Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Sur la route – un confort surprenant

Essai – SsangYong Musso Pick-Up 2019 : dernier maillon d'une espèce en voie d'extinction

Dès les premiers tours de roues à bord, on constate que le Musso est un véhicule beaucoup moins imposant que ses congénères de la catégorie et, si cela impacte la taille de sa benne, il y gagne un ascendant certain en matière de polyvalence et de maniabilité. À 1,87 m de hauteur barres de toit comprises, il peut ainsi rentrer dans la plupart des parkings souterrains et rester dans les limites des places sans (trop) dépasser.

Autre qualité : son moteur. Il n'est pas spécialement mis en valeur par une boîte automatique semblant souvent hésitante dans ses changements de rapports, mais il se montre tout de même performant, souple et surtout très étonnamment silencieux, même dans les tours. Enfin, si en bon pick-up qui se respecte, le Musso a un train arrière rigide, il dispose aussi de ressorts hélicoïdaux et non de lames, ce qui en fait au final un des plus confortables de la catégorie, même si on peut sentir quelques sautillements à vide.

La transmission intégrale enclenchable a pu être mise à contribution grâce aux chutes de neige sur la région parisienne, la seule propulsion trouvant vite ses limites dans ces conditions surtout sur ce type d'engin à vide, et son efficacité apportait alors une sérénité totale pour pouvoir slalomer entre les autochtones traditionnellement affolés au premier flocon.

Le principal défaut est au final l'appétit d'ogre puisque nous avons constaté un 10,2 l/100 km de moyenne au terme de notre essai, ce qui s'explique évidemment par la masse supérieure à deux tonnes mais surtout par l'absence incompréhensible de système Stop&Start. De plus, un système de maintien dans la voie et une alerte d'angle mort n'auraient pas été de refus.

Portfolio (22 photos)

En savoir plus sur : Ssangyong Musso Sports

SPONSORISE

Essais 4X4 - SUV - Crossover

Toute l'actualité

Commentaires (15)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le design extérieur est toujours assez affreux même s'ils s'améliorent, par contre je suis surpris par l'habitacle qui présente nettement mieux que sur les premières qui étaient vraiment affreuses. ça fait très américaine, c'est pas si pire.

Par Profil supprimé

Une alternative qui aurait pu être intéressante pour nos aventuriers des villes dont la benne est plus un objet de déco qu'un atout réellement fonctionnel ... dommage qu'il arrive aussi tard sur le marché.

Saluons quand même cette marque qui s'obstine à rester dans notre pays alors que le volume des ventes doit être famélique.

Par

" Design alambiqué faisant désormais parti du passé "

Heuuu ........ NAN ...

Par

Comme toujours avec ces marques : un tarif intéressant, un équipement sans options ruineuses ; après ce n'est ni le plus beau, ni le plus performant, ni le plus économique.

Par

Hormis ce cachalot, SsangYong était plus inspiré même en rebadgeant...Certains se souviendront de la 1ère Chairman qui reprenait les entrailles de la Benz W124, tout en singeant la W220. Et le résultat était pas mal :

http://club.caradisiac.com/whealer/speedstest-75434/photo/ssangyong-chairman-1997-7393792.html

Par

Pas mal la serie de photos ! un bon gros bébé peint en gris sur un fond gris et blanc...avec en prime la neige pour camoufler l' arriere !

Par

C'est un.peu moins moche à nos yeux d'Européens que leurs précédents modèles, mais le design est encore très atypique. Cela répond bien à la clientèle asiatique.

Difficile de vendre un pick-up dans les prochains mois, bon courage Ssangyong. On n'en verra pas beaucoup plus sur nos routes que leurs autres modèles.

Marque qui souffre d'un absence d'image et qui n'a jamais su s'adapter aux marchés locaux.

A l'inverse de Kia/Hyundai...

Quant à ma revente... C'est invendable.

Par

Le premier SsangYong ethétiquement correcte.

Mais voilà un vrai pick up moins pratique que les autres et bien fini à l'intérieur, bref idéal pour un effet de mode.

En retard?

Par

Vous devriez lire la presse internationale pour vous rendre compte que les produits Ssangyong sont bien notés et fiables. Par ailleurs, la qualité générale des produits est bonne. Enfin une enquête anglaise vient de révéler que le Rexton (2018) est le Suv ayant la plus faible décote sur le marché de l'occasion.

Par

Il arrive trop tard.

Il est evident qu'en soignant le confort et la qualité percue à bord,

ce pick-up collait pile poil à notre marché ou ces vehicules etait moins de vrais outils

que des moyens de rouler en gros SUV sans malus...

.

Mais maintenant je doute que cette optique reste pertinente.

Et je pense que les Pick-Up vendue redeviendront avant toit des outils,

Ce qui fera sans doute de l'Isusu D-Max pourtant plus rustique d'aspect un meilleure choix au final

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire