Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Baromètre des ventes mai 2020 : le marché auto se relance doucement mais sûrement

Dans Economie / Politique / Marché

Baromètre des ventes mai 2020 : le marché auto se relance doucement mais sûrement

Les chiffres de ventes de mai sont forcément encore très impactés par le confinement, qui a pris fin le 11 mai. Mais une reprise de l'activité a été constatée dans les concessions.

Le marché automobile français est de nouveau en forte baisse en mai, avec un recul de 50,3 % pour les voitures particulières neuves. 96 310 d'entre elles ont été immatriculées. Cela n'a rien de surprenant, puisque les concessions ont dû attendre le déconfinement le 11 mai pour ouvrir de nouveau leurs portes.

À cela s'ajoutent le pont de l'Ascension, période où l'activité est ralentie, et un contexte global qui n'incitait pas encore à aller flâner dans les points de vente. Mais l'activité reprend. Une donnée intéressante pour s'en rendre compte : la baisse des ventes avait été de 72 % en mars, alors que les concessions avaient fermé à la moitié du mois. La reprise a notamment pu se faire grâce aux nombreuses livraisons en attente, qui étaient une priorité pour les marques afin d'encaisser des chèques ! Ainsi, le 19 mai, une semaine après le début du déconfinement, plus de 7 000 immatriculations ont été enregistrées, soit quasiment des niveaux d’avant-crise.

Forcément, les résultats mensuels de mai communiqués par le CCFA ne sont pas très parlants sur l'état de santé des marques. Difficile pour elles d'échapper à un gros plongeon de leurs ventes. Mini fait figure d'exception, avec des immatriculations en hausse de 9,8 % (1 932 autos). Certains résistent, avec des baisses certes importantes mais bien moins fortes que celle du marché : Volvo recule de 27,7 %, Kia de 30,4 % et Toyota de 31,5 %.

Les Français sont dans la moyenne, Renault étant celui qui a la baisse la moins grosse avec - 50 %. Citroën est à - 54,7 %, Peugeot - 56,3 %. Parmi ceux qui ont encore beaucoup souffert, il y a Opel (- 61,9 %) et Fiat (- 70,5 %). Le groupe Volkswagen limite la casse, avec une maison mère en recul de 45,7 %, Audi à - 44,1 % ou Skoda à - 37,1 %.

L'important va maintenant être la reprise de juin, avec la deuxième phase du déconfinement qui va permettre aux Français de se déplacer à nouveau librement. Le mois va être marqué par l'entrée en vigueur de nouvelles aides à l'achat, avec une prime à la conversion assouplie et des bonus plus généreux. Les marques vont aussi continuer de mettre en avant des promos spéciales.

  • Le Top 15 des marques pour mai
Rang Marques Mai 2020 Evolution Cumul 2020 Evolution
1 Renault 18.043  - 49,9 %  91.161  - 46,2 % 
2 Peugeot 15.214  - 56,3 % 93.404 - 44,3 %
3 Citroën 9.567 - 54,7 %  52.839  - 49,3 %
4 Dacia 6.351  - 51,2 %  24.156  - 60,5 % 
5 Volkswagen 6.237 - 45,7 % 26.410 - 56,9 %
6 Toyota 6.055  - 31,5 %  28.215  - 32,0 % 
7 Ford 3.431  - 47,6 %  14.706  - 57,7 % 
8 Mercedes 3.077  - 50,4 %  12.172  - 54,9 % 
9 Audi 2.952  - 44,1 %  12.191  - 46,9 % 
10 BMW 2.687  - 51,7 %  13.182  - 42,2 % 
11 Opel 2.595  - 61,9 %  14.822  - 57,0 % 
12 Kia 2.504  - 34,8 %  11.238  - 41,3 % 
13 Hyundai 2.336 - 30,4 %  10.743  - 34,0 % 
14 Fiat 2.247  - 70,5 %  11.145  - 65,0 % 
15 Skoda 1.987  - 37,1 %  8.096  - 42,9 % 
  • Le Top 15 des modèles de janvier à mai 2020
Rang Modèles Ventes
1 Peugeot 208 29.174
2 Renault Clio 5 24.282
3 Citroën C3 17.418
4 Peugeot 3008 15.408
5 Peugeot 2008 15.206
6 Dacia Sandero 13.626
7 Renault Captur 12.948
8 Renault Twingo 11.725
9 Renault Zoé 11.639
10 Peugeot 308 11.502
11 Citroën C3 Aircross 10.828
12 Toyota Yaris 10.214
13 Renault Mégane 8.858
14 Citroën C5 Aircross 8.229
15 Peugeot 5008 7.534

 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (89)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas de chiffre pour DS :confused:

Par

On attend les pathétiques Tesla-Boyz, qu'ils viennent nous expliquer les formidables performances commerciales de "leur" marque, comme le mois dernier quand toutes les concessions physiques étaient fermées ! :areuh:

Par

Et comme cela était prévisible, la Clio reprend la tête du marché français et grignote progressivement son retard sur la 208 accumulé depuis le début de l'année.

- Clio 5 : 5630 immatriculations en mai

- 208 2 : 4707 immatriculations en mai

Explications :

- Peugeot a retardé les immatriculations des e-208 produites fin 2019 (véhicules de démonstration et flottes collaborateurs) pour qu'elles soient comptabilisées dans les chiffres 2020 pour le calcul des rejets de CO2 moyens (objectifs CAFE). Idem pour le e-2008 et la Zoé chez Renault. D'où ces énormes chiffres en janvier et février.

- le PureTech était avantagé par l'ancien barème NEDC corrélé pour calcul du malus, et le 1.3 TCe désavantagé. Avec le nouveau barème WLTP en vigueur depuis le 1er mars, c'est l'inverse (PureTech désavantagé et 1.3 TCe avantagé). Peugeot a donc forcé les immatriculations de véhicules avec le 1.2 PureTech en janvier et février, tandis que Renault a retardées celles du 1.3 TCe à mars (mais la crise sanitaire a tout stoppé...)

Par

En réponse à carsales

Et comme cela était prévisible, la Clio reprend la tête du marché français et grignote progressivement son retard sur la 208 accumulé depuis le début de l'année.

- Clio 5 : 5630 immatriculations en mai

- 208 2 : 4707 immatriculations en mai

Explications :

- Peugeot a retardé les immatriculations des e-208 produites fin 2019 (véhicules de démonstration et flottes collaborateurs) pour qu'elles soient comptabilisées dans les chiffres 2020 pour le calcul des rejets de CO2 moyens (objectifs CAFE). Idem pour le e-2008 et la Zoé chez Renault. D'où ces énormes chiffres en janvier et février.

- le PureTech était avantagé par l'ancien barème NEDC corrélé pour calcul du malus, et le 1.3 TCe désavantagé. Avec le nouveau barème WLTP en vigueur depuis le 1er mars, c'est l'inverse (PureTech désavantagé et 1.3 TCe avantagé). Peugeot a donc forcé les immatriculations de véhicules avec le 1.2 PureTech en janvier et février, tandis que Renault a retardées celles du 1.3 TCe à mars (mais la crise sanitaire a tout stoppé...)

Chut tu vas en énerver certains.

Et encore on ne parle que des chiffres France, en Europe la 208 elle est où ? :biggrin:

Par

Dans une période aussi perturbée, ces annonces sur des temps courts ne représentent pas grand chose. Les mois a venir montreront la réalité du moment, la mévente des automobiles avait commencée avant les deux mois de gel de l'activité. Il faut une bonne boule de cristal pour imaginer l'impact sur les ventes a venir, surtout avec l'influence des aides a venir.

Dans d'autres activités, il est possible d'avoir une première idée du comportement des clients, pour le groupe IAG les vols ouverts a la réservation pour le mois de juillet montrent un retour assez fort des intentions de voyage.

Par

En réponse à PLexus sol-air

On attend les pathétiques Tesla-Boyz, qu'ils viennent nous expliquer les formidables performances commerciales de "leur" marque, comme le mois dernier quand toutes les concessions physiques étaient fermées ! :areuh:

On attend que les Tesla haters se documentent un peu sur ce qu'ils conspuent.

Sinon ils sauraient que, Tesla n'a pas, et n'aura jamais, de concessionnaires...

Par

En réponse à TDPeugeot

Pas de chiffre pour DS :confused:

Ni pour Alfa Romeo. J'ai vu qu'en Belgique il y avait une offre intéressante :

"N’attendez plus et profitez de tous nos avantages avec jusqu’à 11.930 €1 de remise ainsi qu’un TAEG à 0%* sur une large sélection d’ Alfa Romeo neuves en stock et disponibles immédiatement.

- Jusqu’à 11.930€1 de remise et un TAEG à 0%* sur l’Alfa Romeo Stelvio

- Jusqu’à 9.630€2 de remise et un TAEG à 0%* sur l’Alfa Romeo Giulia

- Jusqu’à 4.700€3 de remise et un TAEG à 0%* sur l’Alfa Romeo Giulietta

Toutes ces offres sont également valables pour les clients professionnels (à l'exception de la prime de recyclage), qui peuvent en outre bénéficier gratuitement d'un premier paiement différé à 2021."

Sont désespérés les pauvres.

Par

En réponse à carsales

Et comme cela était prévisible, la Clio reprend la tête du marché français et grignote progressivement son retard sur la 208 accumulé depuis le début de l'année.

- Clio 5 : 5630 immatriculations en mai

- 208 2 : 4707 immatriculations en mai

Explications :

- Peugeot a retardé les immatriculations des e-208 produites fin 2019 (véhicules de démonstration et flottes collaborateurs) pour qu'elles soient comptabilisées dans les chiffres 2020 pour le calcul des rejets de CO2 moyens (objectifs CAFE). Idem pour le e-2008 et la Zoé chez Renault. D'où ces énormes chiffres en janvier et février.

- le PureTech était avantagé par l'ancien barème NEDC corrélé pour calcul du malus, et le 1.3 TCe désavantagé. Avec le nouveau barème WLTP en vigueur depuis le 1er mars, c'est l'inverse (PureTech désavantagé et 1.3 TCe avantagé). Peugeot a donc forcé les immatriculations de véhicules avec le 1.2 PureTech en janvier et février, tandis que Renault a retardées celles du 1.3 TCe à mars (mais la crise sanitaire a tout stoppé...)

Les chiffres de mi mars à fin mai ne veulent pas dire grand chose, en tout cas il y a quand même 5000 voitures de plus en faveur de la 208!

Par

En réponse à exclioboy

Chut tu vas en énerver certains.

Et encore on ne parle que des chiffres France, en Europe la 208 elle est où ? :biggrin:

Mais Renault ne pourra plus brader ses Clio pour gonfler les ventes, ils ont besoin de sous! Vive la stratégie Renault !!! :bien:

Par

En réponse à Marc29

Les chiffres de mi mars à fin mai ne veulent pas dire grand chose, en tout cas il y a quand même 5000 voitures de plus en faveur de la 208!

Il y en avait presque 1000 de plus en faveur de la 208 il y a un mois... Sur un mois aussi peu significatif que celui-ci, la Clio a déjà rattrapé 1/6 de son retard...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire