Publi info

Chevrolet dévoile la Corvette à moteur central arrière

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La Corvette prend un nouveau départ avec une huitième génération à moteur arrière. C'est toujours un V8 atmosphérique, qui développe près de 500 ch dans sa configuration de base. Le look est forcément transformé.

Chevrolet dévoile la Corvette à moteur central arrière

Enfin, la C8 est là, au grand jour ! Son développement a pu sembler très long. Mais cette impression vient surtout du fait que la voiture alimente les conversations depuis plusieurs années, dès que l'on a su sa révolution technique. La Corvette Stingray commence un nouveau chapitre de sa longue histoire, entamée en 1953, avec un moteur central arrière.

Ce changement d'architecture transforme la silhouette de la Corvette, avec un habitacle plus en avant (de 42 cm) et donc une proue raccourcie, l'arrivée de grandes ouïes après les portes et forcément une poupe plus massive. Inspirée par des avions de chasse, la Corvette semble ainsi nettement plus agressive, un sentiment renforcé par les grandes prises d'air à l'avant. Quelques éléments incontournables restent, comme les feux dédoublés.

Chevrolet dévoile la Corvette à moteur central arrière

Il n'y a pas qu'à l'extérieur que la Corvette évolue en profondeur. La planche de bord n'est pas en reste ! Elle garde toutefois l'aspect enveloppant autour du conducteur, avec une console centrale orientée. Mais la séparation entre le pilote et le passager est bien plus marquée, avec sur la C8 une étonnante arche remplie de boutons.

Il y a pourtant bien au centre un écran tactile, mais de taille raisonnable. L'instrumentation est désormais 100 % numérique. Autre élément surprenant : le volant, avec deux branches en forme d'ailes et un méplat en haut et en bas. La présentation intérieure fait enfin un bond dans le temps ! Surtout, le sentiment de qualité est nettement plus présent.

Chevrolet dévoile la Corvette à moteur central arrière

Mais alors, que trouve-t-on derrière le conducteur et le passager ? Que les puristes se rassurent, pas question pour la Corvette de se mettre au downsizing. L'auto conserve un V8 atmosphérique. Le 6.2 litres, bien visible derrière la lunette, commence sur la C8 avec une puissance de 495 ch. Il délivre un couple maximal de 637 Nm à 5 150 tr/mn. Ce moteur est associé à une boîte double embrayage 8 rapports. Chevrolet évoque un 0 à 60 miles (96 km/h) réalisé en moins de 3 secondes avec le pack Z51 Performance.

Chevrolet dévoile la Corvette à moteur central arrière

Cette nouvelle Corvette mesure 4,63 mètres de longueur, 1,93 m de largeur et 1,23 m de hauteur. Elle pèse à sec 1 530 kg. Le véhicule est construit autour de son tunnel central et sur une structure principale en aluminium, ce qui améliore la rigidité... et l'accès à bord, sans marche à éviter. Le support du bouclier arrière est en fibre de carbone, les bacs de coffre en fibre de verre. La voiture conserve son toit targa, avec un élément qui se range à l'arrière.

La production commencera en fin d'année. Les premiers exemplaires devraient arriver en Europe courant 2020.

Portfolio (12 photos)

En savoir plus sur : Chevrolet Corvette

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (103)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne suis pas du tout concerné par ce type de voiture que je trouve anachronique à notre époque pour d'évidence raisons écologiques. Ce qui est sûr, c'est que l'ergonomie est catastrophique avec tous ces petits boutons éloignés du conducteur et peu lisibles. Et qui commandent des choses importantes comme le chauffage.

Par

on dirait une Mclaren

pour moi une vraie corvette c'est moteur avant

Par

La face avant d'une 488 et le profil d'une Mclaren oui, cette Corvette perd énormément en charme.

Par

une Ferrari de plus :biggrin:

l'Amerique is dead :brosse:

Par

Finie l'impression d'être assis sur le châssis arrière...et bonjour pour l'accessibilité au moteur.

Par

On dirait une caricature de voiture de sport comme celle que l'on voit dans les magasins de jouets. Le genre de design qui veillit très vite, si il n'est pas déjà vieux

Par

En réponse à Dimhop

Je ne suis pas du tout concerné par ce type de voiture que je trouve anachronique à notre époque pour d'évidence raisons écologiques. Ce qui est sûr, c'est que l'ergonomie est catastrophique avec tous ces petits boutons éloignés du conducteur et peu lisibles. Et qui commandent des choses importantes comme le chauffage.

Certains éléments sont quand même en relief (au niveau du contrôle de la température et de la vitesse de ventilation) ou creusé (arrêt de la ventilation, enclenchement de la clim' ou fermeture du recyclage de l'air dans l'habitacle). Question d'habitude donc.

Là où j'ai le plus gros doute, c'est pour lire les deux petits afficheurs numériques tout en haut et tout en bas de ce bourrelet séparant conducteur et passager... Et pour actionner les boutons tout en bas, il va falloir bien plier le bras et le poignet.

Bref, ils auraient pu mieux faire, mais difficile de dire si c'est si complexe que ça à l'usage sans avoir posé ses fesses dans les sièges.

:jap:

Par

En réponse à Atomos

La face avant d'une 488 et le profil d'une Mclaren oui, cette Corvette perd énormément en charme.

Pour ma part, l'avant me fait penser à une 360 Modena d'il y a 20 ans, avec des angles acérés au lieu des galbes et arrondis des Ferrari de l'époque.

L'arrière est déjà un peu plus propre à la voiture (assez proche dans le design des deux dernières Corvette et de la dernière Camaro).

:jap:

Par

Elle n'a de corvette que le nom... Et le moteur quand même.

Par

Horrible, design moche et dépassé

Grosse déception

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire