Publi info
 

Mondial de l'auto 2018

Interview de Yves Bonnefont, directeur général de DS : « Je ne suis pas content de mes résultats en Chine » - Les boss de l’auto au Mondial 2018

Dans Economie / Politique / Marché

Le patron de DS est persuadé que l’heure de sa marque premium viendra bientôt à travers le monde, à condition de laisser du temps au temps et de permettre à ses nouveaux modèles de s’installer. Mais il est conscient des difficultés qu’il rencontre au sein de l’Empire du Milieu.

Interview de Yves Bonnefont, directeur général de DS : « Je ne suis pas content de mes résultats en Chine » - Les boss de l’auto au Mondial 2018

L’an dernier, il ne s’est pas passé un mois sans que l’on n'enterre cette marque que certains prétendaient éphémère. Et puis, après le lancement du DS 7 Crossback au mois de janvier, et la présentation du DS 3 Crossback lors de ce Mondial, les mêmes ont changé d’avis et évoquent sa renaissance. « Je préfère parler de véritable naissance » corrige Yves Bonnefont, directeur général de la marque. « Il faut 3 ans pour concevoir une voiture. Or, DS a été créé en tant que tel en 2015 et nos deux premiers modèles arrivent à peine. » À trois ans, un constructeur premium est un nourrisson. « Il faut plusieurs générations de modèles pour installer une marque telle que celle-ci. Avec la première, les gens observent, avec les suivantes on enfonce le clou ».

 Ces générations, Audi les a usées pendant vingt ans avant de devenir la première marque haut de gamme à s’imposer. Dans deux décennies, Yves Bonnefont aura-t-il le même statut que son homologue chez Audi ? Il ne le souhaite pas, du moins ne souhaite-t-il pas subir les mêmes tracas judiciaires que ce dernier. Mais il compte bien sur ses deux modèles actuels pour filer vers la voie de la réussite.« On est dans les clous et nous allons continuer à lancer un modèle par an pendant 6 ans ».

Dans les clous vers l’électrification, malgré les réticences de Carlos Tavares envers cette énergie ? « Chez DS, l’électrique est au cœur de la stratégie ». Pas spécialement pour se conformer à des préoccupations environnementales, « mais pour coiffer nos gammes. Elle sera réservée, ainsi que nos systèmes hybrides, aux modèles les plus puissants ». La DS7 Crossback hybride rechargeable délivrera ainsi 300ch. L’électrification est aussi, selon Yves Bonnefont, un moyen de ne plus entraver la liberté de ses clients. Ils seraient prêts à payer, cher, pour la conserver, « pour rouler, sans entrave, où ils le souhaitent, à la campagne, comme en ville ». Là ou le tout thermique est de plus en plus refoulé.

 

DS3 Crossback, en version électrifiée dans une petite année.
DS3 Crossback, en version électrifiée dans une petite année.

Le DS3 Crossback électrique, (e-Tense) comme le DS7 Crossback hybride ne sont évidemment pas seulement destinés à contourner les règles édictées par Anne Hidalgo. « Ce sont des autos mondiales destinées à être vendues dans 34 pays ». Dont la Chine, le premier marché mondial où DS est présent depuis plusieurs années, avec un investissement important. Mais l’Empire du Milieu ne rend pas le directeur heureux. « Je ne suis pas content de mes résultats en Chine. Nous avons beaucoup de travail là-bas, beaucoup de transformations sont en cours ». Dans ce pays aussi, DS ne renaît pas, il naît, ou du moins le souhaite. S’il n’est pas trop tard pour reprendre pied sur un marché déjà largement encombré.

 

Portfolio (1 photos)

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Dans ce pays aussi, DS ne renaît pas, il naît, ou du moins le souhaite"

Pour ça faudrait des ventes qui ne soient pas à la baisse... C'est plus un cancéreux en phase terminal qu'un nouveau né.

Par

" Je ne suis pas content de mes résultats en Chine. Nous avons beaucoup de travail là-bas, beaucoup de transformations sont en cours."

Doux euphémisme !

Ils ont déjà viré la précédente équipe commerciale en place... et les résultats sont pires encore en 2018...

Ils vont terminer l'année avec une part de marché Chine variant entre 0,01 et 0.02% du premier au monde.

Oui, vous avez bien lu ...

Avec pourtant des concessions hors de prix et des modèles bling-bling-quincaille + l'association avec le faiseur local qui légalement va bien.

Bref, l'offre devrait enthousiasmer le cantonais moyen...

Eh ben non, c'est une catastrophe...

Par

« Dans deux décennies, Yves Bonnefont aura-t-il le même statut que son homologue chez Audi ? Il ne le souhaite pas, du moins ne souhaite-t-il pas subir les mêmes tracas judiciaires que ce dernier. « 

Propos tenus par Yves Bonnefont ou le journaliste ? Dans tous les cas les ennuis judiciaires de Audi ne les empêchent pas de vendre en Chine EUX

Par

Le gars est pas content des ventes.....ohhhhh! le pauvre choupinou !!!! On lui dit que les voitures qu'il vend ne sont pas adaptés au marché ? ou on attend que la marque DS DiSparaît du marché pour réagir et tirer des plans sur la comète ? L'inertie Franchouille Quoi:bah:

Par

En réponse à nicotdi

« Dans deux décennies, Yves Bonnefont aura-t-il le même statut que son homologue chez Audi ? Il ne le souhaite pas, du moins ne souhaite-t-il pas subir les mêmes tracas judiciaires que ce dernier. « 

Propos tenus par Yves Bonnefont ou le journaliste ? Dans tous les cas les ennuis judiciaires de Audi ne les empêchent pas de vendre en Chine EUX

Quand on vend de la camelote 1600cm3 sans 4x4 au Chinois, c'est un peu normal de ce cassé la tronche.

Par

Or, DS a été créé en tant que tel en 2015

ah ok, donc la DS3 de 2010, c'est pas du DS...

Je comprends rien a cette marque. ok donc c'est des citroen vendues cher avec du cuir ?

Par

En réponse à roc et gravillon

" Je ne suis pas content de mes résultats en Chine. Nous avons beaucoup de travail là-bas, beaucoup de transformations sont en cours."

Doux euphémisme !

Ils ont déjà viré la précédente équipe commerciale en place... et les résultats sont pires encore en 2018...

Ils vont terminer l'année avec une part de marché Chine variant entre 0,01 et 0.02% du premier au monde.

Oui, vous avez bien lu ...

Avec pourtant des concessions hors de prix et des modèles bling-bling-quincaille + l'association avec le faiseur local qui légalement va bien.

Bref, l'offre devrait enthousiasmer le cantonais moyen...

Eh ben non, c'est une catastrophe...

Donc les ventes vont pas bien en Chine et le PDG vire l'equipe commerciale.. alors que c'est le PDG qu'il faut virer..

C'est un produit PSA depuis 1994.. en 2006 il va se planquer chez Kinsey dans le consulting et il revient pas la grande porte chez PSA en 2012 pour empiler les mauvais resultats, mauvais choix..

Quand j'ecoute le niveau de l'interview... pour un mec qui a fait Centrale.. c'est chaud tellement il est bof.

Par

ah...mince alors!

pourtant les fanboys DS m'ont insulté pendant des semaines (avec la bienveillance du modérateur labellisé PSA) quand j’expliquais le pourquoi du comment, a mon avis, toute bonne voiture qu'elle soit, la DS7 n'était pas assez bonne pour percer dans le premium et surtout en Chine...

Par

En réponse à pat d pau

Donc les ventes vont pas bien en Chine et le PDG vire l'equipe commerciale.. alors que c'est le PDG qu'il faut virer..

C'est un produit PSA depuis 1994.. en 2006 il va se planquer chez Kinsey dans le consulting et il revient pas la grande porte chez PSA en 2012 pour empiler les mauvais resultats, mauvais choix..

Quand j'ecoute le niveau de l'interview... pour un mec qui a fait Centrale.. c'est chaud tellement il est bof.

c'était il y a 10 mois donc...

https://www.lesechos.fr/21/12/2017/lesechos.fr/0301054736382_psa-change-a-nouveau-de-patron-en-chine.htm

et depuis, j'insiste, c'est pire encore ( les ventes Pigeot sont carrément catastrophiques ).

Ils vont tomber à ...allez.... 0,80% de PDM, peut être moins... et des autos bradées de chez bradées faute de clients.

C'était 2,09% en 2014...le premier marché Peugeot à l'époque... et l'on cause là d'un marché en constante croissance, où ils plouffent chaque année un peu plus...

Par

En réponse à roc et gravillon

c'était il y a 10 mois donc...

https://www.lesechos.fr/21/12/2017/lesechos.fr/0301054736382_psa-change-a-nouveau-de-patron-en-chine.htm

et depuis, j'insiste, c'est pire encore ( les ventes Pigeot sont carrément catastrophiques ).

Ils vont tomber à ...allez.... 0,80% de PDM, peut être moins... et des autos bradées de chez bradées faute de clients.

C'était 2,09% en 2014...le premier marché Peugeot à l'époque... et l'on cause là d'un marché en constante croissance, où ils plouffent chaque année un peu plus...

mais non, toussa c'est de la mauvaise langue et de l'anti-France primaire! Tu verra que dans un an, grâce aux nouveaux, incroyablement bons et fiables Hybrides, PSA va casser la baraque et enterrer une bonne fois pour toutes ces maudits allemands qui voulais nous envahir!

(j'imite bien le fanboy PSA?) :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire