Publi info

Voitures électriques : fin du silence et début des nuisances ?

Voitures électriques : fin du silence et début des nuisances ?

Depuis quelques jours, les voitures électriques doivent faire du bruit en deçà du seuil des 20 km/h. Une mesure destinée à avertir les piétons, mais qui sonne le glas du silence espéré par les habitants des villes. D’autant que les émissions sonores ne sont pas normées et que l’imagination pourrait bien sortir des haut-parleurs cachés sous les capots des nouvelles autos.

La mesure n’a pas fait beaucoup de bruit. Pourtant, depuis le 1er juillet, toutes les nouvelles voitures électriques doivent produire un son à une vitesse inférieure à 20 km/h pour que les piétons entendent arriver ces vaisseaux silencieux. Ce bruit ne saurait être inférieur à 50 dB et ne doit pas dépasser les 75 dB. Soit la sonorité d’un aspirateur en marche. Rien d’extravagant dans le choix de ce degré ultime de fracassage d’oreilles puisqu’il s’agit, en gros, du même seuil maximum autorisé pour l’homologation des voitures thermiques qui est établi à 74 dB. Rien de neuf non plus, ni de brutal, dans l’instauration de cette directive, en réflexion à Bruxelles depuis 2015. Une mesure qui, dès 2021, concernera l’ensemble du parc d’électriques roulantes. Et d’ailleurs, Renault et Jaguar ont déjà équipé leurs carrosses Zoe et I Pace d’un tel système.

Jaguar I Pace : voiture de l'année et déjà équipée pour faire du bruit.
Jaguar I Pace : voiture de l'année et déjà équipée pour faire du bruit.

C’en est donc terminé de la vague de silence espérée dans les grandes villes après le grand remplacement du thermique par l’électrique. Car il faudra se résoudre à des nuées de Zzzzzzzzzz façon moustiques mécaniques. À moins que l’espoir ne naisse du côté de l’Allemagne, puisque Volkswagen a d’ores et déjà déclaré que la personnalisation des fameux bruits sera au programme de sa lignée ID, du nom de baptême de ses futures autos à watts, dont la première, l’ID3, sera présentée au prochain salon de Francfort.

L’imagination au pouvoir

Il sera donc possible d’émettre le son qui correspond à chacun, à son caractère, ou même à son humeur. Ainsi les guillerets pourront rouler dans une auto reproduisant le son d’un marchand de glaces, et les bilieux reproduiront les aboiements de leur pitbull. Mais ce sont surtout les nostalgiques de la belle mécanique, l’ancienne, la fumeuse, la thermique qui reprendront des couleurs.

Pensez donc, on les avait retrouvés tout penauds au bord d’un circuit, regrettant le bruit des V8 de Formule 1, quand ces dernières sont passées au V6. Les voilà totalement désemparés depuis les débuts de la Formule E. Pour eux, un engin qui roule doit produire du beau son, du "chlompchlompchlomp" d'un remorqueur en mer du Nord ou d’une Harley Davidson, à celui d’une crécelle lugubre et fascinante d’un flat 6 de 911 en passant par le cri allant du rauque au suraigu d’un moteur de F1 à pleine charge.

Volkswagen ID3 : son bruit sera personnalisable.
Volkswagen ID3 : son bruit sera personnalisable.

On peut même envisager les "brapbrapbrap", les craquements de montées de rapports, les petits coups de gaz affriolants à chaque vitesse rétrogradée. En suivant les préceptes de Serge Gainsbourg, l’on pourrait truffer nos vies routières de parfaites onomatopées, lui qui préconisait de faire des « wip ! Des clip ! crap ! des bang ! des vlop ! Et des zip ! shebam ! pow ! blop ! wizz ! ». Autant des sons aisément reproductibles par la magie de l’électronique et de jolis haut-parleurs planqués sous la carrosserie.

Les riverains seuls perdants

Reste que ces bruits nouveaux sont coupés dès que les 20 km/h sont dépassés, sous prétexte que les sons des pneus deviennent très audibles à plus haute vitesse. C’est sans compter sur l’équipement standard du piéton urbain et moderne qui déambule, coupé du monde, avec des écouteurs plantés dans les oreilles.

Pourquoi, dans ce cas, ne pas imiter nos amis Japonais chez qui les électriques doivent être sonores jusqu’à 50 km/h, la vitesse maximum en ville ? Ainsi, nos nouveaux addicts des voitures à watts pourraient faire hurler leurs sons de V8 Ferrari synthétiques, ou de leur 6 cylindres de 911 électronique dans chaque tunnel.

Finalement, cette nouvelle législation a deux avantages, même si elle est limitée à 20 km/h pour le moment : celle d’épargner des vies de quelques piétons. Et celle de réconcilier les nostalgiques du "chlompchlompchlomp" avec le XXIe siècle. Évidemment, pour la tranquillité des riverains que le silence des électriques arrangeait bien, on repassera.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (139)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Personnalisation possible ? Je crains le pire.... Déjà que les sonneries de téléphone personnalisées sont un fléau ! :biggrin:

Par

Si les pié(c)tons utilisaient leurs yeux avant de traverser, cela ne serait en rien nécessaire mais bon usager faible comme on dit...

Par

De toute façon les bagnoles n'ont pas grand chose à faire en plein centre-ville.

Ça sera toujours plus agréable que les horreurs mazoutées dans les embouteillages, mais le fait est que la ville, en tout cas sont hyper-centre, devrait avoir une circulation bien plus contrôlée.

Pour ceux qui ont pu visiter des villes ayant mis ça en place... c'est quand même plus agréable non?

Difficile ceci dit dans un pays où, hormis les PMR pour des raisons évidentes, les ploucs de la campagne bien validé veulent absolument se garer devant leur boutique favorite plutôt qu'utiliser un parking relais.

Par

Qu'est ce qu'on en a à faire, les ventes de voitures électrique est insignifiant

Par

En réponse à king crimson

De toute façon les bagnoles n'ont pas grand chose à faire en plein centre-ville.

Ça sera toujours plus agréable que les horreurs mazoutées dans les embouteillages, mais le fait est que la ville, en tout cas sont hyper-centre, devrait avoir une circulation bien plus contrôlée.

Pour ceux qui ont pu visiter des villes ayant mis ça en place... c'est quand même plus agréable non?

Difficile ceci dit dans un pays où, hormis les PMR pour des raisons évidentes, les ploucs de la campagne bien validé veulent absolument se garer devant leur boutique favorite plutôt qu'utiliser un parking relais.

Bordel, oui, j'ai fait un séjour à Séville, quasiment pas de bagnoles dans le centre, c'est top. :-)

Par

Assistanat, assistanat on va encore devoir claquer du fric alors qu'il suffirait juste de...regarder...

Par

En réponse à king crimson

De toute façon les bagnoles n'ont pas grand chose à faire en plein centre-ville.

Ça sera toujours plus agréable que les horreurs mazoutées dans les embouteillages, mais le fait est que la ville, en tout cas sont hyper-centre, devrait avoir une circulation bien plus contrôlée.

Pour ceux qui ont pu visiter des villes ayant mis ça en place... c'est quand même plus agréable non?

Difficile ceci dit dans un pays où, hormis les PMR pour des raisons évidentes, les ploucs de la campagne bien validé veulent absolument se garer devant leur boutique favorite plutôt qu'utiliser un parking relais.

Qu'est ce que j'en ai marre de lire ça.. bordel

Par

En réponse à LePassionné

Qu'est ce que j'en ai marre de lire ça.. bordel

ben ne lis pas

Par

Me semblait que c'était déjà le cas, pour le bruit rajouté: le chuintement du véhicule électrique à petite vitesse des Zoé et autres Toyota était en fait émis pour des raisons de sécurité.

Son choisi car peu agressif (on imagine que les sons "à la carte" le seront aussi, pour éviter qu'un nostalgique du vintage ou du Tour de France choisisse le klaxon italien jouant "la cuccaracha".

Par

Je trouve ce bruit vraiment pas agréable sur les Zoé. Content que les hybrides ne soient pas concernées pour le moment.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire