Publi info

Salon de Genève 2019

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Dans Salons / Salon de Genève

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Peu importe la voiture de base ou les moyens déployés, on trouve de tout dans le tuning, du magnifique à l'épouvantable avec toutes les nuances possibles entre les deux extrêmes. Le Salon de Genève est l'endroit où tout cet éventail est concentré et l'édition 2019 n'y fait pas exception. Bien au contraire.

Ruf

Chez Ruf, la faute de goût, on ne connaît pas. Tout comme ce qui se fait en matière d'automobile en dehors de Porsche et même, à de rares exceptions près, en dehors de la 911. Et chaque année, le préparateur revient avec de nouvelles merveilles. L'année dernière, il s'agissait de la CTR Yellow Bird cuvée 2018 (dont le premier exemplaire a été livré à son propriétaire sur le stand) et, pour 2019, c'est la GT que l'on découvre pour la première fois. Basée sur une 991.2 GTS, elle adopte un bouclier avant flanqué de deux belles entrées d'air circulaires et d'un très évocateur spoiler arrière « ducktail ». Évidemment, le 6 cylindres à plat 3.0 biturbo n'a pas été ignoré et passe de 430 ch et 440 Nm à 522 ch et 645 Nm. De quoi expédier le 0 à 100 km/h en 3.4 secondes, soit une seconde pleine de moins que le modèle d'origine en boîte mécanique.

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Alpina

Spécialiste de la BMW, Alpina nous a habitués depuis des décennies à des productions puissantes mais esthétiquement subtiles. Mais il s'est un peu plus lâché avec la B4 S Biturbo Edition 99, une série spéciale limitée à, vous l'aurez deviné, 99 exemplaires. Orange jusqu'à mi-hauteur puis gris foncé métallisé au dessus avec les inscriptions « BMW Alpina » en blanc sur les ailes avant, c'est une évocation très clair de la livrée de ses voitures de course des années soixante-dix. Sous le capot, le 6 cylindres en ligne 3.0 biturbo s'exprime à travers une ligne d'échappement en titane Akrapovic et développe désormais 452 ch et 680 Nm, avec un 0 à 100 km/h accompli en 3,9 s.

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Abt

Abt ne fait pas de jaloux et retouche la majorité des marques du groupe Volkswagen et même les derniers venus. Ainsi le Cupra Ateca a déjà droit à sa version revue et corrigée. Le 2.0 turbo passe ainsi de 300 à 350 ch et de 400 à 440 Nm, de quoi grappiller deux dixièmes au 0 à 100 km/h réalisé maintenant en 5 secondes. Rien d'extravagant en matière d'esthétique cependant, l'original se montrant visiblement assez pourvu en matière d'agressivité, juste d'énormes jantes 20 pouces maison. À ses côtés, un autre petit nouveau a eu droit à toute l'attention du préparateur : l'Audi Q8. Au programme : des jantes de 22 pouces, un kit carrosserie spécifique et un vigoureux rabaissement. Sous le capot, le V6 3.0 TDI passe de 286 à 330 ch et de 600 à 650 Nm, ce qui se traduit par un 0 à 100 km/h effectué en deux dixièmes de moins, à 6,1 s.

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

TopCar

Montons d'un degré dans l'extravagant avec TopCar qui se concentre avant tout sur l'esthétique. Prenons par exemple ce Mercedes Classe G au kit carrosserie baptisé Inferno qui s'échange contre la bagatelle de 26 783 € à peindre ou 39 650 € en fibre de carbone avec 7 500 € à ajouter pour l'installation et 7 700 € si vous voulez les jantes de 23 pouces qui vont avec. Si vous préférez les SUV italien, le Lamborghini Urus a aussi droit à son programme complet dans le même ordre de prix.

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Mansory

Terminons enfin par Mansory qui parvient chaque année à repousser les limites de l'outrancier. Et personne n'est à l'abri : Lamborghini Urus et Aventador, Rolls Royce Cullinan, Smart ForTwo, Mercedes Classe S cabriolet, Bentley Continental, Range Rover, Lotus Evora et même Bugatti Chiron, elles ont toutes droit à leur ration de peintures aux effets multiples, de fibre de carbone sous toutes ses formes et de jantes gigantesques.

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire
Tuning et préparations au Salon de Genève 2019 : pour le meilleur et pour le pire

 

Portfolio (26 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (31)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Après tant de bon goût et d'élégance visuelle, que dire ?

Par

Mention spéciale à la baignoire couleur jade (Merco ?) et à l'Audi vert fluo. Je pensais pourtant que ce genre de choses étaient interdites par la Convention de Genève..:biggrin:

Par

alpina et Ruff 2 excellents préparateurs

Par

Chaque préparateur reste dans son style ... Mansory est toujours sur le podium de la diarrhée stylistique avec ses modèles à destination des footballeurs ou des émirs aux gouts de chiotte.

Par

En réponse à v_tootsie

Mention spéciale à la baignoire couleur jade (Merco ?) et à l'Audi vert fluo. Je pensais pourtant que ce genre de choses étaient interdites par la Convention de Genève..:biggrin:

On est pas loin de l'Arme de Destruction Visuelle Massive. Tonton Bush va lancer des GI pour cramer tout ça au napalm. :fleur:

Par

Mansory devrait se prendre une amende à chaque nouveau modèle. Genre le prix de la bagnole pour atteinte au design

Par

En réponse à Enosry

Chaque préparateur reste dans son style ... Mansory est toujours sur le podium de la diarrhée stylistique avec ses modèles à destination des footballeurs ou des émirs aux gouts de chiotte.

Mansory, TopCar, même combat, c'est affligeant de mauvais goût. Et un tel saccage sur une voiture de ce prix, c'est malheureux.

Par

En réponse à pechtoc

Mansory, TopCar, même combat, c'est affligeant de mauvais goût. Et un tel saccage sur une voiture de ce prix, c'est malheureux.

N'oublions pas la belle époque de Gemballa ... entre mauvais tuning, blanchiment d'argent, liens avec la mafia tchèque et meurtre en Afrique du Sud.

Par

Mansory et Alpina c'est un peu comme si tu peignais la Joconde avec du purin et de la bile.

Par

Faut quand même reconnaitre qu'il y a un sacré savoir faire chez Mansory pour s'attaquet à de telles caisses !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire