Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

L'heure est au grand bilan de la décennie. Parmi les centaines de nouveautés qui ont fait leurs débuts entre 2010 et 2019, voici celles que l'on retient, pour de bonnes ou de mauvaises raisons : succès commercial, raté, révolution technique…

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Alpine A110

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Le rêve se réalise

Plus de 20 ans après l'arrêt de l'A610, Alpine a relancé sa production à Dieppe avec une toute nouvelle A110. Les amateurs de la firme au A fléché n'y croyaient plus, d'autant que le développement de l'auto a été semé d'embûches, avec le départ de Carlos Tavares, alors numéro 2 de Renault et initiateur du projet, et surtout le divorce d'avec Caterham, qui était associé au Losange pour partager les frais de développement. On pensait alors que la relance d'Alpine serait de nouveau abandonnée. Mais Renault a tenu bon et a présenté la deuxième génération d'A110 en 2017. Jean Rédélé ne s'est pas retourné dans sa tombe : le modèle respecte parfaitement l'ADN de la marque et a été unanimement salué par la presse et de grands noms du monde automobile, dont Gordon Murray, papa de la McLaren F1 et lui-même acheteur d'une nouvelle A110.

BMW Série 2 Active Tourer

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Monospace, traction : les puristes tombent de leur chaise

En 2014, BMW s'est lancé sur le marché des monospaces compacts avec les Série 2 Active Tourer et Gran Tourer. Plutôt surprenant, car la mode était déjà aux SUV. Mais la marque n'est pas restée insensible au succès du Mercedes Classe B. Pour les fans de l'hélice, ce type de carrosserie a déjà été un choc. Mais pour eux la silhouette n'était pas le pire. Ces modèles ont en effet inauguré la traction chez BMW ! Pour des questions d'économies, le grand spécialiste de la propulsion a repris une base de Mini. Et depuis c'est la contagion, puisque les X1 et Série 1 se sont aussi convertis à la traction !

Bugatti Chiron

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Toujours plus.

La Veyron avait marqué la précédente décennie, la Chiron, apparue en 2016, restera dans les annales de celle qui se termine. Avec elle, c'est forcément toujours plus : plus puissante, plus rapide, plus chère. Le W16 développe ainsi 1 500 ch, le prix est au-dessus de deux millions d'euros. Et celui-ci ne refroidit pas la clientèle. Comme pour la Veyron, Bugatti compte livrer 500 Chiron et les carnets de commandes sont parfaitement remplis, alors qu'il n'existe toujours pas de version découvrable. La Chiron a servi de base à plusieurs modèles encore plus exclusifs, dont la Divo (40 exemplaires à 5 millions d'euros) et la Voiture Noire, création unique présentée comme l'auto neuve la plus chère du monde avec onze millions d'euros. En 2019, il y a eu la Chiron Super Sport 300+, boostée à 1 600 ch et à la carrosserie allongée, pour battre le record de vitesse d'une voiture de série : 490 km/h.

Citroën C4 Cactus

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

La fausse bonne idée

Un positionnement bancal, des choix d'équipements douteux (pas de vraies vitres qui descendent à l'arrière), des audaces stylistiques (les gros airbumps latéraux) : le cocktail s'est révélé indigeste pour le client. S'il n'est pas question de parler d'échec, la C4 Cactus, lancé en 2014, n'a pas connu le succès escompté. On pensait que la très longue réflexion sur le projet de la Cactus aurait donné naissance à la 2CV du 21e siècle, une auto simple mais sympa. On a eu au final une voiture trop compliquée, peut-être trop pensée par le service marketing. Cela reste quand même une voiture originale, tout de même distinguée d'un prix du design lors des élections des voitures mondiales de 2015, et qui symbolise à sa façon Citroën et la voiture française !

Dacia Duster

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Le low-cost n'est plus honteux

Dacia a rapidement connu le succès en France. Mais quinze ans après le lancement de la Logan, la filiale roumaine a bien changé. Si elle garde ses tarifs imbattables, sa raison d'être dans le groupe Renault, plus question de faire dans l'hyper low-cost. Le premier Duster, né en 2010, avait déjà rendu la marque plus attrayante. Le deuxième a enfoncé le clou en 2017, avec une présentation plus soignée et des équipements toujours plus modernes (caméras sur les quatre côtés, accès mains libres). Ceux qui l'achètent gardent la tête haute et en sont même fiers. Dacia reste un achat malin mais n'est plus du tout un achat contraint !

Ford Mustang

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

La première mondiale

À la fin de la précédente décennie, Ford a mis en place une stratégie de modèles globaux, c’est-à-dire vendus aux quatre coins de la planète. La troisième génération de la Focus, dévoilée en 2012, en a été la meilleure illustration, devenant un temps l'auto la plus vendue au monde. La meilleure nouvelle de cette politique ? Une légende américaine qui nous faisait rêver depuis des décennies a enfin traversé l'Atlantique de manière officielle, sans devoir en passer par un importateur ! Depuis 2015, Ford commercialise chez nous la célébrissime Mustang, qui en est à sa sixième génération. Et elle a gardé chez nous ses prix agressifs. Au lancement, le prix du modèle V8 était de 42 500 € !

Lancia Ypsilon

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Le chant du cygne

Disparu prématurément en 2018, Sergio Marchionne était à la tête du groupe Fiat depuis 2004. Son bilan est riche en événements, avec bien sûr le rachat de Chrysler, donnant naissance à FCA. S'il a parfaitement su gérer les finances de l'ensemble, son bilan côté marques et produits est contrasté. Il y a bien de belles réussites, comme le retour de la 500, mais l'Italien a laissé derrière lui des pots cassés : une relance ratée d'Alfa Romeo, de nouveau mal en point, un abandon de Chrysler et surtout la mise à mort d'une firme historique, Lancia. En 2015, Sergio Marchionne avait annoncé la quasi fin d'un label à l'histoire riche commencée en 1906. La citadine Ypsilon, lancée en 2011, est le dernier modèle encore en production, vendu seulement en Italie… où ses scores restent encore plus que corrects ! Carlos Tavares, qui va prendre la tête de l'ensemble FCA-PSA, peut-il encore sauver Lancia ?

Nissan Juke

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

L'initiateur de la folie des SUV urbains

Après le carton du Qashqai, Nissan a décliné la recette du crossover sur le segment des véhicules urbains. Et le japonais n'a pas eu froid aux yeux, osant un look très original pour le Juke. Une prise de risque payante, car plus d'un million et demi d'exemplaires de la première génération ont été écoulés. Surtout, en 2010, le Juke a été précurseur sur le segment des SUV urbains. Il n'a pourtant pas été le premier petit baroudeur, mais en ajoutant la dimension crossover, il a lancé une folie… et entraîné la mort des petits monospaces. Renault a ainsi dégainé en 2013 le Captur pour faire suite au Modus. Le Juke vient tout juste d'entamer sa deuxième génération, qui a désormais un nombre impressionnant de concurrents !

Range Rover Evoque

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Souvent imité, jamais égalé

Land Rover était déjà descendu en gamme avec le Freelander. Mais la marque a eu une bien meilleure idée en proposant un baby Range. Lancé en 2010, il est resté très proche du prototype LRX. De quoi avoir l'impression de rouler avec un concept-car de série, dont le style à la fois musclé et épuré a su parfaitement traverser la décennie. Le look de l'Evoque a assurément influencé d'autres firmes, de l'inspiration légère à la contrefaçon. Une marque chinoise n'a ainsi pas hésité à en lancer un clone… et a fini par être condamnée dans son propre pays ! La première génération de l'Evoque a été une incroyable poule aux œufs d'or pour Land Rover, avec 770 000 exemplaires écoulés.

Renault Wind

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

L'ultime bide de Renault ?

Renault s'est un temps défini comme créateur d'automobiles. Qui ne tente rien n'a rien ! Mais forcément, en osant s'aventurer sur de nouveaux terrains, il y a parfois de la casse. À côté des succès, par exemple le premier monospace compact, on a une belle tradition de bides marquants dont seul Renault semble avoir le secret, comme l'Avantime ou le Kangoo Be Bop. En 2010, le constructeur a osé la Wind, une sorte de Twingo roadster avec un petit toit rigide qui s'ouvrait par rotation à 180°. À la clé : une curieuse silhouette. La production a été stoppée dès la fin 2012. Un peu moins de 15 000 exemplaires ont été écoulés. Si depuis, des Renault ont eu des carrières peu glorieuses (la Latitude), on se dit que la Wind est peut-être le dernier gros échec de la marque, l'époque n'étant plus à investir dans des projets hasardeux, et plutôt à se focaliser sur les marchés porteurs. Il n'y a ainsi plus de coupé et de cabriolet chez Renault.

Tesla Model S

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

L'envol d'un phénomène

La Model S a débuté sa carrière commerciale en 2012. Avec elle, Tesla a montré qu'une voiture électrique pouvait avoir une grande autonomie et se placer en alternative aux modèles thermiques. Surtout, l'américain a réussi l'impensable : concurrencer les ténors du premium allemand en un temps record. Surnommé l'Apple de l'automobile, Tesla a réussi en quelques années seulement à se forger une sacrée notoriété, bien aidé par les buzz d'Elon Musk, et une image haut de gamme crédible. Un label quasi inconnu il y a dix ans est maintenant placé en égal de Porsche dans l'esprit du grand public ! Régulièrement critiqué par des concurrents qui s'attendaient à voir la marque rapidement étranglée par ses difficultés financières, Tesla a tenu bon, faisant sensation en 2016 avec la Model 3, dont plusieurs centaines de milliers d'exemplaires ont été réservés en quelques jours. L'américain a surtout bousculé les références, qui ont bien été obligées de mettre les bouchées doubles pour aller le concurrencer sur son marché.

Volkswagen Passat

12 voitures qui ont marqué la décennie 2010-2019, pour le meilleur… et le pire

Celle par qui le scandale est arrivé

Évidemment, on retiendra de la décennie le Dieselgate, qui a éclaté en septembre 2015. Volkswagen a reconnu l'utilisation de techniques visant à réduire frauduleusement les émissions polluantes de véhicules lors de tests d'homologation. La tempête a fortement secoué le groupe allemand, qui a dû débourser une somme folle pour rappeler ou racheter les modèles concernés et solder les affaires judiciaires. Le scandale a été dévoilé par l'agence américaine de protection de l'environnement, suite à des tests d'une ONG américaine qui avait souhaité mesurer les rejets en conditions réelles de plusieurs modèles. Dans le lot, il y avait deux Volkswagen diesel, une Jetta et une Passat (la version américaine en photo), dont les rejets d'oxyde d'azote (NOx) étaient plusieurs dizaines de fois supérieures à la norme. En réaction, Volkswagen a bien organisé un premier rappel pour modifier le logiciel. Mais après celui-ci, un nouveau test sur la Passat avec un banc d'essai a mis en lumière la méthode de triche : le système pour traiter les NOx n'était activé qu'une fois, ce qui suffisait à un test d'homologation, mais pas à un test plus poussé.

Et vous, quelle est votre nouveauté de la décennie ?

Dites-le nous dans les commentaires.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (75)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Oui, il faut sauver Lancia !

Par

Sur cette décennie, pour moi les événements marquants sont l'arrivée de Tesla et de la mobilité électrique en général, l'avènement des SUV à toutes les sauces, et la modification du paysage automobile actuel qui se produit à la vitesse de la high-tech alors que c'est une industrie qui a besoin de temps pour se transformer, comte tenu du temps nécessaire pour créer un nouveau modèle (plusieurs années) et de la durée de vie du produit lui même (plus de 10 ans). Ce que nos dirigeants n'ont pas compris.

Par

En réponse à pdcsq

Sur cette décennie, pour moi les événements marquants sont l'arrivée de Tesla et de la mobilité électrique en général, l'avènement des SUV à toutes les sauces, et la modification du paysage automobile actuel qui se produit à la vitesse de la high-tech alors que c'est une industrie qui a besoin de temps pour se transformer, comte tenu du temps nécessaire pour créer un nouveau modèle (plusieurs années) et de la durée de vie du produit lui même (plus de 10 ans). Ce que nos dirigeants n'ont pas compris.

:bien: +1 sur la décorellation des décisions des politiciens vs temps nécessaire à l'industrie automobile pour s'y adapter. ou comment affaiblir nos industries européennes qui peinent déjà face aux concurrents internationaux.

Ca ne veut pas dire qu'il ne faut pas de changement mais il faut y réfléchir avant d'agir.

En ce moment nos politiciens se précipitent pour essayer de laisser une trace de leur passage sans réfléchir, comme un chien pisse sur un mur....

Par

Tesla, sans aucune hésitation!

Par

laissez moi devinder, pour le pire c'est la wind? :biggrin:

Par

Moi ce n'est pas une voiture mais l'arsenal répressif hallucinant pour traquer les criminels en excès de 2 kmh qui me marque toujours depuis l'autre décennie.

Sinon on remarque que les françaises sont fidèles aux flops avec des autos hideuses et mal pensées et en top je dirais l'avancée de la technologie électrique avec une autonomie enfin correcte par exemple avec les excellentes coréennes niro et kona.

Par

Le range rover évoque c’était pas en 2011 ?

Par

Le dieselgate c'est quand même quelque chose d'extrêmement choquant d'autant plus qu'une dizaine de personne travaillant pour un groupe automobile se permettent d'intoxiquer 7 milliards d'autres pour une raison totalement déplacée...

Par

J'adore le look du C4 Cactus , à condition qu'il ait les jantes 17p et les airbumps, parceque sans , bof.

Et puis le tarif était un peu trop excessif, je trouve

Par

En réponse à henri13enforme

Moi ce n'est pas une voiture mais l'arsenal répressif hallucinant pour traquer les criminels en excès de 2 kmh qui me marque toujours depuis l'autre décennie.

Sinon on remarque que les françaises sont fidèles aux flops avec des autos hideuses et mal pensées et en top je dirais l'avancée de la technologie électrique avec une autonomie enfin correcte par exemple avec les excellentes coréennes niro et kona.

pour moi les radars ne dont pas si mal le problème est tout monde roule au delà de la vitesse autorisée et quand ils se font gaulé ils disent oh la là je me suis fait avoir pour 2 kh au dessus mais en fait c'est entre 7 et 10 sur le compteur donc le mieux c'est de régler sur le régulateur ou regarder son compteur et comme ça tu n'a pas de problème et je le sais je me suis déjà fait avoir.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire