Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Volvo V60 (2018) - Les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

, mis à jour

Le constructeur suédois poursuit son vaste plan produit, entamé en 2015, avec la nouvelle V60. Spécialiste historique du break, Volvo a choisi pour cette seconde génération de le mettre à l’honneur en le commercialisant avant la berline. Retrouvez-nous ci-dessous en direct de Barcelone pour découvrir nos premières impressions.

Volvo V60 (2018) - Les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

Après un passage par le segment incontournable des SUV où elle a décroché un titre de voiture de l’année avec le XC40, la firme suédoise revient à ses premières amours : le break. Volvo a d’ailleurs décidé de bousculer les traditions en lançant le break avant la berline.  

La V60 gagne près de 12 cm en s’offrant les services de la plateforme modulaire SPA commune au XC60. Ceci lui permet d’offrir un peu plus d’espace aux places arrière (l’empattement gagne 9 cm) et de gagner une centaine de litres supplémentaires en volume de offre. Ce dernier atteint désormais 539 litres de base.

 Vidéo tournée en live à Barcelone le 29 mai 2018.

Déjà disponible à la commande, la V60 laisse uniquement le choix entre deux moteurs diesels (150 ch en BVM ou BVA, et 190 ch BVA) au lancement. Suivront les versions hybride-essence à transmission intégrale T6 (340 ch) et T8 (390 ch). Le ticket d'entrée est fixé à 39 360€.

Volvo V60 (2018) - Les premières images de l'essai en live + impressions de conduite
Volvo V60 (2018) - Les premières images de l'essai en live + impressions de conduite
Volvo V60 (2018) - Les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

 

Volvo V60 (2018) - Les premières images de l'essai en live + impressions de conduite

 Impressions de conduite

Au lancement la gamme de moteur s’articulera autour de deux diesels développants 150 ch (D3) et 190 ch (D4) tous deux en traction et exemptés de malus. C’est au volant du second associé à la boîte automatique Geartronic à 8 rapports que nous avons réalisé notre essai. Le quatre cylindre peut compter sur son couple musclé (400 Nm) pour compenser le surpoids de la suédoise (1 740 kg) et délivrer ainsi de solides accélérations. Il faudra toutefois se montrer tolérant avec la boîte qui affectionne davantage une conduite coulée. A la conduite, cette V60 est une vraie Volvo sûre et sécuritaire qui clignote de partout et rappelle le conducteur à l’ordre au moindre écart mais pour tailler la route, elle répond présente. Surtout si vous cochez l’option « suspensions pneumatiques » qui, en plus d’offrir un amortissement exceptionnel, corrige l’assiette du véhicule pour garantir de solides appuis en mode « dynamique ». N’attendez pas d’elle de réaliser un chrono ou de briller sur les petites routes sinueuses. Son dada, à cette V60, c’est le voyage. Ce bon break des familles idéal pour tailler la route en silence et en confort. Pour les version hybrides rechargeables il faudra patienter jusqu’à la fin de l’année.

En savoir plus sur : Volvo V60 (2e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (46)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

étonnant qu'avec WLTP le T8 perd 17 ch et le T6 gagne 20 ch , bref jolie voiture ou il faudra taper dans un catalogue d'options sans fin ou 60000€ sera certainement le prix du bouzin qui va bien , Volvo n'est plus du tout abordable de nos jours .

Par Profil supprimé

À des années lumières de la médiocrité criquienne..!!

Magnifique..!!

Par

En réponse à Profil supprimé

À des années lumières de la médiocrité criquienne..!!

Magnifique..!!

...le ticket d'entrée d'une Taliban Estate ne débute pas à 39 360 € cependant.....

Par

En réponse à Turbo95

étonnant qu'avec WLTP le T8 perd 17 ch et le T6 gagne 20 ch , bref jolie voiture ou il faudra taper dans un catalogue d'options sans fin ou 60000€ sera certainement le prix du bouzin qui va bien , Volvo n'est plus du tout abordable de nos jours .

Ça fait bien longtemps que Volvo n'est plus une marque abordable...

Par

Très intéressante avec un encombrement encore acceptable, avec des motorisations plus modestes pour éviter taxes et malus et un tarif attractif 35, 37000 Euros ce sera une alternative aux séries 3 et autres classe C.

Par

C'est la berline que je veux découvrir, le break on savait déjà à quoi il ressemblerait.

Par

39.000€ le prix de base chez volvo, ça signifie 50.000€ pour un les options essentielles, et 65.000€ pour toutes les options.

Pour un véhicule aussi large qu'un SUV, et aussi facile à garer qu'une péniche.

A une époque où les véhicules pick-up commencent à se démocratiser chez nous, je me demande bien l'utilité de commercialiser un break aussi cher.

Par

En réponse à Mezzie

39.000€ le prix de base chez volvo, ça signifie 50.000€ pour un les options essentielles, et 65.000€ pour toutes les options.

Pour un véhicule aussi large qu'un SUV, et aussi facile à garer qu'une péniche.

A une époque où les véhicules pick-up commencent à se démocratiser chez nous, je me demande bien l'utilité de commercialiser un break aussi cher.

Certes, c'est cher. Fort cher. Mais comparer ce break à un pick up.... Tu exagères ! :-)

C'est à des années-lumières en terme de style, de finition, et surtout d'agrèment de conduite.

Par

très belle mais niveau prix, ça devient très cher.. c'est au prix des allemandes, donc trop cher..

Par

On sera même au delà de 70 000 euros sur les Versions T6 et T8.

En 2011, un XC60 T6 (non hybride) en version R Design avec les packs City Safe et ce qui va avec sortait déjà à 70 000 euros, et connaissant l'explosion des options chez ces constructeurs, cela va devenir cher, très cher

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire