un peu d'habitude.

Portfolio (33 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (158)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tout ce bla bla sur la Prius ( extrait ) :

" Et ça marche, puisque son Cx de 0,24 est véritablement exceptionnel pour une compacte de presque 4,5 m..."

Et il me semble ne pas signaler que cette Hyundai propose donc un Cx identique pour une esthétique globale bien plus conventionnelle....

Par

En réponse à roc et gravillon

Tout ce bla bla sur la Prius ( extrait ) :

" Et ça marche, puisque son Cx de 0,24 est véritablement exceptionnel pour une compacte de presque 4,5 m..."

Et il me semble ne pas signaler que cette Hyundai propose donc un Cx identique pour une esthétique globale bien plus conventionnelle....

C'est quoi que tu ne comprend pas Rocky ?

La Prius est LA référence dans ce domaine, c'est donc en toute logique qu'on la compare à cette voiture, c'est dit et re-dit dans l'article.

Aller, pose tes œillères et tu vas peut être pouvoir comprendre l'article...

... On n'y croit ! :bien:

Par

Chez Toy une copie de Prius II vendue moins chere qui se voulait une tueuse

on a deja vue et avec un badge bien plus flatteur...

Vous vous souvenez des Honda Insight ?

Non ? Comme tout le monde en fait.

Quand les taxis passeront massivement des Prius aux Ioniq,

alors on pourra dire que Hyundai a réussi son coup.

D'ici là, je pense que contrairement à tous ses concurrents,

Toyota à largement démontré en plusieurs décennies et sur plusieurs millions de véhicules

l'efficacité et la fiabilité de ses hybrides.

Par

Etonnant commentaire pour ce qui concerne le bilan conso....

Voici donc deux berlines de conception similaire ( hybride ), de Cx identique, de poids très proche, de puissance assez peu différentes.

Et à l'issue de l'essai, en condition d'éco conduite et au Pays-Bas et plat, vous obtenez un excellent 4,1 l/100 .... Et ainsi, vous pensez qu'avec la Prius et un peu d'habitude, il serait possible de tomber à 3l /100.... de par la seule vertu de la boite de vitesse !

C'est bien ce qu'il faille comprendre non ?

Bien entendu que c'est possible.... mais certainement pas en s'insérant dans la circulation au niveau des vitesses lues sur les panneaux.

Rappelons que la si novatrice Prius Europe garde son système de batterie à l'ancienne...

Bref, effectuez nous un comparo un jour sur parcours similaire, avec ces deux autos, vous constaterez sans doute que l'écart conso sera loin d'être de 24% inférieur comme vous semblez le suggérer.

Et même s'il l'était ( par quel miracle )..... combien d'années pour amortir les 5 000 € de différentiel tarif ?

J'ai calculé....à la grosse maille....comptez 400 000 km...

Par

La garantie véhicule de 5 ans et kilométrage illimité contre 3 ans ou 100 000 km et la garantie batterie 8 ans ou 200 000 km contre 5 ans ou 100 000 km à l'avantage de la Hyundai, est un argument de poids : les chauffeurs de taxi vont y regarder à deux fois .

Si la fiabilité est au rendez-vous, le bouche à oreille va fonctionner à 100%, d'autant plus qu'il y a un différentiel de 5000 €, toujours à l'avantage du Hyundai !

Par

Ah d'accord, donc en fait "Rocky des gros ballons" il commente et lit l'article après...

Ça explique déjà pas mal de ses commentaires à côté de la plaque.

On tient une piste les gars !

Concernant cette voiture, il semble que Hyundai cherche réellement à séduire la clientèle européenne.

Cette voiture s'attaque à la grande Prius et ne démérite pas.

Elle a un look plutôt correct.

Par contre on retrouve un des principaux défaut des Hyundai, certains plastics "passables".

Par

bah elle est moins chère car elle est coréenne. Comme toute la gamme de Hyundai par rapport à Toyota.

Maintenant, il faudrait aussi connaitre le coût de l'entretien annuelle de cette ionique vu qu'elle a un turbo et une boîte de vitesse en plus.

K

Par

En réponse à K-Lach

bah elle est moins chère car elle est coréenne. Comme toute la gamme de Hyundai par rapport à Toyota.

Maintenant, il faudrait aussi connaitre le coût de l'entretien annuelle de cette ionique vu qu'elle a un turbo et une boîte de vitesse en plus.

K

quoique je me suis trompé, il n'y a pas de turbo...? :ange:

K

Par

Dans l'ensemble ce sont deux véhicules identiques.

La Hyundai marque des points grâce à son design (bien que ce soit discutable), sa réelle boite de vitesses, ses garanties supérieures et son meilleur tarif.

La Toyota marque des points grâce à son image de marque et son coffre de volume légèrement supérieur.

Dans l'ensemble: Avantage Hyundai

Par

En réponse à bvw

La garantie véhicule de 5 ans et kilométrage illimité contre 3 ans ou 100 000 km et la garantie batterie 8 ans ou 200 000 km contre 5 ans ou 100 000 km à l'avantage de la Hyundai, est un argument de poids : les chauffeurs de taxi vont y regarder à deux fois .

Si la fiabilité est au rendez-vous, le bouche à oreille va fonctionner à 100%, d'autant plus qu'il y a un différentiel de 5000 €, toujours à l'avantage du Hyundai !

Sauf que je vois mal comme prix de départ 25000e. Pourquoi ?

Le Kia Niro, catégorie inférieure, débute à 27000€. Hyundai se positionne toujours un peu plus cher que KIA. Aussi, la Toyota Prius 4 est très généreuse au niveau de l'équipement dès la finition de base. De fait, il va falloir attendre de voir l'équipement de la finition de base de la Ioniq.

Enfin vous faites erreur sur la garantie. En effet, chez toyota, les batteries et le système hybride sont garantis 10 ans.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire