Publi info
 

Essai vidéo - Mercedes Classe A 2018 : la Classe A Dallas

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

L’actuelle avait planté les bases, la nouvelle enfonce le clou. Les innovations apportées à la nouvelle Classe A sont si nombreuses et sophistiquées qu’elle est, sur le papier, la meilleure compacte premium du moment. Est-ce le cas ? Réponse au volant de la version A200.

Essai vidéo - Mercedes Classe A 2018 : la Classe A Dallas

En bref

A partir de 27 650 €

Moteur à désactivation des cylindres

Intelligence artificielle à bord

Elle a débuté sa carrière comme un petit monospace avant de se transformer en véritable compacte, la Classe A avec ses dérivés est d’ailleurs le modèle le plus vendu par Mercedes dans l’Hexagone. Cette quatrième et nouvelle génération pose les bases d’une nouvelle ère chez le constructeur allemand, celle de la modernité.

Cette modernité, elle se traduit tout d’abord par le design. La précédente Classe A avait déjà dépoussiéré la marque, celle-ci donne un nouveau coup de jeune. La silhouette évolue peu mais les lignes sont tendues, le regard agressif et bien inspiré du coupé 4 portes, CLS. L’allemande présente un caractère affirmé et c’est plutôt bienvenu face à des concurrentes plus ternes comme l’Audi A3 ou la BMW Serie 1.

Essai vidéo - Mercedes Classe A 2018 : la Classe A Dallas
Essai vidéo - Mercedes Classe A 2018 : la Classe A Dallas

A bord, c’est la révolution. Mercedes franchit un cap face à ses concurrentes en proposant un cockpit très futuriste. Désormais, la planche de bord est constituée d’une très longue tablette avec deux écrans dont la taille varie selon les niveaux de finition. Le premier sert d’instrumentation et le second dispense toutes les informations de loisir et confort et il est enfin tactile ! On avait quelques craintes concernant l’absence de casquette mais le traitement de la vitre a été pensé pour une visibilité optimale par grand soleil. Un nouveau pavé tactile placé au pied de la console centrale permet aussi de piloter l’écran. Et il est ô combien plus facile à utiliser qu’auparavant !

 

Le cockpit totalement revisité s'articule autour de deux grandes tablettes.
Le cockpit totalement revisité s'articule autour de deux grandes tablettes.

Cet intérieur très réussi marque un changement d’ère chez Mercedes. Non seulement, la Classe A modernise (une fois de plus) l’image générale de la marque mais en prime elle offre des équipements très sophistiqués généralement réservés aux grands véhicules de la gamme. C’est assez rare sur une compacte aussi premium qu’elle soit. Aussi plaisant à l’œil qu’au toucher, cet intérieur à la présentation soignée s’agrémente d’aérateurs en forme de turbine et d’un éclairage d'ambiance offrant 64 couleurs. Mercedes réalise ici un sans-faute.

Des raccourcis ont été placés pour les commandes de confort.
Des raccourcis ont été placés pour les commandes de confort.
Les buses d'aération façon turbine s'illuminent.
Les buses d'aération façon turbine s'illuminent.
La tablette de droite est tactile.
La tablette de droite est tactile.

Parmi les nombreuses technologies proposées, elle inaugure un système multimédia doté d’une intelligence artificielle qui va permettre à la voiture d’apprendre vos habitudes. Par exemple, si chaque matin vous allumez la radio pour écouter votre station préférée, elle sera capable de l’anticiper et vous brancher dessus. En parallèle, un assistant vocal comme Siri avec l’Iphone permet d’exécuter plusieurs actions. Exemple : si vous lui adressez un « Hey Mercedes, j’ai froid », la voiture démarre instantanément le chauffage. Ce système est plutôt au point sur une dizaine de commandes de base comme le chauffage, la météo et la navigation, etc. En revanche nous ne sommes jamais parvenus à lui faire lire un fichier audio présent dans le disque dur. Notez que pour des raisons de sécurité, l’assistant ne peut intervenir sur les feux de détresse, la centralisation ou encore la position des feux.

L'espace aux places arrière et l'accès à bord sont en progrès.
L'espace aux places arrière et l'accès à bord sont en progrès.
Le Volume de coffre grimpe à 370 litres.
Le Volume de coffre grimpe à 370 litres.

 

Avec 13 cm de plus sous la toise (4, 42 m), la compacte progresse en matière d’accueil puisque l’empattement lui aussi est en hausse. L’accès à bord est plus facile pour les passagers qui ont à disposition un espace plus généreux qu’auparavant. Les bagages aussi en profitent avec un volume de coffre qui s’établit désormais à 370 litres. Une valeur à mi-chemin entre la BMW Serie 1 et l’Audi A3. Ces progrès remplacent tout simplement la Classe A dans la moyenne de la catégorie des compactes.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2 et bonus/malus
de la version la plus écologique de : Mercedes Classe A

107 g/km - bonus : 0 €

Début de commercialisation du modèle :
Mercedes Classe A 4

Mars 2018

A titre d'exemple pour la version IV 200 AMG LINE.

1,44 m1,79 m
4,41 m
  •  5 places
  •  370 l / 1210 l

  •  Auto. à 7 rapports
  •  Essence

Portfolio (29 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Classe A 4

Commentaires (100)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

« Hey Mercedes, je m'emmerde.... »

« Hey Mercedes, ça traine.... »

« Hey Mercedes, j’ai plus de point sur mon permis... »

Par

En réponse à wizzfr

« Hey Mercedes, je m'emmerde.... »

« Hey Mercedes, ça traine.... »

« Hey Mercedes, j’ai plus de point sur mon permis... »

t'a oublié : hey Merdedes je suis à pinces désormais :oui:

:coucou: :coucou: :coucou:

Par

Non mais cet écran 16/9 d'ipad posé là, en guise de tableau de bord!:nanana:

33k, le moteur Renault, en entrée de gamme, 38k, un peu équipée.

Ca ne fait pas rêver.

Par

32 200€ pour une compacte entrée de gamme ... ça fait cher l'étoile sur la calandre ...

Par

La Classe A était sans doute l'auto la plus jolie d'un constructeur étoilé en ce moment très loin d'être en verve sur le plan esthétique.

Et pour cette nouvelle mouture...baaah...pfff.

Faut dire, elle est pas aidée : on doit sans doute pas pouvoir faire plus répugnant que la version essayée ici. L'association peinture blanche, jantes noires et sellerie rouge, on croirait presque que c'est fait exprès.

Et si on ajoute cette ignoble pack AMG, à fuir absolument si vous ne voulez pas que votre caisse de petit bourgeois soit aussi harmonieuse qu'une Mégane, la coupe est pleine.

Après, même en mettant de côté ces éléments cosmétiques facultatifs, difficile tout de même de ne pas constater la régression.

La poupe surtout. Adieu les jolis feux ronds de son aïeul, remplacés par des banals et peu inspirés feux horizontaux.

L'effet rendu est encore plus disgracieux et contre-nature qu'une Série 1.

Pour l'intérieur, il est amusant de constater que cette planche de bord est autrement moins dégoulinante et rococo que celle que l'on s'inflige sur la plupart des modèles HDG de la marque. C'est un bon point...je suppose.

Pour l'espace intérieur, on va pas faire les étonnés, c'est du tout mauvais, comme d'hab'. Avec tout de même, en prime, 13 cm en plus dans les dents, histoire de cocher toutes les cases du bingo de la caisse mal foutue. Fort...très fort...

Et au global, toujours très loin du niveau d'autos facturées 5 000 à 10 000 € moins chères.

Et même plus la belle gueule de la précédente pour compenser...

Par

Design fadasse à force de vouloir ressembler à d'autres... Tu mets à côté une classe A, une 308, une A3, une i20, une mégane, tu enlèves le badge tu ne sais plus laquelle est de quelle marque ! Pour l'originalité tu repasseras... :cyp:

Puis plus de 30000 euros pour une petite voiture étriquée avec un moteur Renault tout juste digne d'une Clio d'entrée de gamme moitié moins chère, faut vraiment le vouloir... Si le prix sert juste à payer les deux écrans moches et les 3 Led RGB des aérateurs, ça fait cher au pixel ! :blague:

Le pire c'est pas que Mercedes la commercialise, c'est qu'il y aura des gens pour l'acheter :

"- ça va pas trop chère ta nouvelle classe A poussive ?

- non, ça vaut le coup, j'ai des Led réglables sur le tableau de bord. Tu imagines ? Réglables !

-... "

:ddr:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Design fadasse à force de vouloir ressembler à d'autres... Tu mets à côté une classe A, une 308, une A3, une i20, une mégane, tu enlèves le badge tu ne sais plus laquelle est de quelle marque ! Pour l'originalité tu repasseras... :cyp:

Puis plus de 30000 euros pour une petite voiture étriquée avec un moteur Renault tout juste digne d'une Clio d'entrée de gamme moitié moins chère, faut vraiment le vouloir... Si le prix sert juste à payer les deux écrans moches et les 3 Led RGB des aérateurs, ça fait cher au pixel ! :blague:

Le pire c'est pas que Mercedes la commercialise, c'est qu'il y aura des gens pour l'acheter :

"- ça va pas trop chère ta nouvelle classe A poussive ?

- non, ça vaut le coup, j'ai des Led réglables sur le tableau de bord. Tu imagines ? Réglables !

-... "

:ddr:

Je doute quand même qu'une A3 ressemble à d'autres.

On reconnaît tout de même une A3 au loin.

Par

Elle n'a vraiment plus rien de classe.... ostentatoire et bling bling à l’intérieur, fade à l’extérieur... autant je vais à la longue me faire à cette nouvelle face avant autant l'arrière ça va être vraiment dificile. Ces feux en forme de goutte d'eau à la signature lumineuse plus que banale ne lui vont pas du tout...

Par Profil supprimé

Voiture fade et impersonnelle...

Voire laide et sinistre...

Des moteurs low cost dCi/tCe tout droit venu de chez la marque au cric...

Tarifs très excessifs pour une Mégane maquillée..

Par

je ne suis vraiment pas un pro Mercedes, loin de la même, mais il faut quand même reconnaître que celle là est réussi.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire