Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Le monospace compact de Mercedes, rare acteur premium sur le marché, est désormais décliné dans une version hybride rechargeable inédite, la 250e. L’hybridation est-elle compatible avec un véhicule à vocation familial. Réponse.

Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille

EN BREF

Monospace compact

Version hybride rechargeable du Classe B

À partir de 45 400 €

Il est loin le temps où les monospaces trustaient le cœur des automobilistes. Leur époque est passée et ils ont été remplacés par les SUV, qui représentent aujourd’hui près des 2/3 du marché. Malgré cela, certains constructeurs à l’image de Mercedes continuent sur leur lancée et proposent toujours dans leur gamme un monospace. Aujourd’hui, en plus des motorisations thermiques (essence et diesel), le Classe B hérite d’une moteur hybride rechargeable inédit.

L’introduction de cette motorisation s’insère dans une politique plus globale. La firme à l'étoile a développé une gamme complète de véhicules hybrides rechargeables allant des modèles compacts (Classe A, CLA, B) à ceux plus haut de gamme comme la Classe E ou le GLE. Peu de constructeurs ont opté pour un tel choix dans leur catalogue et ce n’est pas fini puisque la firme allemande prévoit que 50% de la production sera électrifiée en 2030 pour arrivée même à l’arrêt total des moteurs thermiques neuf ans plus tard.

Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille

Esthétiquement très proche des versions thermiques, ce B250e en reprend intégralement la planche de bord qui est identique à la Classe A. On retrouve la double dalle numérique toujours aussi impressionnante et moderne. Totalement paramétrables, ces écrans peuvent être dirigés soit par l’intermédiaire de pads implantés sur le volant ou celui positionné sur la console centrale. La réactivité du système s'avère très bonne et fluide. La qualité des matériaux est excellente et le dessin plaisant.

Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille
Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille

Comme souvent avec les modèles hybrides rechargeables, les aspects pratiques sont impactés par cette technologie. Le volume de chargement perd 50 litres et il faudra composer avec les câbles de recharge qui n’ont pas de rangement dédié, ce qui oblige à les laisser traîner dans le coffre. statu-quo pour l’habitabilité arrière qui reste bonne, que ce soit au niveau de l’espace aux jambes ou de la garde au toit et inchangée par rapport aux déclinaisons thermiques. La modularité est basique avec seulement une banquette arrière fractionnable selon le schéma 40/20/40 et il est regrettable que la banquette arrière coulissante soit une option à 450 €.

Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille

Ce Classe B est animé par la même mécanique que la Classe A et les GLA 250e précédemment essayés. Il s’agit d’un quatre cylindres 1.3 de 160 ch associé à un moteur électrique de 75 kW (102 ch), soit une puissance cumulée de 218 ch et un couple de 450 Nm. L’ensemble est alimenté par une batterie de 15,6 kWh, qui lui permet de revendiquer une autonomie en 100 % électrique de 62 à 78 km en cycle urbain soit une cinquantaine de kilomètres en cycle mixte selon la norme WLTP.

Pour ce premier essai, nous avons choisi de privilégier le mode 100% électrique soit l’un des 6 présents de série (Individual, Sport, Confort, Eclectric, Battery Level ou Eco) sélectionnable à partir d’une molette située près du levier de vitesses. Même si le démarrage s’effectue obligatoirement en électrique, il est possible de continuer ainsi tant que la batterie le permet. Notre Classe B indiquait, à notre départ, une autonomie de 77 km. À l’usage et en circulant dans des conditions normales – avec climatisation, radio et sans éco-conduite -, nous avons parcouru 46 kilomètres. Une distance largement suffisante pour un usage quotidien et qui devrait dépasser aisément les 50 kilomètres en faisant un peu plus attention et en jouant avec les trois modes de régénération disponibles dirigeables par l’intermédiaire des palettes derrière le volant et un autre automatiquement géré par les radars de proximité.

Essai - Mercedes B250e : l'hybride rechargeable version famille

Une fois, les batteries vides, il vous faudra compter 4 h 13 pour une recharge complète sur un chargeur de 3,7 kW, 2h06 avec un de 7,4 kW (option à 600 €) et seulement 39 minutes sur une borne 24 kW (option à 1 000 €). 

Sans batterie, le Classe B fonctionne uniquement en thermique. Dans ces conditions, le moteur doit gérer seul les 1 725 kg de cette déclinaison, soit environ 300 kg de plus que la version 250 en raison des batteries et du moteur électrique. Les accélérations sont particulièrement toniques comme en atteste le 0 à 100 km abattu en 6,8 s, soit 0,4 s de plus que le B250 de puissance identique en 100% thermique donné pour 6,4s. La consommation relevée sur notre essai est aussi probante avec une moyenne de 6,4 l/100 km.

Concernant le comportement, la copie livrée par Mercedes est concluante. Le défaut classique des monospaces, à savoir la prise de roulis, est totalement absent ici. La direction se révèle agréable en étant suffisamment consistante. Le confort peut sembler ferme, notamment avec les jantes 18 pouces qui équipaient notre modèle d’essai, mais sans que cela soit rédhibitoire.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 (WLTP) :

NC

Début de commercialisation du modèle :

Juillet 2020

A titre d'exemple pour la version III 250E AMG LINE EDITION BVA8.

1,56 m1,85 m
4,41 m
  •  5 places
  •  405 l / 1440 l

  •  Auto. à 8 rapports
  •  NC

Portfolio (21 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Classe B 3

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Que l'on aime ou pas les intérieurs mercedes sont vraiment époustouflants. J'avais eu l'occasion de monter dedans et honnêtement en vrai c'est encore mieux. :bien:

Par

Il fait très ancienne génération.

Et puis 46km en tout électrique, c'est parfait pour amener les enfants-soldats sur les trajectoires du quotidien.

Par

C'est bien mais pour ce genre de véhicule je choisirais un GLA 220d 190 bien plus polyvalent et économique sur longs trajets. Alors à moins de faire de la ville mais je déconseille de prendre un GLA alors cette version a un intérêt limité

Par

En réponse à Germanpro

C'est bien mais pour ce genre de véhicule je choisirais un GLA 220d 190 bien plus polyvalent et économique sur longs trajets. Alors à moins de faire de la ville mais je déconseille de prendre un GLA alors cette version a un intérêt limité

Pour l'avoir essayé en thermique, c'est un excellent monospace.

Les dalles font vraiment très qualitative et, les écrans sont faciles à prendre en mains.

Le GLA fait gros et patau en ville, où il n'a pas sa place.

Le SUV, à part flatter l'égo, n'a pas grand intérêt face à cette voiture.

Pour tous les déplacements quotidien, énergivore, on est sur l'électrique et on garde le thermique pour les grands trajets.

Par

Le thermique ne peut pas recharger les batteries.

Une fois les batteries vides, ce n'est pas une hybride simple mais uniquement thermique.

Dommage...

Et puis ce 1.3 tce...

Par

Super la photo du coffre avec le pare-chocs dégueulasse, on est dans le monde réel :areuh:

Par

Comme tous les hybrides rechargeable, ça promet des trajets quotidien en 100% électrique et la possibilité d'aller plus loin sans contraintes avec en plus de bonnes performances sans malus.

Dans la vraie vie ça nécessite un surcoût de départ difficilement amortissable et une batterie qui si elle doit être rechargée entièrement chaque jour aura certainement une durée vie similaire à celle d'un téléphone portable.

Par

Je suis le seul à trouver ces intérieurs ignobles? Entre les aérateurs, les diverses surfaces réfléchissantes (à même le volant ou partie supérieure boîte à gants notamment)... Plus bling qu'audi ou bmw, il y a... Mercedes! :peur:

Par

En réponse à TrotinnetteElectrique

Le thermique ne peut pas recharger les batteries.

Une fois les batteries vides, ce n'est pas une hybride simple mais uniquement thermique.

Dommage...

Et puis ce 1.3 tce...

Décidement mercos est incorrigible...

en diesel ils ont compris et lachent le 1l5 dci une catastrophe pour mettre leur 2 litre maison dégonflé à 118 cv!

et en hybride!!

au lieu de mettre un bon moteur mercos 2 litre essence...

non pour gratter des queues de cerise ils mettent le 1l3 tce!!

c'est sur que quand la betterie sera vide...

1 çà va consommer

2 pour tirer les 300 kgs de batteries les 1800 kgs de la bete... la fiabilité va en rendre un coup!!!

meme renault sur ses hybride a pas osé!!!

il a mis un 1l6 nissan..!! de 90 cv..

au moins le moteur sera fiable... mais il parait que c'est la boite a crabot qui merde... sur les hybrides renault..

bref un bon conseil...

évitez l'hybride mercos...

çà sera pas fiable...

si vous aimez pas le diesel... et le 2 litre increvable..maison!

prenez une version essence mais avec un moteur mercos!

Par

En réponse à Alxcs76

Comme tous les hybrides rechargeable, ça promet des trajets quotidien en 100% électrique et la possibilité d'aller plus loin sans contraintes avec en plus de bonnes performances sans malus.

Dans la vraie vie ça nécessite un surcoût de départ difficilement amortissable et une batterie qui si elle doit être rechargée entièrement chaque jour aura certainement une durée vie similaire à celle d'un téléphone portable.

éh oui si tu as une durée de vie de 1000 recharge...

c'est 450 000 kms sur une tesla...

200 000 sur une zozo...

50 000 sur une hybride rechargeable... et 3 ans...

mais bon personne rechargera tous les soirs son hybride rechargeable...

çà sera le we...

et pour les commerciaux qui payent pas l'essence jamais...

la par contre c'est le 1l3 tce qui petera avant!!

bin oui trainer en permanence 300 kgs de batterie vide...

il va morfler le petit moteur sur autoroute... à 140.. 150...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire