Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Toyota Corolla Touring Sports: stylée et hybridée - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Dans Salons / Salon de Paris

Bye-bye Auris, et bienvenue à la Corolla. Le renouvellement de sa gamme de berlines compactes et l’occasion pour Toyota de ressusciter une appellation disparue. En France, l’auto sera uniquement dotée de motorisations hybrides, dont un inédit 2.0 développant 180 ch.

Toyota Corolla Touring Sports: stylée et hybridée - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Arrivée en fin de carrière, l’Auris laisse donc la place à la…Corolla ! Comme la plupart de ses concurrents, Toyota cherche à capitaliser sur une appellation forte et mieux connue des consommateurs. La nouvelle Corolla adopte un style plus musculeux que sa devancière, susceptible de créer plus d’émotions auprès du consommateur. Et c'est à notre sens très réussi : équilibrée et dynamique, l’auto attire l’œil et le retient par des galbes et des jeux de volumes dont la marque n’est pas forcément coutumière. « Avec la nouvelle Corolla Touring Sports, nous avons cherché à créer le break le plus racé et le plus sportif du segment C, tout en offrant aux automobilistes du segment D le meilleur espace aux jambes de la catégorie pour les passagers arrière, ainsi qu’un volume de chargement compétitif », commente un responsable du design Toyota en Europe.

Une jolie auto, donc, même si l’espace disponible à l’arrière n’a en réalité rien de si extraordinaire pour une voiture mesurant 4,66 m. (soit 29 cm de plus que la berline 5 portes). D’autre part, les aspects pratiques auraient pu être plus soignés encore avec une banquette arrière rabattable en 3 parties et une lunette arrière à ouverture indépendante, à l’image de ce que propose la BMW série 3. Le volume disponible s’établit à 581 litres pour la version 2.0, et 598 pour la 1.8.

Toyota Corolla Touring Sports: stylée et hybridée - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Sous le capot, aucune motorisation purement thermique : la Corolla laissera le choix entre deux blocs hybrides. Le premier est le 1.8 122 ch bien connu dans la gamme du constructeur (il anime notamment la Prius), et le second a été créé à la demande des automobilistes européens : il s’agit d’un inédit 2.0 développant 180 ch. « Les automobilistes habitués à un moteur turbo de 1,4 litres ou davantage souhaitaient clairement plus de nervosité et d’accélération. C’est pourquoi nous avons décidé de développer le 2 litres hybride pour le marché européen », explique Toyota. Le résultat, c’est un 0 à 100 km/h expédié en 8,1 s, soit 3 secondes de moins que la version 122 ch. Pour autant, l’auto sait rester sage en matière d’émissions de CO2, celles-ci culminant à 87 g.

La Corolla dispose d'une instrumentation 100% numérique.
La Corolla dispose d'une instrumentation 100% numérique.

La Corolla Touring Sports sera commercialisée au printemps 2019, à des prix qui restent inconnus à ce jour. Le surcoût par rapport à la berline 5 portes devrait s’établir à 2 000 € à équipement égal.

 

J'aime

On peut rouler en Toyota hybride sans avoir à subir un design aussi torturé que ceux de la Prius ou du C-HR.
On peut rouler en Toyota hybride sans avoir à subir un design aussi torturé que ceux de la Prius ou du C-HR.

Je n'aime pas

Dommage que Toyota n'ait pas intégré une lunette arrière indépendante permettant d'accéder au coffre.
Dommage que Toyota n'ait pas intégré une lunette arrière indépendante permettant d'accéder au coffre.

L’instant Caradisiac : c’est dans les vieux pots…

Le retour du nom Corolla n’est pas un luxe dans une catégorie des compactes extrêmement disputée en Europe, où les concurrentes se nomment Golf, Focus ou Mégane, appellations justement déjà anciennes…

 

Toyota Corolla Touring Sports: stylée et hybridée - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Portfolio (32 photos)

En savoir plus sur : Toyota Corolla 12 Touring Sports

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (44)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Elle date des années 2005? Toyota avec finition bas de gamme et boite molle cvt au moteur sans âme

Par

c'est pas une boite matrik :ptèdr:

Par

3 jours pour enfin causer d'une auto en cohérence avec l'époque....

Dommage que Lexus soit visiblement peu intéressé par le reprise de cette base chassis/moteur en version 180 ch.

Par

"581 litres de volume de coffre, c’est bien…mais inférieur de 17 litres à ce que propose la Corolla 5 portes."

sérieux?????

Par Profil supprimé

Le design s'assagit et les gammes montent en puissance chez Toyota ... ils partent dans la bonne voie même si je trouve que ca manque cruellement de finesse. L'aile avant et surtout l'aile arrière, bordel, c'est ultra massif. On a vraiment l'impression d'avoir un parpaing sur roues (même si c'est moins pire que leur ancien délire Goldorak).

Par

les trois mots qui vont pas ensemble!! sport avec toyotta et touring

Par

toy c'est bon à faire des hybrides

Par

" On peut rouler en Toyota hybride sans avoir à subir un design aussi torturé que ceux de la Prius ou du C-HR. "

Mais qui aura encore l'envie d'aller signer un bon de commande pour une Prius ?

J'sais bien qu'il y a des pervers, mais à ce point !

Par

En réponse à fedor62

c'est pas une boite matrik :ptèdr:

train épicycoïdale :chut: Pas d'embrayage, pas de volant moteur, pas de boîte de vitesse au sens qu'on l'entend du terme. Pas de turbo, pas de vanne Erg, Pas d'enmerdes:bien:

Par

En réponse à roc et gravillon

3 jours pour enfin causer d'une auto en cohérence avec l'époque....

Dommage que Lexus soit visiblement peu intéressé par le reprise de cette base chassis/moteur en version 180 ch.

C'est vrai que ce moteur irait bien sûr la CT200 H.:bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire