Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur route : le soufle un peu court

Essai vidéo - Jaguar i-Pace : sus à Tesla

Pour essayer de faire de l’ombre à Tesla, Jaguar a choisi d’équiper son i-Pace de deux moteurs électriques dont la puissance cumulée est de 400 ch et 696 Nm, le tout alimenté par une batterie de 90 kW/h. Des valeurs inférieures donc aux modèles américains mais qui permettent d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,8 s. Un chrono excellent sachant que cet I-Pace pèse tout de même plus de 2 tonnes. Sans surprise, dès les premiers tours de roues, on retrouve les spécificités des véhicules électriques à savoir le silence de fonctionnement mais également et surtout un couple présent dès la moindre sollicitation de l’accélérateur. Vu les caractéristiques de l’i-Pace, les accélérations vous collent littéralement au dossier du siège et vous prenez un malin plaisir à laisser loin derrière tous les petits malins qui essaieraient de vous battre à l’exercice du départ de feu canon. Et ici, pas de perte de motricité en raison de la présence des 4 roues motrices. Pour convaincre les indécis, il s’agit de jeter un œil à la fiche technique pour se rendre compte que le 0 à 100 km/h est digne d’une sportive. Comme sur une Tesla, c’est très amusant, mais là également, cela a des conséquences directes sur l'autonomie, nous en reparlerons plus tard. L’autre changement majeur est bien évidemment la sonorité. Si, comme moi, vous vous délectez des râles caverneux des modèles SVR de la marque anglaise, ici vous allez tomber de l’armoire. Le félin a perdu sa voix pour devenir un petit chaton. C’est forcément beaucoup plus discret mais pas totalement silencieux pour autant. Le i-Pace émet un bruit très proche de celui des vaisseaux spaciaux vus dans les films de science-fiction. Le futur, c’est aujourd’hui.

Essai vidéo - Jaguar i-Pace : sus à Tesla

Une fois revenu à un comportement plus mature, on se rend compte très vite du travail qui a été accompli par Jaguar. Même s’il s’agit d’un modèle électrique, cet i-Pace s’avère très plaisant à conduire, la direction est précise, relativement informative et le confort soigné même avec les jantes 20 pouces de notre modèle d’essai. Fidèle à son gabarit et si on fait abstraction de sa carburation, le i-Pace est fait pour dévorer la route, tout en étant amusant puisque son poids ne se fait pas trop sentir.

L’une des particularités de cet i-Pace est liée à son statut de véhicule électrique : le conducteur doit adapter sa conduite afin de trouver un juste milieu entre plaisir de conduite et préservation de l’automonie. A ce petit jeu, le SUV de Jaguar peut être conduit avec la seule pédale d’accélérateur. Rien de nouveau pour accélérer bien évidemment mais pour freiner, pas besoin d’actionner la pédale de gauche car il suffit de relancer l’accélérateur pour entraîner une récupération d’énergie plus ou moins forte, pouvant aller jusqu’à l’arrêt total du véhicule. Assez bluffant.

Essai vidéo - Jaguar i-Pace : sus à Tesla

Terminons, par LE point essentiel, à savoir l’autonomie. Jaguar annonce 480 km sur la nouvelle norme WLTP. Mon collègue Pierre Desjardins a parcouru autour du périphérique 574 km, mais en usage normal (avec la climatisation et la radio), la situation est bien différente. Dans la réalité du quotidien, cet i-Pace se montre particulièrement énergivore notamment sur voies rapides, un mal partagé avec les autres modèles électriques. Ainsi, 380 km en usage mixte nous semblent plus réels mais cette autonomie tombe à 300 km en usage massif de 2x2 voies. Suivant l’utilisation que vous faite de votre i-Pace, la peur de tomber en « panne sèche » est bien présente. Si Tesla a su contourner ce problème avec la présence de superchargeur à de multiples endroits, ce n’est pas le cas de Jaguar. Le constructeur britannique annonce une recharge de 80% de la batterie en 40 min sur une borne de 100 KW/h, loin d’être encore très courante. Comptez environ 14h sur une Wallbox mais plus de 40h sur une prise classique pour une recharge. Vraiment trop long et handicapant.

Photos (33)

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Fiches fiabilité 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire