Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les nouveautés françaises - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Dans Salons / Salon de Genève

Pierre-Olivier Marie

On les attendait à Paris en septembre 2018, mais c’est en mars 2019 à Genève que Peugeot et Renault ont choisi de présenter leurs nouveaux best-sellers. Et ce n’est pas tout! Faisons ensemble un tour d'horizon des nouveautés tricolores, qui vont de la citadine de 65 ch à l'hypercar de 1500 ch, en passant par une familiale hybride survitaminée.

Les nouveautés françaises - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Le salon de Genève restera comme celui où ont été présentées les deux nouvelles stars du marché français, à savoir les Renault Clio et Peugeot 208. Difficile aujourd’hui de savoir si la seconde est en mesure de chiper la tête des ventes à la première, mais au vu de l’affluence qu’elle générait durant les journées presse du salon, tous les espoirs sont permis pour les dirigeants du groupe PSA. Pour avoir un premier aperçu des forces et faiblesses de chacune, nous vous renvoyons à la première confrontation virtuelle organisée par Caradisiac.

Les nouveautés françaises - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

Les nouveautés françaises - Vidéo en direct du salon de Genève 2019

 

Chez Peugeot, c’est aussi la 508 Sport Engineered Concept qui suscite l’attention. Au programme, une motorisation hybride dont les performances devraient être équivalentes à celle d’un modèle de 400 ch . Peugeot évoque ainsi un couple maxi est de 500 Nm, une vitesse limitée à 250 km/h, un 0 à 100 km/h expédié en 4,3 secondes et un 1 000 m départ-arrêté bouclé en 23,2 secondes. Mieux encore, la voiture passerait de 80 à 120 km/h en 2,5 secondes, le tout avec des émissions de CO2 limitées à 49 g/km. Cette voiture semble proche d’une production en série, espérons donc que ces caractéristiques alléchantes se retrouveront sur le modèle de route.

Citroën a beau fêter son centenaire, il reste assez discret cette année à Genève. Aucune véritable nouveauté à se mettre sous la dent, si l’on fait abstraction du C5 Aircross qui est en pleine phase de lancement commercial et sur lequel la marque fonde de grands espoirs (justifiés). Pas de DS à l’horizon en revanche, malgré la commercialisation du tout nouveau DS3 Crossback. Comme nombre de constructeurs (Alpine, Opel, Hyundai, Ford, Jaguar Land Rover…), celle-ci fait l’impasse sur le rendez-vous helvète.

Revenons à Renault pour nous intéresser à la Twingo qui, arrivée à mi-carrière, passe par la case restylage. La nouvelle venue se reconnaît à ses feux avant redessinés et à ce qu’elle abandonne les feux additionnels de forme circulaire. Quelques modifications techniques (nouveaux moteurs TCe 95 et SCe 75 à la place des TCe 90 et SCe70, arrivée d’un nouveau bloc SCe 65) et esthétiques complètent le dispositif.

La dernière voiture française de ce panorama est assemblée à Molsheim (Alsace), développe 1 500 ch et est facturée quelques 11 millions d’euros. Nous voulons bien sûr parler de la Bugatti Voiture noire, un exemplaire aussi unique que charismatique, et qui se trouve aussi être la voiture « de série » la plus onéreuse jamais proposée. Les esprits chagrins nous objecteront que la marque apprtient au groupe allemand Volkswagen, mais il se trouve que Bugatti revendique haut et fort ses racines françaises, garnissant ses productions de rappels du drapeaux tricilores en de nombreux endroits de la carrosserie. Cette Voiture noire est-elle moins française que la nouvelle Peugeot 208, fabriquée en Slovaquie ?

En savoir plus sur : Peugeot 208 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire