Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Alpine : production en forte baisse, l'A110 est-elle mal vendue ?

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

En janvier, la production de l'A110 à Dieppe sera divisée par deux, à cause d'un ralentissement des commandes. Celui-ci est jugé normal par Alpine. Mais pour un élu syndical, il y a un problème du côté de la vente.

Alpine : production en forte baisse, l'A110 est-elle mal vendue ?

C'est incontestable : jusqu'à présent, le retour d'Alpine est une réussite. La nouvelle A110 a séduit les critiques et a connu un départ canon auprès du public, faisant s'envoler les délais de livraison. Sa production a déjà dépassé celle du modèle historique, soit plus de 7 176 exemplaires en un an et demi.

Mais les ventes commencent à se tasser. Résultat, la direction de l'usine de Dieppe vient d'annoncer lors de la tenue d'un CSE (conseil social et économique) une forte réduction de la production. En janvier, celle-ci sera divisée par deux, avec sept voitures construites quotidiennement au lieu de quatorze.

La marque ne veut pas s'alarmer. Elle évoque la baisse générale de la demande pour ce genre de voiture en Europe et souligne que les ventes de l'A110 restent dans les objectifs initiaux. On ajoutera qu'un tel ralentissement semblait prévisible, ce n'est pas le premier modèle dont les commandes baissent après deux ans de commercialisation. C'est encore plus valable pour un véhicule très attendu, qui a provoqué une ruée dans les concessions pour ses débuts. Alpine avait d'ailleurs boosté la production pour éviter que les délais de livraisons dépassent un an, il s'attendait donc à ce ralentissement.

Mais une voix n'a pas hésité à s'élever, celle de Dominique Seraffin, secrétaire du CSE et élu CFDT. Il a déclaré à propos de l'A110 : "On arrive à la construire avec qualité, performance, bon prix, en temps et en heure, mais on ne la vend pas. C'est qu'on n'est pas assez bien implantés pour la vendre, on n'a pas le bon comportement, dans la communication, dans la présence sur le terrain, lors d'événements… Elle est mieux cotée que Porsche, Audi, Alfa Roméo… Tout le monde fait son boulot sauf la vente."

Un constat assez tranché. Mais il y a quelques semaines déjà, le site Downshift soulignait que les centres du réseau Renault Retail Group et ceux de la capitale ne performaient pas autant qu'il le devrait, et que ce serait les points de vente au cœur des régions qui écouleraient le plus d'A110. Selon Dominique Seraffin, cette disparité révèle "un manque de passion chez certains revendeurs. Pourquoi celui de Dijon performe-t-il ? Parce qu’il est systématiquement présent sur toutes les manifestations automobiles dans sa région, il organise des essais, bref, il fait connaître la marque et il va chercher les clients !".

Il est vrai que l'A110 a jusqu'à présent séduit les connaisseurs de la marque et qu'elle doit maintenant attirer d'autres clients. Une remarque surtout valable pour l'étranger, car 60 % des A110 sont livrées en France. Alpine espère que la variante S, boostée à 292 ch, va séduire les Anglais et Allemands.

Pour l'instant, il n'est pas question de s'inquiéter pour l'avenir d'Alpine, d'autant qu'un nouveau directeur a été nommé à la rentrée, Patrick Marinoff, débauché chez Mercedes-AMG. Celui-ci devrait prochainement présenter un plan pour la suite.

Via France Bleu et actu.fr

En savoir plus sur : Alpine A110 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Alpine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire