Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Audi A3 berline (2020) : un bien pour une malle

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Après la Sportback à 5 portes juste avant l'été, c'est au tour de la version berline de la quatrième génération de l'Audi A3 de passer entre nos mains. Pour son premier essai, nous avons passé près de 1 000 km à son volant en deux temps, d'abord en ralliant Marseille au départ de Paris par l'autoroute le premier jour, puis sur les magnifiques petites routes entre la cité phocéenne, Cassis et Aix-en-Provence le lendemain.

Essai - Audi A3 berline (2020) : un bien pour une malle

En bref

À partir de 28 750 €

425 litres de volume de coffre

De 110 à 150 ch

Pourquoi Audi s'entête à sortir son A3 en version berline trois volumes alors que c'est une carrosserie qui n'a clairement pas la côte en France ? Parce que la France n'est pas le monde et qu'elle rencontre un succès considérable ailleurs. Jugez plutôt : l'année dernière, la version Sportback cinq portes s'est écoulée à 128 000 unités dans le monde, la berline à 104 000 unités ! La marque aux anneaux n'a pas donc pas hésité une seconde à proposer une version trois volumes pour cette quatrième génération d'A3.

Essai - Audi A3 berline (2020) : un bien pour une malle

Essai - Audi A3 berline (2020) : un bien pour une malle

 

Les carrosseries Sportback et berline partagent de nombreux éléments, que ce soit la face avant, avec la calandre Single Frame abaissée et élargie, les optiques en flèche et le bouclier avant, mais aussi le traitement des flancs avec de jolies ailes galbées, et enfin les feux arrière. La différence principale vient donc avant tout d'un pare-chocs arrière étiré de 16 cm et d'une ligne de toit plongeante sur la berline, ce qui donne un vitrage en arc de cercle comme sur les autres berlines Audi.

L'Audi A3 berline a tout d'une mini A4.
L'Audi A3 berline a tout d'une mini A4.

Car outre le 2.0 TDI 150 ch (mais pas sa version 116 ch dont profite pourtant la Sportback) et le 1.0 TFSI de 110 ch, Audi propose aussi, au lancement de cette A3, un 1.5 TFSI de 150 ch et 250 Nm profitant d'un système de micro-hybridation 48V MHEV quand il est associé à la boîte de vitesses double embrayage à 7 rapports S tronic. Comment marche ce système MHEV ? Eh bien c'est un alternateur qui se charge de récupérer jusqu'à 9 kW en face de freinage et de décélération pour charger une petite batterie lithium ion. Ensuite, il assiste le moteur thermique dans ses phases d'accélération en lui ajoutant jusqu'à 12 ch et 50 Nm. De plus, il existe un mode roue libre qui permet dans les descentes de désactiver le 1.5 jusqu'à 40 secondes Le résultat ? Cette A3 économiserait ainsi près d'un demi-litre de Sans-Plomb tous les 100 km.

La planche de bord, pas très gai mais efficace.
La planche de bord, pas très gai mais efficace.

À l'intérieur, la planche de bord a pris un sérieux coup de jeune. Ce n'est pas ce qu'on fait de plus joyeux, c'est un peu froid, mais ça respire la qualité - même si Audi nous a habitués à un peu mieux, surtout au niveau des plastiques de contre-porte - et l'efficacité, avec une excellente ergonomie et deux écrans de 12 et 10 pouces, un pour l'instrumentation et l'autre pour le système multimédia MIB3 avec de nombreuses fonctionnalités supplémentaires, comme le Wi-Fi ou l'assistant vocal. Et ça n'est que la partie visible de l'iceberg concernant la technologie puisqu'on peut aussi profiter d'une conduite semi-autonome dans les bouchons, de l'aide à la manœuvre d'urgence ou encore d'un freinage automatique d’urgence même en marche arrière.

Essai - Audi A3 berline (2020) : un bien pour une malle
Essai - Audi A3 berline (2020) : un bien pour une malle

La garde au toit est acceptable à l'arrière et le coffre offre un beau volume de chargement de 425 litres.

Question habitabilité, la ligne de toit plongeante nécessite forcément des concessions en matière de garde au toit à l'arrière mais cela reste acceptable, avec seulement 22 mm de perdu par rapport à la Sportback. Pour ce qui est du volume de coffre, la berline en offre 45 litres de plus, à 425 litres, ce qui est vraiment bien, mais c'est évidemment moins accessible que la version à hayon.

Terminons enfin par les tarifs : cette Audi A3 berline démarre à 28 750 €, soit 550 € de plus que la Sportback. Cela la place légèrement en dessous de sa principale concurrente qu'est la Mercedes Classe A berline, avec de plus une dotation en équipements de série tout à fait complète dès l'entrée de gamme.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,49 m
  • Largeur : 1,81 m
  • Hauteur : 1,42 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 425 l / NC
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Hybride essence électrique
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus : NC
  • Date de commercialisation du modèle : Avril 2020

* A titre d'exemple pour la version IV BERLINE 35 TFSI 150 S LINE S TRONIC.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (27)

En savoir plus sur : Audi A3 (4e Generation) Berline

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire