Publi info

Volkswagen veut faire oublier le "Dieselgate" avec une publicité

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

Volkswagen veut faire oublier le "Dieselgate" avec une publicité

Avant de lancer toute une gamme de véhicules électriques aux motorisations n'émettant pas de pollution d'aucune sorte à l'utilisation, Volkswagen tenait à revenir pour ce que la marque espère être une dernière fois sur l'épisode douloureux du Dieselgate dans une publicité américaine.

Le Dieselgate, pour rappel, c'est ce scandale ayant fait surface en 2015 qui avait révélé que Volkswagen a équipé d'une technologie frauduleuse plus de onze millions de véhicules vendus dans le monde entier pour diminuer les émissions polluantes lors des essais d'homologation. Le groupe a dû payer une amende colossale aux États-Unis pour classer l'affaire, comme cela se fait outre-Atlantique, et dédommager de très nombreux clients. En ajoutant les campagnes de rappel et les condamnations sur le Vieux Continent, la facture approche aujourd'hui des 30 milliards d'euros... mais les dommages qu'a subi son image, lui, n'a pas de prix.

Difficile d'oublier pour nombre de personnes mais l'entreprise, dont le nom a longtemps été synonyme de TDI, a amorcé un virage marqué vers l'électrique, avec de nombreux modèles prévus dans les mois et années qui viennent, et souhaite donc faire table rase du passé en prenant le problème à bras-le-corps avec un spot de publicité diffusé pour la première fois hier soir aux États-Unis à une heure de très grande écoute qui plus est, lors du troisième match de finale du championnat NBA de basketball entre les Golden State Warriors et les Toronto Raptors.

Baptisé « Hello Light », il commence dans une cacophonique de voix parlant du Dieselgate et mettant en scène ce qu'on imagine être un ingénieur de la marque tentant tout de même de trouver l'inspiration dans l'obscurité. Alors qu'il examine des archives du constructeur et tombe sur des plans d'un antique bus Combi, "The Sound of Silence" de Simon & Garfunkel, dont les premiers mots, « Hello Darkness » font écho au nom de la publicité, se met à retentir et les idées semblent alors affluer. Quelques sketchs, mouvement de robots et étincelles plus tard, l'ID Buzz, réincarnation électrique du célèbre minibus Volkswagen, apparaît alors.

Une métaphore pour rappeler qu'il y a toujours de la lumière au bout du tunnel ? C'est ce qu'on peut imaginer.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La nouvelle ère comme fort mal avec l'Audi e-tron... si tous les nouveaux modèles sont aussi peu efficients en terme de consommation ils ne sont pas sortis de l'ombre.

Par

Effectivement c'est peu dire qu'ils font pâle figures !

Par

Je ne comprends pas comment VW a réussi à sortir 10 ans après la Tesla Model S, une voiture moins abouti que la Tesla alors que la marque bénéficie d'un marché des batteries plus mature, du retour d'expérience des premières marques à avoir fait de l'électrique et accessoirement d'une puissance industrielle bien plus forte que son homologue américain. C'est dire l'ampleur de l'échec des modèles électriques du groupe VW.

Les Tesla en l'état ne me vendent pas de rêve, mais finalement quand on compare à l'offre de VW, c'est quand même à des années lumières.

Par

Un petit rappel

https://youtu.be/zUuLjmnM3Zw

:eek:

Par

En réponse à exclioboy

La nouvelle ère comme fort mal avec l'Audi e-tron... si tous les nouveaux modèles sont aussi peu efficients en terme de consommation ils ne sont pas sortis de l'ombre.

ça reste une enclume à l'aérodynamisme d'un mur, pas étonnant qu'elle consomme beaucoup.

Ceci dit, les premiers véhicules utilisant la nouvelle plateforme purement électrique de VW (MEB), ce sera l'ID.3, et la Seat plus tard. L'e-Tron n'est rien d'autre qu'une électrique pondu à l'arrache par AUDI pour montrer qu'ils sont sur l'électrique. Comme le GLE de Mercedes d'ailleurs, qui semble tout aussi peu efficient.

Par

avec une publicité ? Das auto peut être ? publicité mensongère d'une marque de tricheurs patentés

Par

Vous cherchiez une définition au "greenwashing" ?

Par

En réponse à fassi51

avec une publicité ? Das auto peut être ? publicité mensongère d'une marque de tricheurs patentés

Mensongère en quoi ? La gamme ID n'existe pas ? On doit mettre du diesel dans sa prise Combo 2 ?

Par

Le combi est plutôt cool je trouve.

Après si c'est pour le sortir a 80 000 balles...peuvent le garder...

Par

En réponse à Axel015

Je ne comprends pas comment VW a réussi à sortir 10 ans après la Tesla Model S, une voiture moins abouti que la Tesla alors que la marque bénéficie d'un marché des batteries plus mature, du retour d'expérience des premières marques à avoir fait de l'électrique et accessoirement d'une puissance industrielle bien plus forte que son homologue américain. C'est dire l'ampleur de l'échec des modèles électriques du groupe VW.

Les Tesla en l'état ne me vendent pas de rêve, mais finalement quand on compare à l'offre de VW, c'est quand même à des années lumières.

Sauf que si les matières premières nécessaire à la fabrication des batteries n'est plus d'actualité c'est bien Tesla qui disparaît alors que Vw pourra encore compter sur d'autres énergies renouvelables ou pas car ils ne se focalisent pas sur une chose seulement.

Audi a sortie L'E-Tron pour faire acte de présence face à Mercedes et son GLC Électrique ou Jaguar et son pas très jolie I-Pace.

Et puis on peut pas trop demander à un SUV assez massif et au design peu aérodynamique d'être efficient sans oublier que Audi reste encore novice dans ce domaine alors que d'autres en on fait leur domaine de travail.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire