Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Olivier Pagès

Pour la première fois depuis son lancement en 2013, le Peugeot 2008 va être disponible en 100% électrique. le constructeur français continue donc sa politique d'électrification et vient se frotter au Hyundai Kona et Kia e-Soul, seuls crossover urbains électriques commercialisés actuellement.

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

Après vous avez fait découvrir le tout nouveau 2008 thermique, place maintenant à la version électrique. Avec son nouveau SUV, Peugeot duplique la politique découverte à l’occasion du lancement de la 208 : un client qui est attiré par un modèle ne souhaite pas forcément faire des concessions sur l’esthétique, quelle que soit la motorisation choisie (thermique ou électrique). Résultat : une 208 thermique est quasiment identique à une 208 électrique et il en sera de même de cette nouvelle génération de 2008, qui va être déclinée – et c’est une première – dans une version 100 % électrique.

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

 

Comme nous vous le révélions dans notre article consacré au nouveau 2008, celui-ci n’a plus rien à voir avec le 2008 actuel. Il est tout d’abord beaucoup plus long puisqu’il mesure 4,30 m, soit 14 cm de plus qu’actuellement mais c’est surtout au niveau du style que les choses changent. Clairement plus typé SUV, il se distingue par sa calandre massive et très verticale, son capot horizontal, des roues de gros diamètre et une hauteur de caisse accrue. Son air de ressemblance avec le 3008 est évident même s’il possède une personnalité propre.

La calandre couleur carrosserie accueille le logo bicolore spécifique aux versions électriques.
La calandre couleur carrosserie accueille le logo bicolore spécifique aux versions électriques.
Les logos "e" sont présents sur les flancs et l'arrière du 2008.
Les logos "e" sont présents sur les flancs et l'arrière du 2008.

Très proche, le e-2008 se différencie principalement de son cousin thermique par sa calandre couleur carrosserie accueillant le lion dychromique (bicolore) et ses logos « e » présents sur les ailes et le hayon. Un point c’est tout.

La planche de bord est identique à celle des versions thermiques et à la 208.
La planche de bord est identique à celle des versions thermiques et à la 208.
Les sièges en alcantara gris sont l'une des spécificités de la version électrique.
Les sièges en alcantara gris sont l'une des spécificités de la version électrique.

Même tendance dans l’habitacle où la seule différence notoire réside dans la présence d’un alcantara gris clair. Mis à part cela, on retrouve la planche de bord de la 208 avec sa nouvelle génération de i-cockpit avec son petit volant, son écran multimédia tactile pouvant atteindre 10 pouces et surtout son instrumentation 100% numérique intégrant et c’est unique sur le marché un affichage 3D.

Thermique ou électrique, le coffre propose une contenance de 434 litres, ce qui est très bien pour un électrique.
Thermique ou électrique, le coffre propose une contenance de 434 litres, ce qui est très bien pour un électrique.

Comme déjà relevé sur la 208, les aspects pratiques ne sont pas une nouvelle fois le point fort de ce 2008. Le coffre offre une contenance de 434 litres, ce qui représente une progression de 10 litres. Pour les versions thermiques, ce volume de coffre n’est clairement pas le meilleur de la catégorie. Un Citroën C3 Aircross fait mieux par exemple. Mais pour l'électrique c’est très bien car le Kona électrique doit se contenter 332 litres. La politique de Peugeot de concevoir un seul et même véhicule avantage dans ce domaine clairement l’électrique.

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

"Le e-2008 revendique

une autonomie de 310 km "

 Utilisant la plateforme e-CMP déjà vue sur les DS3 E-Tense ou sur la e-208, le e-2008 ne fait pas dans l’originalité question motorisation puisqu’il s’agit de la même que celle de la citadine électrique à savoir un moteur de 100 kW (soit l'équivalent de 136 ch) et 260 Nm alimenté par une batterie de 50 kWh lui permettant de parcourir 310 km selon la norme WLTP, soit environ 30 km de moins que la e-208 en raison d’un poids et d’une aérodynamique légèrement moins favorable. Par rapport au Kona, qui dispose de deux capacités de batteries (39 et 64 kWh), le SUV français propose donc une solution intermédiaire. Même si les fiches techniques définitives ne sont pas encore connues, on sait d’ores et déjà que cette version sera plus lourde de 300 kg que les thermiques et sera couplée à une boîte automatique, qui sera équipée deux modes de fonctionnement : D pour une conduite classique ou B pour une récupération d'énergie plus importante. En revanche, pas de palette au volant.

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

Question recharge, comptez 16h pour une complète sur une prise domestique. Entre 5 h 15 et 8 heures pour une wallbox suivant la puissance de celle-ci. Peugeot annonce une recharge à 80%  en 30 min sur une borne de recharge rapide.

Peugeot e-2008 : espèce encore rare (présentation vidéo)

La commercialisation interviendra début 2020 soit trois mois plus tard que les versions thermiques. Les tarifs ne sont pas encore connus mais on peut s’attendre à un surcoût d’environ 9 000 € par rapport aux déclinaisons essence.

Photos (11)

En savoir plus sur : Peugeot E-2008 (2e Generation)

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire