Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le SUV est en train d'engloutir le marché européen

Dans Economie / Politique / Marché

Le SUV est en train d'engloutir le marché européen

La part des SUV n'a cessé de croître ces dernières années. Au mois de mars, elle représente près de 45 % des ventes.

A quand l'éclatement de la bulle SUV, comme cela avait été le cas pour le monospace ? En ce moment, et depuis quelques années, la courbe de la part de marché de cette carrosserie en Europe ressemble un peu à celle du Bitcoin : ça monte, sans qu'il ne semble pour l'instant y avoir la moindre inflexion.

Le mot d'ordre du marché européen à l'heure actuelle ? Du SUV, et du moteur essence. Une combinaison pas franchement raccord avec les besoins de réductions des émissions de CO2, mais la dégringolade du diesel s'est accentuée en mars 2021 (à peine 24 % des ventes).

Sur ce même mois de mars, le SUV représente 44,8 % des ventes en neuf (chiffres Jato Dynamics). En mars 2020, c'était 39,9 %, et en mars 2019, 36,8 %. On vous laisse ainsi calculer la croissance toujours forte de ce segment.

Tout le reste du marché est à la baisse, sauf les berlines moyennes qui progressent très légèrement. Le glissement de l'ensemble des carrosseries vers le SUV est flagrant, et cela ne se limite plus aux catégories C/D. Les petits crossovers urbains du segment B piquent eux aussi des ventes aux berlines équivalentes.

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

SPONSORISE

Actualité 4X4 - SUV - Crossover

Avis 4X4 - SUV - Crossover

Avis Volkswagen Touareg 2II (2) 3.0 V6 TDI 262 FAP 4MOTION BLUEMOTION TECHNOLOGY CARAT EDITION TIPTRONIC (2015)

Par Toto53600 le 31 Mars 2020 à 11h27

Lire l'avis»

Toute l'actualité

Commentaires (124)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Zut on avait pas remarqué :bah: :biggrin:

Par

Une carrosserie pour les gouverner toutes !

Par

Je me refuse d'opter pour un SUV. Ils des des facilités, comme l'accès, les bordures,... mais l'effet bateau que cela apporte, non !

Bien que le Formentor, je n'aurais pas craché dessus si Cupra faisait partie des marques sélectionnées par mon employeur.

Par

En même temps, plus il y a de demande, plus il y a d'offre, et inversement

Par

Jamais de SUV pour moi. Hors de question d'augmenter encore un peu plus les parts de marché

Par

Perso un SUV pourquoi pas pour ma part, si je vivais hors réseau dans un environnement hostile.

Tant qu'on roule sur du bitume pas besoin d'un SUV. J'ai pas de problème de dos, ni de complexe d'infériorité, ni des mioches encombrants à trimballer. :biggrin:

Par

Il est temps que les autorités publiques s'engagent dans une limitation davantage renforcée de ce type de carrosserie, bien trop négative pour le réchauffement climatique.

Mais aussi que les journalistes automobiles fassent davantage leur travail de sensibilisation auprès de leurs lecteurs, en rappelant plus souvent, données comparatives à l'appui, les avantages (consommation, coût d'acquisition, assurance, entretien, agrément de conduite) des autres formes d'automobiles (break, berline, monospace).

Par

En réponse à Hayven5

Il est temps que les autorités publiques s'engagent dans une limitation davantage renforcée de ce type de carrosserie, bien trop négative pour le réchauffement climatique.

Mais aussi que les journalistes automobiles fassent davantage leur travail de sensibilisation auprès de leurs lecteurs, en rappelant plus souvent, données comparatives à l'appui, les avantages (consommation, coût d'acquisition, assurance, entretien, agrément de conduite) des autres formes d'automobiles (break, berline, monospace).

Le consommateur sait ce qu'il achète et s'en fou de consommer 0.5L / 100 km en plus.

Le consommateur s'en fou également aussi du réchauffement climatique tant que ça ne concerne pas ce qu'il consomme personnellement.

Par

En réponse à Axel015

Perso un SUV pourquoi pas pour ma part, si je vivais hors réseau dans un environnement hostile.

Tant qu'on roule sur du bitume pas besoin d'un SUV. J'ai pas de problème de dos, ni de complexe d'infériorité, ni des mioches encombrants à trimballer. :biggrin:

En fait t as le seum mais tu veux pas te l avouer :biggrin:

Par

En réponse à Hayven5

Il est temps que les autorités publiques s'engagent dans une limitation davantage renforcée de ce type de carrosserie, bien trop négative pour le réchauffement climatique.

Mais aussi que les journalistes automobiles fassent davantage leur travail de sensibilisation auprès de leurs lecteurs, en rappelant plus souvent, données comparatives à l'appui, les avantages (consommation, coût d'acquisition, assurance, entretien, agrément de conduite) des autres formes d'automobiles (break, berline, monospace).

Caradisiac l'a déjà fait, plus d'une fois :

https://www.caradisiac.com/breaks-contre-suv-d-occasion-le-grand-match-186687.htm

https://www.caradisiac.com/suv-break-monospace-ludospace-minivan-quelle-voiture-pour-la-famille-182732.htm

https://www.caradisiac.com/commentaires/plus-gourmands-moins-performants-et-plus-chers-que-les-berlines-a-quoi-servent-les-suv-182746.htm

https://www.caradisiac.com/le-break-fait-de-la-resistance-188300.htm

Tu peux constater le résultat avec ces nouveaux chiffres de vente : tout le monde veut son SUV, même si c'est complètement irrationnel, c'est la mode ! Une seule chose à faire : attendre qu'elle passe...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire