Publi info
 

Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Nouvelles normes d’homologation et concurrence tirée à quatre épingles ont poussé la Renault Talisman à revoir son offre de motorisations, vers le haut… Aujourd’hui, nous prenons le volant de la nouvelle version la plus puissante dont le bloc est emprunté à l’Alpine et qui s’habille pour l’occasion d’une inédite finition S - Edition.

Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

 EN BREF

Nouveau moteur essence : 225 ch

à partir de 37 800 €

 Pour Renault, l’heure du grand ménage est arrivée. La marque au losange dépoussière en effet sa palette de motorisations disponibles au catalogue. Après avoir démocratisé le nouveau 1.3 TCe sous le capot de ses modèles du segment des citadines et des berlines compactes, c’est au tour des hauts de gamme de se voir offrir de nouveaux blocs. En diesel, l’arrivée du 1.7 BluedCi de 150 ch est imminente et il sera épaulé par un nouveau 2.0 dCi de 200 ch (déjà disponible sur l’Espace) qui arrivera sur la Talisman en 2019. Pour le moment, la berline accueille le nouveau 1.8 TCe (installé récemment sur l’Espace, vous suivez ?). Ce quatre-cylindres, issu de la sportive Alpine A110, a été dégonflé pour développer ici 225 ch. Il est associé d’office à la transmission automatique double embrayage à sept rapports EDC7 et à l’efficace châssis à quatre roues directrices et amortissement piloté.Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

L’arrivée de ce moteur marque également l’introduction d’une finition S-Edition à l’allure gentiment virilisée. On découvre de nouvelles jantes de 19 pouces noires, teinte également appliquée aux rétroviseurs. Voilà tout. C’est dire si la berline française ose faire preuve de velléités sportives… À bord, on retrouve l’habitacle suréquipé d’une version haute Intens, pimenté de surpiqures rouges (volant, soufflet de levier de vitesses, sièges, planche de bord). Une présentation somme toute discrète, qui correspond au final au caractère policé de cette routière au long court.

Très peu de changements dans l'habitacle.
Très peu de changements dans l'habitacle.

Que les amateurs de voitures de caractère passent leur chemin. Ce nouveau moteur, certes issu de la démonstrative Alpine et faisant office de nouveau haut de gamme pour la Talisman, n’a pas pour autant vocation à pimenter la conduite de cette sage berline. Oui, la puissance est en hausse, tout comme le couple qui gagne 40 Nm pour culminer à 300 Nm. Mais le caractère linéaire de ce dernier, totalement dénué d’effet turbo, et son association avec la douce mais pas hyper réactive transmission automatique EDC7 lisse son comportement. Le regain de dynamisme par rapport à l’ancien 1.6 turbo de 200 ch est un poil sensible. Les chiffres de performances le prouvent : deux dixièmes gagnés sur le 0 à 100 km/h (7,4 secondes), et à peine plus pour passer de 80 à 110 km/h (5,4 secondes). 

Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré
Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

Une nouvelle finition fait son apparition. Elle se nomme S-Edition.

Par ailleurs, le sifflement permanent du turbo à la moindre sollicitation de l’accélérateur et la sonorité quelconque à hauts régimes n’incitent pas à taquiner le rupteur. Et ne comptez pas sur les différentes configurations de conduite pour pimenter tout ça. En mode sport, un artificiel son de moteur est envoyé dans les haut-parleurs du système Bose. Moins horripilant que chez Peugeot, mais tout de même… Des performances en légère progression, mais qui induisent en revanche des consommations en nette hausse. Après plusieurs dizaines de kilomètres sur un parcours mêlant routes de campagnes et autoroute, l’ordinateur de bord nous a affiché une consommation moyenne flirtant avec les 9,5 1/100 km. À confirmer lors d’un essai plus poussé, mais cette valeur nous a semblé haute, alors que le rythme adopté fut plutôt doux. Toujours est-il que cette Talisman émet 164 g de CO2/km, soit 30 de plus que celle qu'elle remplace ! Forcément, le malus est d'autant plus costaud : près de 5 000 euros en 2018, et nettement moins en 2019. Patience ! Quand on imagine qu'une Peugeot 508 dotée du PureTech de même puissance ne subit qu'un malus de 300 euros… 

Pour le reste, la Talisman, lorsqu’elle est équipée des quatre roues directrices et de l’amortissement piloté, n’avait pas nécessairement besoin de revoir sa copie. L’efficacité est toujours bluffante en enchaînement de virages et la stabilité sans faille sur les grandes courbes appuyées.

Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré
Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

En ville, le rayon de braquage raccourci est également un point fort pour cette longue Renault. En revanche, le confort ne semble pas aussi ouaté que sur les versions à amortissement classiques. La faute déjà à la surmonte pneumatique, mais aussi, étrangement, à l’amortissement piloté qui semble avoir pris à cœur sa mission de dynamiser l’ensemble. Sur les chemins pavés, les amortisseurs se sont par ailleurs montrés assez sonores, et le mobilier, légèrement grinçant. 

Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré
Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

Pour le reste, on retrouve tout le talent de la Talisman dès qu’il s’agit d’avaler des kilomètres. Son habitacle très vaste est capable d'emporter quatre adultes (mention spéciale à l’accueillante banquette arrière) dans un confort de très bon niveau, l’insonorisation plutôt réussie n’étant perturbée que par quelques bruits d’air sur autoroute. Le coffre est quant à lui de très bonne taille, avec plus de 600 l de chargement disponibles en comptant l’espace situé sous le plancher. Reste que le hayon de la Laguna était tout de même plus pratique… Et si l’aménagement intérieur apporte quelques critiques, c’est surtout le niveau de finition qui reste en deçà de ce que propose la concurrence (y compris Française, avec une 508 très soignée). Renault semble avoir voulu rectifier le tir en gainant de matériaux souples quelques plastiques durs en partie basse. Insuffisant.

Essai - Renault Talisman 1.8 TCe 225 ch : souffle timoré

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 :

164 g/km - malus : 4890 €

Début de commercialisation du modèle :

Novembre 2018

A titre d'exemple pour la version 1.8 TCE 225 FAP INTENS EDC.

1,46 m1,86 m
4,84 m
  •  5 places
  •  608 l / 1022 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  Essence

Portfolio (47 photos)

Mots clés :

Commentaires (292)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

effectivement , hyper bridé l'ensemble moteur/boite , dommage

Par

je trouve qu'elle a plus de gueule que la 508

Par

9.5 litre de moyenne pour un moteur fade sans saveur une 330i E90 consomme autant avec un 6 cylindres de 258ch plus vIvant nerveux et joueur avec un 0-100 en 6.3 c'est mieux de rester au mazout d'occasion pour le Talisman

Par

En réponse à S65v12

je trouve qu'elle a plus de gueule que la 508

Ça ressemble plus à une Megane rallongé, la 508 fait plus exclusive et surtout plus élégante moins tape l'oeil

Par

Bref ça consomme autant que ma M3RS plus puissante avec un plus gros moteur. =D

Par

En réponse à S65v12

je trouve qu'elle a plus de gueule que la 508

Optique 2000 !

Par

Le plus gros changement dans l'habitacle avec la finition S edition, c est d'avoir enfin un ciel de toit noir !

Par

Une concurrente pour la 508...par contre, une Skoda Superb est bien plus qualitative et propose un choix de moteur bien plus intéressant! Ceux qui ont un peu plus de moyens pourront toujours se tourner vers une Passat ou une A6, mais la Superb reste la meilleure alternative niveau qualité prix...Après si vous préférez passer votre temps chez le garagiste plutôt que sur la route, la 508 ou cette talisman feront votre bonheur

Par

Y avait pas de champagne et de petit four pendant l'essai de cette talisman ?

comprenne qui pourra

Par

En réponse à Axel015

Optique 2000 !

Pas d'accord avec vous, je lui trouve également + de gueule que la 508.

Maintenant les gouts et les couleurs...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire