Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Les sportives à boîte manuelle menacées d'extinction

De plus en plus montée en série sur les grands modèles, la boîte automatique risque de devenir la norme sur les sportives des marques généralistes. En cause, la hausse des puissances.

Les sportives à boîte manuelle menacées d'extinction

L'automatique ne cesse de faire des adeptes. Il faut dire que les modèles sans pédale d'embrayage ont fait d'énormes progrès. Même une petite Twingo est équipée d'une bonne EDC à double embrayage. Et plus on monte en gamme, plus la boîte auto est répandue… voire imposée.

Sur les segments D et E, il est devenu difficile de faire sans automatique. Les constructeurs premium ont déjà plusieurs véhicules 100 % automatiques, par exemple la Mercedes Classe E. Les firmes généralistes suivent la tendance. Illustration avec la nouvelle 508 : sur ses cinq moteurs, quatre sont uniquement dotés de l'EAT 8.

On peut tout de même trouver cela logique, la boîte automatique correspondant bien au positionnement "confort" de ces véhicules destinés à avaler les kilomètres. Où l'on peut être plus inquiet, c'est du côté des sportives. Sur ce marché, la boîte automatique commence aussi à s'imposer, au grand dam des puristes qui aiment jouer du levier traditionnel et pour qui c'est une condition du plaisir.

La course à la puissance n'est pas étrangère à cela. Les valeurs de couple progressent et il devient difficile pour les constructeurs d'avoir à leur disposition une boîte manuelle capable de les encaisser. Exemple récent avec la nouvelle Mégane RS Trophy de 300 ch : en manuelle, le couple est limité à 400 Nm, avec l'EDC il grimpe à 420 Nm. Jost Capito, qui dirige la division R de Volkswagen, explique à Autocar : "Si la puissance arrive à un point où développer une boîte manuelle devient trop cher, les constructeurs ne le feront plus". Ainsi, la prochaine Golf R pourrait faire l'impasse sur la boîte méca pour se contenter de la DSG.

Une sportive à boîte manuelle, ce n'est donc pas devenu impossible. Il y a bien toujours des Porsche 911 de ce genre-là. Mais l'affaire se complique pour les modèles plus généralistes, à commencer par les compactes les plus bodybuildées.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires ()

Déposer un commentaire