Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La Hyundai Ioniq arrive en concession : match Japon - Corée

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Audric Doche

La Toyota Prius a longtemps régné dans son domaine sans vraie concurrence, et même aujourd'hui, il est bien difficile de trouver une alternative à la berline hybride japonaise qui capitalise aussi sur son expérience et sa réputation favorable. Chez Hyundai, on entend mettre un terme à l'hégémonie Prius en lançant la Ioniq, qui a la particularité d'être proposée en trois versions, hybride, hybride rechargeable et électrique. L'hybride débarque justement en concession et s'annonce particulièrement intéressante.

La Hyundai Ioniq arrive en concession : match Japon - Corée

Si vous êtes à la recherche d'une hybride habitable, vous ne pourrez plus dire qu'il n'y en a que pour la Toyota Prius. Il est vrai que la japonaise a longtemps mené les débats, sans réelle concurrence (en tout cas de la part des marques généralistes), mais cette outrageuse domination pourrait s'effriter quelque peu dans les mois à venir puisqu'un sérieux concurrent débarque sur le marché : Hyundai, avec sa Ioniq.

 

Dans un premier temps, la Ioniq sera proposée en hybride simple. Elle entre donc de pleine face en opposition à la Toyota Prius qui vient tout juste d'être renouvelée, et le moins que l'on puisse dire est que le premier coup d'essai de Hyundai est un coup de maître. Relativement proche dans les chiffres vis-à-vis de la Prius, la Ioniq, avec ses 141 ch et 265 Nm, ce qui est suffisant pour la vie "de tous les jours" d'autant plus que la Ioniq dispose d'un sérieux avantage face à la Prius : la présence d'une boîte automatique à double embrayage, alors que la japonaise dispose d'une CVT bien plus lente.

 

Le bilan routier est donc très bon pour la Ioniq qui ne pèche que par un dynamisme et un comportement légèrement moins précis que celui de la toute dernière Prius. Pas de quoi s'inquiéter pour Hyundai, donc, d'autant plus que les consommations des deux autos sont finalement assez proches.

 

A l'heure où nous écrivons ces lignes, nous ne connaissons pas le tarif exact de la Ioniq, mais Hyundai a annoncé un prix d'attaque situé autour des 25 000 €, ce qui est imbattable sur le segment puisque la Prius flirte avec les 30 000 €, tout ceci hors bonus écologique. Rappelons également au passage que la Ioniq bénéficie de la garantie avantageuse de Hyundai avec 200 000 km ou 8 ans pour l'ensemble de batteries. 

 

Au final, cette Ioniq se défend déjà très bien sur le papier, et elle pourrait faire encore plus mal à la Prius lorsque les versions hybride rechargeable et électrique seront lancées l'an prochain...

SPONSORISE

Actualité Hyundai

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire