Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

5. Derrière le volant

Guide d’achat- Fourgonnettes compactes : le renouveau des Nemo, Kangoo, Fiorino…

Les mini-fourgonnettes assument leur statut de VUL urbains. Dans les centres-villes, tous les modèles affichent une très belle maniabilité grâce bien évidemment à leur faible gabarit. Mais, ces utilitaires profitent surtout de diamètre de braquage idoine pour se faufiler et surtout stationner dans des mouchoirs de poche. Les Citroën, Peugeot, Fiat, Mercedes et Renault affichent 10,6 m alors que le Ford réclame 11 m. À noter également les imposants pare-chocs à l’avant et à l’arrière très intéressants pour protéger efficacement le véhicule et donc optimiser sa longévité. Dommage que l’aide au stationnement avec notamment les radars de recul soit en option (190 € HT chez Ford, 300 € HT en Pack City chez Renault/Mercedes, 250 € HT chez PSA/Fiat). Concernant les transmissions, une boîte robotisée n’est disponible que sur le Fiorino (800 € HT) ainsi que les Nemo et Bipper (700 € HT). Une particularité étonnante car une boîte automatique s’avérerait particulièrement propice dans une circulation urbaine faite d’embouteillages.

Guide d’achat- Fourgonnettes compactes : le renouveau des Nemo, Kangoo, Fiorino…

Sur la route, en revanche, ces fourgonnettes compactes sont moins à la fête. Tous ces VUL pêchent, par exemple, au niveau du confort à cause de suspensions fermes. Un constat assez logique car pour favoriser les charges utiles, les constructeurs n’ont eu d’autres choix que d’opter pour ce réglage. À vide, les sautillements sont ainsi assez désagréables, principalement sur les Fiat, Citroën et Peugeot. Sur ce thème, les Kangoo Express Compact, Citan Compact et Transit Courier s’en sortent le mieux, notamment sur les chaussées dégradées qui parsèment le réseau routier secondaire.

Guide d’achat- Fourgonnettes compactes : le renouveau des Nemo, Kangoo, Fiorino…

Sous le capot, les faibles puissances n’aident pas aux performances. Les reprises avec les moteurs de 75 et 80 ch sont faibles. Pour doubler, il ne faudra donc pas hésiter à rétrograder au détriment du volume sonore et de la consommation. Pour les professionnels qui ont une activité urbaine et péri-urbaine, le meilleur compromis s’avère le Ford, propulsé par le Duratorq 95 ch. Ce dernier distille le meilleur agrément avec en plus une consommation sur route assez contenue de 6,1 l/km, d’après la fiche technique du constructeur. Il est vrai que le bloc du Transit Courier est bien secondé par sa boîte manuelle bien étagée à cinq rapports et son système Stop&Start. Le Kangoo Express Compact avec son moteur de 90 ch est aussi efficace mais il traîne derrière lui une contrainte économique pénalisante. Pour profiter de cette puissance en lieu et place du 75 ch, l’acheteur est obligé d’acquérir la finition supérieure (Grand Confort) qui est facturée 2 700 € HT supplémentaires (Générique : 14 050 € HT, Grand Confort : 16 750 € HT).

En savoir plus sur : Fiat Fiorino 2 Fourgonnette

SPONSORISE

Actualité Fiat

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire