Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volvo V90: reine de Suède - Vidéo en direct du salon de Genève 2016

Volvo renouvelle son offre haut de gamme et expose à Genève la berline S90 et le break V90. Jamais les grandes suédoises n’étaient apparues mieux armées face aux terreurs - allemandes - du segment.

Volvo V90: reine de Suède - Vidéo en direct du salon de Genève 2016

 

Volvo V90: reine de Suède - Vidéo en direct du salon de Genève 2016

Volvo V90: reine de Suède - Vidéo en direct du salon de Genève 2016

 

A Genève, il faut savourer la chance de découvrir un stand Volvo. Le constructeur a en effet décidé de revoir sa stratégie de présence sur les salons, et sèchera celui de Paris (comme Ford). Du coup, il déploie les grands moyens en présentant un restylage (V40), un concept-car de voiture autonome et deux nouveautés, à savoir la grande berline S90 et sa déclinaison break V90.

Ce modèle, qui boxe dans la même catégorie que les Mercedes Classe E (elle aussi dévoilée à ce salon de Genève), BMW Série 5 et Audi A6, reprend les recettes traditionnelles du segment : ligne au classicisme de bon aloi, présentation intérieure ultra-valorisante, équipement high-tech (qui met le paquet sur la conduite semi-autonome) et motorisations de pointe, au sommet de la hiérarchie desquelles on trouvera bientôt le bloc T8 Twin engine (410 ch) qui comme son nom ne l’indique pas accouple un bloc 4 cylindres turbo et un moteur hybride rechargeable, qui promet une autonomie en mode électrique allant jusqu’à 50 km.

En attendant, il faudra « se contenter » de moteurs diesels de 150, 190 (traction et transmission intégrale) et 235 ch (transmission intégrale) ou, pour les allergiques au gazole, essence de 254 et 320 ch. Les tarifs s’échelonnent de 44 350 à 74 470 € pour le break. Paradoxalement, celui-ci rend deux centimètres de long à la berline S90 (4,96 contre 4,94 cm). Son volume de chargement varie de 560 à 1526 litres une fois la banquette arrière rabattue, une valeur honorable mais qui n’a rien d’extraordinaire pour la catégorie. Ainsi, une Audi A6 Avant offre jusqu’à 1 680 litres.

L’instant Caradisiac : top crédibilité

Le V90 reprend les ingrédients qui ont fait le succès des breaks Volvo, mais contrairement à ceux qui l’ont précédé, difficile de lui prévoir un grand succès chez les brocanteurs en raison d’un volume de chargement qui n’a rien d’extraordinaire. Quoi qu’il en soit, et sans préjuger du jugement de nos futurs essais, les S90 et V90 placent Volvo en outsider toujours plus crédible des trois grands constructeurs allemands.

 

Photos (15)

En savoir plus sur : Volvo V90 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Volvo

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire