Publi info
 

2. Sur route : amusante

Essai vidéo - Mercedes Classe A 2018 : la Classe A Dallas

Au lancement, la gamme France ne comprendra que deux motorisations. Un choix dicté par le malus écologique. La première, A180 d, un quatre cylindres diesel qui n'est autre que le nouveau 1.5 dCi de Renault, équipé du système de catalysation SCR. Il développe 116 ch pour une valeur de couple de 260 Nm. La seconde, A200 celle de notre essai, est essence et revendique 163 ch sur le banc. Les deux ont la possibilité d’être associés à une boîte auto à 7 rapports. Ce dernier justement par rapport à celui de Renault inaugure le système de coupure des cylindres. Quand le régime est peu sollicité, les 2ème et 3ème cylindres se désactivent pour réduire la consommation. Un fonctionnement pratiquement transparent pour le conducteur.

Malgré sa faible cylindrée, ce 1.4 turbo donne du répondant. Les accélérations sont solides et instantanées mais son allonge est quand même un poil juste. Un peu plus de « coffre » ne nous aurait pas déplu car en charge le 4 cylindres vocifère plus qu’il n’envoie. Il est secondé par une nouvelle boîte à double embrayage, toujours conçue par Getrag, douce mais moins véloce que ses concurrentes dans les passages. A la pompe le bilan reste honorable avec une moyenne de 7,6 l/100 km relevée durant notre essai réalisé en majorité sur axes secondaires. Un quatre cylindres 2.0 de 224 ch conçu sur la base de l'actuel arrivera en renfort dans le futur accompagné d’une version essence A160 qui permettra d’abaisser le ticket d’entrée à 27 650 € sans oublier une méchante déclinaison AMG promise cette fois-ci en hybride.

L’allemande est proposée avec trois configurations de châssis. De série, elle repose sur une suspension acier classique associée au système « Dynamic select » qui régit la réactivité de la direction et de la réponse moteur ». La seconde offre utilise un train de roulement « confort surbaissé de 15 mm », un poil plus ferme destiné aux moteurs plus sportifs. Enfin, un amortissement adaptatif paramétrable et composé d’un train arrière à quatre bras, plus sophistiqué (celui de notre essai) est proposé en option. Nous sommes tombés sous le charme de cette nouvelle Classe A qui saura répondre aux envies et besoins d’une très large public. Elle est facile à prendre en main, légère à emmener et même ludique sur petites routes où l’on prend plaisir à l’inscrire en courbe. L’amortissement (adaptatif) fait merveille et assure un très bon confort sans jamais délaisser le maintien de caisse. Enfin, la position de conduite basse, le bon maintien du siège et le volant à l’implantation verticale renforcent le sentiment de « faire corps » avec la voiture.

Pour ce qui est des aides à la conduite la compacte prend le leadership puisqu’elle reçoit un système de conduite semi-autonome en lien avec la cartographie. Cette dernière anticipe les ronds-points, les virages serrés et intègre changements de voies. D’autres technologie comme l'évitement des piétons ou des cyclistes ainsi qu’un alerte de collision arrière complète un catalogue déjà très fourni.

Portfolio (29 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Classe A 4

Commentaires (99)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

« Hey Mercedes, je m'emmerde.... »

« Hey Mercedes, ça traine.... »

« Hey Mercedes, j’ai plus de point sur mon permis... »

Par

En réponse à wizzfr

« Hey Mercedes, je m'emmerde.... »

« Hey Mercedes, ça traine.... »

« Hey Mercedes, j’ai plus de point sur mon permis... »

t'a oublié : hey Merdedes je suis à pinces désormais :oui:

:coucou: :coucou: :coucou:

Par

Non mais cet écran 16/9 d'ipad posé là, en guise de tableau de bord!:nanana:

33k, le moteur Renault, en entrée de gamme, 38k, un peu équipée.

Ca ne fait pas rêver.

Par

32 200€ pour une compacte entrée de gamme ... ça fait cher l'étoile sur la calandre ...

Par

La Classe A était sans doute l'auto la plus jolie d'un constructeur étoilé en ce moment très loin d'être en verve sur le plan esthétique.

Et pour cette nouvelle mouture...baaah...pfff.

Faut dire, elle est pas aidée : on doit sans doute pas pouvoir faire plus répugnant que la version essayée ici. L'association peinture blanche, jantes noires et sellerie rouge, on croirait presque que c'est fait exprès.

Et si on ajoute cette ignoble pack AMG, à fuir absolument si vous ne voulez pas que votre caisse de petit bourgeois soit aussi harmonieuse qu'une Mégane, la coupe est pleine.

Après, même en mettant de côté ces éléments cosmétiques facultatifs, difficile tout de même de ne pas constater la régression.

La poupe surtout. Adieu les jolis feux ronds de son aïeul, remplacés par des banals et peu inspirés feux horizontaux.

L'effet rendu est encore plus disgracieux et contre-nature qu'une Série 1.

Pour l'intérieur, il est amusant de constater que cette planche de bord est autrement moins dégoulinante et rococo que celle que l'on s'inflige sur la plupart des modèles HDG de la marque. C'est un bon point...je suppose.

Pour l'espace intérieur, on va pas faire les étonnés, c'est du tout mauvais, comme d'hab'. Avec tout de même, en prime, 13 cm en plus dans les dents, histoire de cocher toutes les cases du bingo de la caisse mal foutue. Fort...très fort...

Et au global, toujours très loin du niveau d'autos facturées 5 000 à 10 000 € moins chères.

Et même plus la belle gueule de la précédente pour compenser...

Par

Design fadasse à force de vouloir ressembler à d'autres... Tu mets à côté une classe A, une 308, une A3, une i20, une mégane, tu enlèves le badge tu ne sais plus laquelle est de quelle marque ! Pour l'originalité tu repasseras... :cyp:

Puis plus de 30000 euros pour une petite voiture étriquée avec un moteur Renault tout juste digne d'une Clio d'entrée de gamme moitié moins chère, faut vraiment le vouloir... Si le prix sert juste à payer les deux écrans moches et les 3 Led RGB des aérateurs, ça fait cher au pixel ! :blague:

Le pire c'est pas que Mercedes la commercialise, c'est qu'il y aura des gens pour l'acheter :

"- ça va pas trop chère ta nouvelle classe A poussive ?

- non, ça vaut le coup, j'ai des Led réglables sur le tableau de bord. Tu imagines ? Réglables !

-... "

:ddr:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Design fadasse à force de vouloir ressembler à d'autres... Tu mets à côté une classe A, une 308, une A3, une i20, une mégane, tu enlèves le badge tu ne sais plus laquelle est de quelle marque ! Pour l'originalité tu repasseras... :cyp:

Puis plus de 30000 euros pour une petite voiture étriquée avec un moteur Renault tout juste digne d'une Clio d'entrée de gamme moitié moins chère, faut vraiment le vouloir... Si le prix sert juste à payer les deux écrans moches et les 3 Led RGB des aérateurs, ça fait cher au pixel ! :blague:

Le pire c'est pas que Mercedes la commercialise, c'est qu'il y aura des gens pour l'acheter :

"- ça va pas trop chère ta nouvelle classe A poussive ?

- non, ça vaut le coup, j'ai des Led réglables sur le tableau de bord. Tu imagines ? Réglables !

-... "

:ddr:

Je doute quand même qu'une A3 ressemble à d'autres.

On reconnaît tout de même une A3 au loin.

Par

Elle n'a vraiment plus rien de classe.... ostentatoire et bling bling à l’intérieur, fade à l’extérieur... autant je vais à la longue me faire à cette nouvelle face avant autant l'arrière ça va être vraiment dificile. Ces feux en forme de goutte d'eau à la signature lumineuse plus que banale ne lui vont pas du tout...

Par Profil supprimé

Voiture fade et impersonnelle...

Voire laide et sinistre...

Des moteurs low cost dCi/tCe tout droit venu de chez la marque au cric...

Tarifs très excessifs pour une Mégane maquillée..

Par

je ne suis vraiment pas un pro Mercedes, loin de la même, mais il faut quand même reconnaître que celle là est réussi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire