Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Salon Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

En renouvelant sa 508, Peugeot a voulu démontrer son ambition, et affirmer un nouveau placement "access premium", comprenez par là à mi-chemin entre marque généraliste et premium. La nouvelle 508 sera donc plus cossue, plus dynamique, et adopte pour cela un profil de coupé 5 portes. La recette prend-elle ? Voyons voir cela, en profitant du premier salon de l'auto Caradisiac, sis à Ecausseville, sous la voûte du dernier hangar à ballon dirigeable en béton encore debout, un monument unique.

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

La Peugeot 508 était déjà une très bonne berline. Confortable, dynamique, bien finie, assez statutaire. Mais son problème, c'était d'être une berline à papa, justement, et donc de faire partie d'un segment de marché en perte totale de vitesse.

La Peugeot 508 II au salon de l'auto Caradisiac 2020

 

Lors de son renouvellement, Peugeot a donc décidé de lui offrir un gros coup de jeune, tout en la faisant monter en gamme. Le résultat ? Une berline à tendance premium, plus chère bien que plus petite, mais très technologique, et au profil de coupé 5 portes. Comme une... Audi A5 ! Il y a pire référence.

La 508 II est plus courte que sa devancière de 8 cm (4,75 m) et adopte un profil de coupé 5 portes. La ligne est élancée et très dynamique.
La 508 II est plus courte que sa devancière de 8 cm (4,75 m) et adopte un profil de coupé 5 portes. La ligne est élancée et très dynamique.
La face avant est agressive, avec une calandre à damiers chromés et des feux de jours en forme de dents de morse. Le chiffre 508 est posé au bout du capot.
La face avant est agressive, avec une calandre à damiers chromés et des feux de jours en forme de dents de morse. Le chiffre 508 est posé au bout du capot.

 

C'est aussi elle qui a la première chez Peugeot adopté les feux de jour en forme de "crocs", aussi impressionnants que clivants. Et repris depuis par la citadine 208 et les 3008 et 5008 restylés. Nul doute qu'on les retrouvera ensuite sur la 308 de troisième génération.

Son style est donc très dynamique, en rupture totale avec la précédente génération, qui était une classique berline à malle, plus prisée des VTC que des pères de famille.

La planche de bord est inspirée de celle du 3008. Moderne, disposant du i-cockpit (petit volant, instrumentation haute, écran tourné vers le conducteur), et des touches "piano" de raccourcis vers les fonctions principales, elle est également bien finie, sans arriver au niveau des constructeurs premium.
La planche de bord est inspirée de celle du 3008. Moderne, disposant du i-cockpit (petit volant, instrumentation haute, écran tourné vers le conducteur), et des touches "piano" de raccourcis vers les fonctions principales, elle est également bien finie, sans arriver au niveau des constructeurs premium.

La modernité de la 508 II se retrouve aussi dans son habitacle. La planche de bord reprend la philosophie de celle du SUV 3008, et propose donc un i-Cockpit avec petit volant, instrumentation haute numérique configurable et écran de 10 pouces tourné vers le conducteur. On retrouve aussi les touches "piano" pour accéder aux principales fonctions de la voiture, et des matériaux de très bonne qualité, avec des placages au choix.

L'équipement est aussi pour partie digne du premium avec par exemple une conduite autonome de niveau 2 et une caméra de vision nocturne. La 508 est donc monté en gamme, c'est revendiqué par Peugeot. Pas forcément un succès au niveau des ventes cependant.

Avec son bandeau noir traversant et sa signature lumineuse à triples griffes, la 508 en impose aussi côté poupe.
Avec son bandeau noir traversant et sa signature lumineuse à triples griffes, la 508 en impose aussi côté poupe.
Le volume de coffre perd 30 litres par rapport à la précédente 508 (485 litres désormais), mais le hayon est plus pratique.
Le volume de coffre perd 30 litres par rapport à la précédente 508 (485 litres désormais), mais le hayon est plus pratique.

 

Sous le capot, de l'essence avec le 1.6 Puretech 180 et 225 ch, du diesel avec le 1.5 BlueHDI 130 et le 2.0 BlueHDI 160 et 180, et enfin de l'hybrid avec la version 1.6 Hybride 225 ch. Avec un premier prix à 33 850 €.

Tous nos essais de Peugeot 508 II

Essai - Peugeot 508 1.6 Puretech 225 GT : que vaut la plus puissante des 508 ?

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Nous avions déjà testé toutes les versions de 508, sauf... la plus puissante ! Alors, que vaut la nouvelle berline familiale Peugeot, dotée du 1.6 Puretech 225 ch EAT8, venant automatiquement avec la finition haute GT ? Réponse avec cet essai. > Lire l'essai

 

Essai - Peugeot 508 BlueHdi 160 : l'étoffe d'un crack

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

L’heure de vérité est arrivée pour la seconde génération de 508 qui s’apprête à envahir les concessions françaises de la marque au Lion. Va-t-elle confirmer son énorme potentiel ou retomber comme un soufflé au moment fatidique ? Nos pronostics au volant de la version BlueHdi 160. > Lire l'essai

 

 

Essai - Peugeot 508 1,6 PureTech 180 EAT8 : est-ce que l'essence a du sens ?

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Contrairement à la tendance générale, la catégorie des berlines familiales, populaires chez les gros rouleurs, reste encore très portée sur les motorisations diesel. Mais les mécaniques essence modernes ont tout de même des arguments à faire valoir, avec notamment des performances et un agrément supérieurs à puissance égale. Suffisant pour oublier l'écart de consommation ? Pour le savoir, nous avons pris le volant pour la première fois d'une Peugeot 508 essence, la version 1,6 PureTech 180 EAT8. > Lire l'essai

 

Essai - Peugeot 508 BlueHDi 130 EAT 8: le bon accord

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Après les diesels 160 et 180 ch, Caradisiac essaie maintenant la 508 animée par le bloc HDi 130 ch qui devrait assurer la plus grande part de ses ventes. Allez hop, c’est parti pour 1 200 km. > Lire l'essai

 

 

 

Essai vidéo - Peugeot 508 : le bon numéro ?

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Vous l’attendiez avec impatience, voici sûrement l’un des essais les plus importants de cette année, celui de la Peugeot 508. Est-elle à la hauteur de nos espérances, peut-elle faire de l’ombre aux autres berlines premium ? C’est ce que nous allons voir au volant du diesel le plus puissant, le BlueHDI 180 ch couplé à la boîte de vitesses automatique EAT8. > Lire l'essai

 

 

Tous nos comparatifs avec la Peugeot 508 II

 

Toutes nos vidéos avec la Peugeot 508 II

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

 

Toutes les vidéos avec la Peugeot 508 II

 

Que vaut la Peugeot 508 II en occasion ? 

La Peugeot 508 (2e génération) arrive en occasion : la 508 au bon prix ?

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Peugeot vient d'annoncer qu'il a passé le cap des 10 000 commandes pour sa nouvelle berline. C'est plutôt bien. Et les premiers exemplaires commencent maintenant à arriver sur le marché de la seconde main. Positionnée chère en neuf, la 508 s'affichera-t-elle à un plus "juste prix" en occasion ? Pas si sûr... > Lire l'article

La Peugeot 508 II en occasion

Le prix de la Peugeot 508 II en neuf : de 33 850 € à 51 800 €

Le prix de la Peugeot 508 II en occasion : de 23 000 € à 50 000 €

Plus de 640 annonces de Peugeot 508 II d'occasion sur La Centrale.

L'avis fiabilité de Caradisiac

Peugeot n'est pas forcément en ce moment dans sa meilleure passe côté fiabilité. Les moteurs 1.2 Puretech en particulier font parler d'eux. Mais la nouvelle 508 n'en est pas équipée. Et globalement, depuis sa sortie, les motifs de mécontentement sont assez rares. Oui bien sûr, elle peut connaître des soucis isolés d'électronique, comme toutes les voitures modernes. Mais mécaniquement, c'est plutôt sain jusqu'à maintenant, et on croise les doigts pour que ça le reste. Seule la direction peut donner l'impression d'avoir des "crans".

Par contre, les petits soucis de finition, eux, agacent quand même. Bruits de mobilier, soucis avec les panneaux de carrosserie, rien d'immobilisant mais c'est anormal pour une voiture aussi chère et bien finie à la base.

 

Remerciements

 

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac
Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Peugeot 508 : ambitions premium - Salon de l'auto Caradisiac

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

 

Portfolio (12 photos)

En savoir plus sur : Peugeot 508 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires (103)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Tout simplement trop cher. Mais elle en fait peut être trop dans ces coûts de fabrications, donc elle en paie surement le prix.

Par

En réponse à Entouteobjectivité

Commentaire supprimé.

La référence des berlines avec l habitabilité d une citadine :)

Par

Magnifique, à l'intérieur. A l'extérieur le bémol des dents de morse.

Par-contre à ces tarifs, le mobilier qui craque comme un utilitaire ou une citadine à bas couts, c'est pas possible.

Par

Évidement le concept de coupé, ne transparait pas du tout dans la ligne, qui a tout d'une berline tricorps traditionnelle. Ce concept transparaît hélas aux places arrières, pour la bassesse du pavillon. Donc une totale fausse bonne idée, reprise à Mercedes avec son CLS.

VW que le clodo de cara cite n'est arrivée que bien plus tard en suivant le mouvement.

Par

A n'en pas douter, c'est ceux qui ne roulent pas avec qui en parlent le mieux ! Tordant !

Par

Belle voiture mais son prix est au niveau d'une allemande qui a meilleur presse,notoriété et image.

Sans compter la fiabilité qui va avec.

Peugeot aurait du miser sur du volume avec un prix plus bas de 7000 €. Mulhouse aurait pu produire plus de véhicules et recruter.

Par

Les chiffres de ventes parlent d'eux même.... Échec.

Faut dire qu'elle n'as pas de classe, elle fait pas statutaire.

Et quand bien même ça ne suffit pas.

Quand on veut se frotter aux stars des Berlines faut autres chose que des compteurs Wahou...

Par

En réponse à Altrico

Évidement le concept de coupé, ne transparait pas du tout dans la ligne, qui a tout d'une berline tricorps traditionnelle. Ce concept transparaît hélas aux places arrières, pour la bassesse du pavillon. Donc une totale fausse bonne idée, reprise à Mercedes avec son CLS.

VW que le clodo de cara cite n'est arrivée que bien plus tard en suivant le mouvement.

La ligne faux coupé 4 porte, la Volvo S60 l'a fait bien avant la Mercedes CLS.

Par

En réponse à Zelos

Belle voiture mais son prix est au niveau d'une allemande qui a meilleur presse,notoriété et image.

Sans compter la fiabilité qui va avec.

Peugeot aurait du miser sur du volume avec un prix plus bas de 7000 €. Mulhouse aurait pu produire plus de véhicules et recruter.

A équipement équivalent vous pouvez rajouter 10-15k€ pour une a5 sb ou une 4" grancoupé

Par

En réponse à nicotdi

La référence des berlines avec l habitabilité d une citadine :)

Il est clair que globalement parlant les dernières production Peugeot sont hyoers décevantes niveau habitabilité et coffre.

208, 2008, 508...toutes sont en retrait face à leur prédécesseure et pire encore face à leurs concurrentes.

On se demande comment ils font.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire