Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai - Peugeot 308 BlueHDI 130 ch (2021) : que vaut le seul diesel de la gamme ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

La nouvelle Peugeot 308 est disponible en essence, en hybride rechargeable et aussi en diesel. Un seul moteur est commercialisé dans cette carburation, le BlueHDI 130 ch. Mais que vaut la compacte du lion pourvue de cette motorisation ? Réponse lors d’un essai réalisé dans la région de Sochaux.

Essai - Peugeot 308 BlueHDI 130 ch (2021) : que vaut le seul diesel de la gamme ?

EN BREF

3e génération

Berline compacte

Seul diesel disponible

À partir de 28 700 €

La seconde génération de 308 a marqué le début de la montée en gamme de Peugeot, la troisième doit représenter le modèle de la confirmation. Et pour cela, le constructeur au lion a décidé de frapper fort pour la nouvelle génération de sa compacte. Cette sorte de révolution passe tout d’abord par l'affirmation du design.

Essai - Peugeot 308 BlueHDI 130 ch (2021) : que vaut le seul diesel de la gamme ?
Essai - Peugeot 308 BlueHDI 130 ch (2021) : que vaut le seul diesel de la gamme ?
Essai - Peugeot 308 BlueHDI 130 ch (2021) : que vaut le seul diesel de la gamme ?

Une large calandre frappée du nouveau logo, des projecteurs acérés à côté des feux de jour verticaux. Voici la recette de la personnalité de la nouvelle 308.

La nouvelle 308 est ainsi le premier modèle à arborer le nouveau logo de la marque qui prend désormais la forme d’un blason. Celui-ci trône au milieu d’une calandre dont les différents éléments semblent converger vers lui. Effet visuel garanti. D’autant plus que les projecteurs particulièrement fins peuvent recevoir la technologie Matrix LED et côtoient des feux de jour verticaux comme d’autres modèles de la marque. Mais ce n’est pas tout puisque d’autres détails attirent l’œil. Ainsi, les lignes de caisse ne sont pas droites mais arrondies comme par exemple sur le capot et les épaulements des ailes très marqués.

L'arrière est plus sobre.
L'arrière est plus sobre.

Le côté spectaculaire de la face avant rompt par rapport à l’arrière beaucoup plus simple avec des feux, eux aussi très fins, reliés par un simple bandeau noir.

La planche de bord hérite de la nouvelle génération de i-cockpit. Au programme : instrumentation numérique 3D, petit volant et écran multimédia 10 pouces.
La planche de bord hérite de la nouvelle génération de i-cockpit. Au programme : instrumentation numérique 3D, petit volant et écran multimédia 10 pouces.

Le côté spectaculaire du design extérieur se retrouve également dans l’habitacle avec une planche de bord toujours très différente de la concurrence composé notamment d’une nouvelle génération du i-cockpit. Celui-ci se compose toujours d’un petit volant, d’une instrumentation haute numérique qui adopte désormais la technologie 3D. 

L'une des particularités de l'écran est son système de raccourci numérique.
L'une des particularités de l'écran est son système de raccourci numérique.

La grande nouveauté provient de l’écran multimédia de 10 pouces légèrement tourné vers le conducteur qui surplombe des touches numériques dénommées « i-Toogle », qui sont des raccourcis vers des fonctionnalités précises telles qu’une radio ou une température de climatisation puisque toutes ses commandes sont entièrement paramétrables selon le bon vouloir du conducteur. Juste en dessous des commandes plus classiques servent notamment à accéder aux réglages de la voiture ou au dégivrage.

 

Le dessin est indéniablement original mais aussi plus massif que précédemment. La qualité des matériaux est bonne et les rangements sont nombreux et vastes en particulier au niveau de la console centrale.

Les places arrière sont correctes sans être extraordinaires vu le gabarit.
Les places arrière sont correctes sans être extraordinaires vu le gabarit.
Avec ses 412 litres, le coffre offre une contenance dans la bonne moyenne.
Avec ses 412 litres, le coffre offre une contenance dans la bonne moyenne.

Avec l’augmentation des dimensions et notamment la longueur, qui atteint désormais 4,36 m et l’empattement qui gagne près de 6 cm, on aurait pu s’attendre à une progression de l’habitabilité. C’est le cas mais sans que cela soit spectaculaire. Résultat, les passagers auront de la place mais les cotes restent dans la moyenne de la catégorie. Même constat pour le volume de chargement avec 412 litres soit des valeurs proches de l’ancienne génération.

Sous le capot de notre modèle d’essai, le seul moteur diesel de la nouvelle 308 à savoir le BlueHDI 130 ch, qui devrait représenter 25% des ventes, soit bien moins qu’auparavant. Cette motorisation bien connue puisqu’elle équipe de nombreux modèles du groupe Stellantis se révèle toujours agréable à utiliser en raison de son couple de 300 Nm, qui lui permet de bénéficier de reprises toniques. Son association avec la boîte EAT8 est globalement plaisante même si la transmission hésite entre différents rapports dans certaines situations. Bien qu’il s’agisse d’un diesel, sa sonorité reste modérée notamment lors des phases d’accélération. Mais surtout il a le bon goût d’être particulièrement sobre. Ainsi, lors de notre essai réalisé dans le département vallonné du Doubs, nous avons enregistré une moyenne de 6 l/100 km. Un bilan très satisfaisant et largement inférieur à la moyenne relevée avec le Puretech 130 ch qui était de 7,5 l/100 km dans des conditions similaires.

Essai - Peugeot 308 BlueHDI 130 ch (2021) : que vaut le seul diesel de la gamme ?

Sur route, Peugeot démontre une nouvelle fois son expertise dans ce domaine avec une 308 qui rend une copie particulièrement probante. Le dynamisme est toujours au rendez-vous avec une direction précise permettant d’inscrire aisément la voiture en virage, une grande agilité mais cette nouvelle génération progresse en matière de confort avec une amélioration de la filtration mais aussi de l’insonorisation. Le tableau est particulièrement réussi, même s’il faut reconnaître que les progrès par rapport à la précédente génération sont moins flagrants qu’entre la première et seconde, mais c’était difficile voire impossible de faire aussi bien. Rien de grave cependant sachant que cette 308 figure toujours dans le peloton de tête des compactes.

Chiffres clés *

  • Longueur : NaN m
  • Largeur : NC
  • Hauteur : NaN m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 412 l / NC
  • Boite de vitesse : NC
  • Carburant : NC
  • Taux d'émission de CO2 : NC
  • Malus :
  • Date de commercialisation du modèle : --

* pour la version III 1.5 BLUEHDI 130 GT EAT8.

Photos (25)

En savoir plus sur : Peugeot 308 (3e Generation)

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire