Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Kia Ceed 3 : attaque à la Ceed

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Alexandre Bataille

Kia mise gros sur sa nouvelle Ceed qu’il compte installer parmi les meilleures ventes de la marque en France. Cette troisième génération développée pour et en Europe ne compte plus jouer les figurantes au regard du vaste plan produit qui la concerne.

Essai vidéo - Kia Ceed 3 : attaque à la Ceed

En bref

A partir de 20 990 €

Conduite autonome de niveau 2

Garantie 7 ans 

La compacte coréenne n’a jamais percé sur le Vieux Continent, particulièrement en France, auquel elle fait pourtant de l’œil depuis plus de dix ans. A peine 50 000 exemplaires ont trouvé preneur en une décennie de carrière. Kia a mis le paquet pour relancer son modèle sur un marché dominé par les Volkswagen Golf, Ford Focus et Peugeot 308.

Essai vidéo - Kia Ceed 3 : attaque à la Ceed

Essai vidéo - Kia Ceed 3 : attaque à la Ceed

 

Pour cette troisième génération, la firme est repartie d’une feuille blanche avec comme idée de concevoir une voiture spécialement pour le public européen réputé très exigeant. La première action aura d’ailleurs été de simplifier le nom de Cee’d en Ceed.

L’arrivée d’une nouvelle plateforme baptisée « K2 » va permettre à la Ceed de reconduire plusieurs carrosseries dont une inédite variante "shooting brake" au positionnement exclusif similaire à celui de la Stinger. Mais surtout elle autorise à la Ceed plusieurs types de grioupes motopropulseurs comme des versions hybrides (Mild Hybrid avec réseau 48 volts) et électriques (non confirmée) qui feront leur apparition après une version sportive GT dévoilée au prochain Mondial de l’auto

Le gabarit (4,31 m) et l’empattement (2, 65 m) n’évoluent pas d’un poil et placent toujours la coréenne parmi les grands formats de la catégorie. Seuls la largeur (+2 cm), la hauteur (-2 cm) et les porte-à-faux bougent au profit du design, voulu plus dynamique par la marque. Dessinée sous la houlette du français Gregory Guillaume dans le centre de style basé à Francfort, la Ceed gagne en caractère avec une face avant inspirée du fleuron de la marque, la Stinger. La coréenne présente une silhouette plus trapue mais dans l’ensemble ses lignes restent traditionnelles. Normal sur un marché où la clientèle n’apprécie guère l’excentricité.

Le dessin du cockpit est classique mais les matériaux sont de qualité.
Le dessin du cockpit est classique mais les matériaux sont de qualité.

A bord, le fun n’est toujours pas de la partie mais la montée en gamme se poursuit à travers des plastiques de qualité et une planche de bord plus moderne. Un écran tactile (de 5 à 8’’selon le niveau de finition) aux graphismes simples mais facile à utiliser trône désormais en haut de la planche de bord. C’est surtout la dotation en équipement, spécialité de Kia, qui s’enrichit. La Ceed ne va pas jusqu’à proposer un cockpit numérique comme la Volkswagen Golf mais elle peut désormais recevoir un pare-brise chauffant, un chargeur à induction pour smartphone, des sièges chauffants avant et arrière et même une conduite autonome dans les bouchons !

Essai vidéo - Kia Ceed 3 : attaque à la Ceed
Essai vidéo - Kia Ceed 3 : attaque à la Ceed

 La Ceed se place dans la moyenne du marché en matière d'accueil et de volume de coffre (395 litres).

Aux places arrière quelques millimètres ont été grappillés pour les épaules des passagers, mais l'espace aux jambes n'évolue pas et se place dans la moyenne de la catégorie. Dommage compte tenu de sa longueur importante. C'est principalement le coffre qui bénéficie de l'optimisation de l'espace intérieur. Cubant désormais à 395 litres avec un plancher à deux niveaux, il se place désormais dans la moyenne. Une fois les dossiers (60/40) rabattus, le volume grimpe à 1 291 litres mais la surface de chargement n’est pas plane. A noter, que la coréenne abandonne la carrosserie 3 portes peut sollicitée mais reconduit le break (+ 1 000 €) qui lui, propose des volumeset une modularité vraiment intéressants.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,31 m
  • Largeur : 1,80 m
  • Hauteur : 1,44 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 395 l / 1291 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 (norme NEDC) : 99 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Juillet 2018

* A titre d'exemple pour la version III 1.0 T-GDI 120 ISG BVM6 EDITION 1.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Le bonus / malus affiché est celui en vigueur au moment de la publication de l'article.

Photos (19)

Mots clés :

SPONSORISE

Essais Moyenne Berline

Fiches fiabilité Moyenne Berline

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire