Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - Renault Clio 4 restylée : confirmation de domination

Dans Nouveautés / Restyling

Olivier Pagès

Trustant depuis de longs mois la première place des ventes en France avec sa Clio, Renault aurait pu s’endormir sur ses lauriers. Il n’en est rien. Voici la Clio restylée. Son objectif, conserver la place de leader devant la Peugeot 208.

Essai vidéo - Renault Clio 4 restylée : confirmation de domination

 EN BREF

Version restylée de la Clio 4

Augmentation qualité perçue

à partir de 13 700 €

 Les années passent et la Renault Clio demeure la voiture la plus vendue en France. C’est encore le cas sur les six premiers mois de 2016 où elle devance les Peugeot 208 et 308. Pas de doute, la citadine au losange plaît. Il faut dire que les équipes de Laurens Van Den Acker avaient frappé fort en 2012 avec un modèle séduisant aux formes galbées, proposant même une couleur s’inspirant du concept Dezir, qui avait fait sensation lors de sa présentation. Une teinte optionnelle qui suscite pourtant un bel engouement auprès de la clientèle. Toutefois, tout n’était pas parfait pour autant. La qualité des matériaux utilisés dans l’habitacle avait été sujette à bon nombre de critiques dont notamment les nôtres lors du premier essai. Un défaut qui s’est malheureusement généralisé sur la majorité des modèles de la marque.  Renault semble toutefois avoir entendu les différents griefs émis. Ce restyling est donc l’occasion pour la marque française de remettre au goût du jour son best-seller et surtout de corriger certains défauts.

Essai vidéo - Renault Clio 4 restylée : confirmation de domination

Essai vidéo - Renault Clio 4 restylée : confirmation de domination

 

 

A gauche, la Clio non restylée, à droite la version restylée.
A gauche, la Clio non restylée, à droite la version restylée.

Pour un designer, modifier un modèle qui séduit la clientèle est une mission difficile et risquée. Pas de révolution sur la Clio mais les évolutions sont toutefois notables. Ainsi, c’est la partie avant qui évolue le plus. Les feux de jour implantés dans la calandre disparaissent et sont désormais intégrés aux optiques, ce qui permet à la Clio d’hériter de la même signature visuelle en forme de C que les Mégane et Talisman. Et il en est de même des feux arrière. On notera aussi que les boucliers avant et arrière ainsi que la calandre ont été redessinés.

Les progrès en termes de qualité sont visibles.
Les progrès en termes de qualité sont visibles.

Mais pour être transparent, c’est surtout pour son intérieur que nous attendions la Clio au tournant. Renault annonce fièrement dans le dossier de presse : « La Clio bénéficie de l’utilisation de matériaux issus des véhicules du haut de la gamme Renault. Ainsi, le grain des plastiques progresse en qualité visuelle comme au toucher. Les chromes sont plus fins et moins brillants et les couleurs utilisées gagnent en sobriété. »

Forcément, cela donne envie. Et nous n’avons pas été déçus. Les progrès sont en effet visibles. Une bonne nouvelle qui signifie que la Clio corrige son principal défaut. La planche de bord présente désormais sur sa partie supérieure un plastique moussé bénéficiant d’une décoration le rendant agréable au toucher mais également à la vue. Une vraie nouveauté. L’autre grand changement porte sur le volant qui abandonne la sorte d’enjoliveurs présents depuis 2012. Une pièce plastique de piètre qualité, le plus souvent mal ébavurée. Autre évolution, le dessin des contre-portes et du pommeau. N’allez pas croire pour autant que tout est parfait. Il demeure des plastiques durs sur la partie inférieure de la planche de bord mais cela reste traditionnel pour la catégorie.

Essai vidéo - Renault Clio 4 restylée : confirmation de domination
Essai vidéo - Renault Clio 4 restylée : confirmation de domination

 

Si la présentation s’améliore grandement, statu-quo au niveau des aspects pratiques. L’habitabilité est toujours intéressante et le volume de chargement avec une capacité oscillant entre 300 et 1 150 litres se positionne toujours comme l’un des meilleurs du segment.  

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,06 m
  • Largeur : 1,73 m
  • Hauteur : 1,44 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 300 l / 1146 l
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Diesel
  • Taux d'émission de CO2 : 82 g/km
  • Bonus : 0 €
  • Date de commercialisation du modèle : Avril 2012

* A titre d'exemple pour la version IV (2) 1.5 DCI 110 INTENS.

Le bonus / malus et le taux d'émission de CO2 sont données à titre d'indication pour la version la plus écologique.

Photos (21)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire