Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Radars automatiques : le nombre de PV en baisse de 4% en 2017 !

Dans Pratique / Radars

, mis à jour

Radars automatiques : le nombre de PV en baisse de 4% en 2017 !

Ce n'est arrivé qu'une seule fois par le passé, et encore la baisse avait été logiquement justifiée par le nombre d'appareils mis hors service cette année-là… Mais, en 2017, le système n'a officiellement connu aucune pareille avarie, en outre le nombre de radars déployés n'a pas cessé de progresser. Seulement voilà, selon les dernières statistiques publiées par la Sécurité routière, le nombre d'avis de contravention issus du contrôle automatisé n'a pas tout autant augmenté, il recule même de 4 %. Un phénomène assez exceptionnel pour être signalé.

Du presque jamais vu depuis 2003 et le lancement du contrôle automatisé. Si l'on en croit les chiffres publiés par la Sécurité routière mardi soir au sujet des infractions routières commises avec des véhicules de société, le nombre de PV dressés via les radars automatiques l'an dernier serait en recul de 4 % par rapport à 2016.

D'une part, "3 199 501 millions d’avis de contravention ont été adressés à des représentants légaux de personne morale", quand des voitures d'entreprises se font flasher, fait ainsi valoir le ministère de l'Intérieur, et de l'autre "12 178 388" ont été "adressés pour des infractions commises au volant de véhicules particuliers", soit un total de 15 377 889 PV radars pour 2017. Or, en 2016, toujours selon les chiffres officiels, ce sont 16 051 231 de prunes qui avaient été comptabilisées sur toute l'année.

Les statistiques des PV radars depuis 2014

Année Nombre de PV Évolution PV (n-1) en %
2006 6 200 000 -
2008 8 400 000 -
2010 9 287 000 -
2013 11 193 450 - 8 %
2014 12 557 715 + 12%
2015 13 305 927 + 6%
2016 16 051 231 + 21%
2017 15 377 889 - 4 %

Source : à partir des statistiques officielles du ministère de l'Intérieur.

Dans toute l'histoire des radars automatiques, le phénomène ne s'était produit qu'une seule autre fois, en 2013. À l’époque, c'était un défaut de maintenance, après un changement de prestataire, qui avait nécessité de débrancher les automates. En outre, le nombre de radars, cette année-là, n'avait guère évolué.

Là, il n'en est rien : à notre connaissance, les radars automatiques n'ont souffert d'aucune avarie technique particulière l'année dernière. Ils n'ont pas eu - en tout cas, pas plus qu'à l'habitude - à être mis hors service. Surtout, leur nombre a continué de progresser. Au 1er janvier 2017, il y avait - toujours officiellement - 4 398 radars, tous types confondus, qui étaient déployés ; au 1er juillet, il y en avait 4 431. Et en fin d'année, il était prévu d'en compter 4 600, avec l'objectif d'atteindre 4 700 unités en cette fin 2018.

De quoi relancer la polémique sur l'abaissement généralisé du 80 km/h sur les routes bidirectionnelles du réseau secondaire à compter de cet été et la privatisation de la conduite des voitures-radar, annoncée comme effective depuis cette semaine en Normandie. Sans nul doute, ces deux mesures devraient en effet booster le rendement des automates. Du moins dans un premier temps… Comme le ministère de l'Intérieur se montre de plus en plus opaque avec les chiffres des radars, communiqués au compte-gouttes et toujours plus tardivement, il n'est pas dit que nous puissions avoir une grande visibilité sur ce regain assuré !

Les liens utiles :

 

80 km/h : un jackpot assuré pour les radars automatiques ?

Privatisation des voitures-radar : plus chère pour l'État et… prête avant Noël ?

Voitures radar : une homologation qui ne valide pas leur bon fonctionnement !

Voitures radar privatisées : attention de ne pas tomber dans les panneaux !

Voitures radar privatisées : Caradisiac a mis la main sur le contrat !

Radars automatiques : un bilan de plus en plus opaque

Interview exclusive – Voitures-radar conduites par des privés : le ministère répond à nos questions (vidéo)

Voitures-radar conduites par des privés : une expérimentation potentiellement très polémique

Si elles sont privatisées, les voitures-radar ne flasheront plus qu'en roulant !

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire