Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Opel Insignia Sports Tourer : les premières images de l'essai en live et impressions de conduite

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Opel continue de déployer sa gamme Insignia. Après la berline, voici maintenant le Sports Tourer, comprenez par là le break. Découvrez ci-dessous les premières images de l'essai que nous allons réaliser dans la région d'Avignon.

Opel Insignia Sports Tourer : les premières images de l'essai en live et impressions de conduite

Le segment des breaks familiaux n'est clairement pas celui qui est le plus en forme en ce moment mais il bénéficie régulièrement de nouveautés. Les principaux acteurs sont la Renault Talisman Estate, la Skoda Superb Combi, la Volkswagen Passat SW et la Ford Mondeo SW. Opel revient donc aux affaires avec la nouvelle Insignia Sports Tourer avec une génération inédite plutôt réussie esthétiquement.

 Vidéo tournée en direct le 5 septembre 2017.

Au-delà de son look,  cette Insignia s'affirme tout d'abord comme le break le plus imposant de sa catégorie avec une longueur qui frole les 5 m (4,99 m) soit une dizaine de centimètres de plus la concurrence mais également que la berline. Malgré des dimensions conséquentes, on constate, malheureusement, que cela ne profite pas au coffre qui doit se contenter d'un volume de chargement oscillant entre 560 et 1 665 litres, ce qui est dans la moyenne du segment. Espérons que l'habitabilité soit plus généreuse.

La présentation est classique pour Opel et donc identique à la berline.

L'offre moteur se compose en essence d'une palette allant de 140 à 250 ch. En diesel, les blocs 1.6 et 2.0 CDTI s’étaleront de 110 à 170 ch. Certaines versions profiteront d'une transmission intégrale et d'une boîte de vitesses automatique à huit rapports.

Pour ce premier essai en Provence, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, nous avons choisi une version haut de gamme Elite animée par un 2.0 CDTi de 170 ch couplée à la boîte automatique à 8 rapports.

Les premières photos

Opel Insignia Sports Tourer : les premières images de l'essai en live et impressions de conduite
Opel Insignia Sports Tourer : les premières images de l'essai en live et impressions de conduite

 

Opel Insignia Sports Tourer : les premières images de l'essai en live et impressions de conduite
Opel Insignia Sports Tourer : les premières images de l'essai en live et impressions de conduite

 Les premières impressions de conduite

Pour ce premier essai, nous avons eu entre les mains, le moteur diesel le plus puissant à savoir le 2.0 CDTi 170 ch couplé pour l'occasion à la boîte automatique à 8 rapports, qui est inédite chez Opel. Un mariage qui nous a laissé un peu sur notre faim. Avec 400 Nm de couple, ce moteur diesel censé ne pas manquer de reprises, malheureusement, celles-ci sont un peu diluées par les rapports longs de la transmission. Il faudra composer également avec une sonorité un peu trop importante.

Impressions mitigées également concernant le comportement, clairement axé sur le confort comme nous l'avions déjà signalé lors de l'essai de la berline. En soit, ce n'est pas un problème mais l'agrément des passagers est altéré par des mouvements de caisse et des pompages importants, qui ont tendance à se multiplier lors des enchainements de virages.

 

En savoir plus sur : Opel Insignia 2 Sports Tourer

Commentaires (41)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

De l'acces-premium, carrément. Opel est considérablement montée en qualité, mais la chute va être rude avec PSA...

Par

Vue en concession récemment, clairement une berline généraliste à ne pas négliger si on veut un achat dans la catégorie.

Par

En réponse à Maître_Yoda

De l'acces-premium, carrément. Opel est considérablement montée en qualité, mais la chute va être rude avec PSA...

de " l'accès premium" , c'est quoi ça ?

Déjà qu'on ne sait pas réellement ce qu'est du premium .

Par

En réponse à caradisboub

de " l'accès premium" , c'est quoi ça ?

Déjà qu'on ne sait pas réellement ce qu'est du premium .

En gros du généraliste qui commence à se faire payer au prix du premium.

VW et Peugeot, en somme.

Par

On dirait un corbillard

Par

En réponse à Moukeaf

En gros du généraliste qui commence à se faire payer au prix du premium.

VW et Peugeot, en somme.

Peugeot, à part le 3008, n'en a que les tarifs... :bah:

Par

En réponse à Maître_Yoda

Peugeot, à part le 3008, n'en a que les tarifs... :bah:

C'est bien ce que je dis.

Par

:chut: Opel avec l'aide de P.S.A. ne peut que se bonifier et ils ont déjà commencé avec leurs deniers modèles qui sont très compétitifs et agréable à l'oeil.

P.S.A.a également connu de très grosses difficultés et avec l'aide de l'état Français et de Carlos Tavares et dans quelques temps P.S.A. et OPEL seront parmi les plus forts d'Europe et du ..... ( l'avenir nous le dira ) mais soyons optimistes .

Par

Avec 5M comme d'habitude sans la moindre protection, reste à espérer que le rayon de braquage est correct, il arrive un moment ou même avec radar et caméra les dimensions obligent en ville à n'opter que pour les parkings, encore faut il qu'ils soient récents. Les carrossiers vont adorer.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Peugeot, à part le 3008, n'en a que les tarifs... :bah:

Bon alors , question dans l'autre sens c'est quoi exactement du premium ?

Du généraliste avec de jolis plastiques hors de prix comme chez audi ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire