Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Dérèglement climatique : faut-il interdire les SUV ?

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Qu'entends-je jeudi midi sur France Inter ? Que les SUV sont responsables de la moitié de l'augmentation des émissions de CO2 dans le monde entre 2010 et 2018 ! Rien que ça ! Que fait le ministère de l'Environnement ?

Dérèglement climatique : faut-il interdire les SUV ?

Ce n'est pas un obscur militant écologiste qui l'affirme, mais Fatih Birol, le directeur de l'Agence internationale de l'énergie. Pas le genre d'établissement où on a le doigt qui fourche sur la calculette.

Dans le détail, en huit ans, la part de marché mondial des SUV est passée de 18 à 40 %. Et comme ces voitures, "consomment 25 % de carburant de plus que des voitures normales", dixit l'AIE, on en est là.

Bien sûr, on peut discutailler, arguer qu'un Peugeot 3008 ou un Renault Captur ne boulottent pas un quart de plus qu'une 308 ou une Clio, mais au pire 10% à 15 %.

Vrai, mais... faux : car en même temps, suite au Volkswagen Gate, nous sommes passés de berlines diesels à des SUV essence... Pour mémoire, le Renault Captur 1,2 TCe 120 ch consomme, selon des mesures à la norme ISO 9001, 9,2 l/100 km en ville, 7,6 l sur route et 9,3 l sur autoroute pour 8,6 l de moyenne. C'est 56 % de plus qu'une Clio 1,5 dCi 110 ch qui tourne à 5,5 l ! Ce n'est d'ailleurs pas un effet du hasard si les émissions du parc automobile français sont remontées ces trois dernières années.

Dérèglement climatique : faut-il interdire les SUV ?

Et puis, arrêtons de chipoter, l'AIE parle d'émissions mondiales, pas françaises...

Aux Etats-Unis, les gros SUV qui trustent le top ten des ventes consomment largement 30 % de plus que les dernières Chrysler 300 ou Chevrolet Malibu qui se vendent encore. Je ne parle pas de Ford qui vient d'annoncer qu'il renonçait à produire des berlines tri-corps pour se consacrer aux SUV.

Faut-il parler aussi de la Chine, premier marché automobile mondial, qui vote elle aussi pour le Sport Utility Véhicle  ?

 

Le battement d'aile d'un couillon

Or donc, les SUV sont responsables de la moitié de la hausse - qui était pourtant censée être une diminution - des émissions mondiales de CO2.

Ce n'est pas rien, ce n'est pas un petit scandale environnemental de plus, ça n'appelle pas des réflexions comme "oui, mais les centrales à charbon allemandes..." ou "y'a qu'à voir ce que rejettent les bateaux de croisière"...

Il s'agit de rien moins que la moitié de la responsabilité de la fin du monde qui relève de l'hypertrophie de nos bagnoles ! Autrement dit, de notre vanité, de notre besoin de virilité ou d'originalité (!), de détails ridicules, de 20 ou 25 cm plus haut, 5 cm plus large, de 100 ou 200 kilos de ferraille et de plastique en trop et, le plus crétin, même pas souvent de quatre roues motrices.

Trois fois rien, juste un peu de "fun".

Je veux bien voir les océans inonder les côtes, les animaux disparaitre, les épidémies s'abattre, les ouragans se multiplier parce que les Indiens ou les Africains se mettent eux aussi à manger de la viande, à se climatiser, à voyager, à consommer et à communiquer comme nous le faisons nous-mêmes depuis un siècle.

Mais ça me rend dingue que cela advienne parce que le BMW X3, c'est plus tendance que la Série 3 ou le Peugeot 3008 plus sympa que la 308.


L'histoire du battement d'aile du papillon qui provoque un cyclone de l'autre côté de la terre est donc vraie. Sauf que c'est un peu plus qu'un papillon : un couillon d'Américain qui un jour en a eu marre de sa berline à la papa et a voulu une bagnole différente, un peu comme un monospace mais en moins plan-plan, un peu comme un 4X4, mais en plus confortable.

Il a été entendu, il a fait des émules et paf... dérèglement climatique.

 

Les lois de la construction appliquées à l'automobile ?

Alors, que faire ? Interdire la publicité pour les SUV comme vient de le suggérer le député européen EELV Yannick Jadot ?

Je l'ai connu moins timide.

Ne serait-il pas moins faux cul de les interdire purement et simplement ? Peut-on faire confiance au marché pour se réguler ? Peut-on nous faire confiance pour être raisonnables ? On a vu le bonus-malus se durcir et le SUV passer le tiers du marché. Il a été affirmé et répété que nous allions diminuer nos émissions; or, elles augmentent. On nous serine que l'heure est grave, mais rien de radical n'est entrepris. Nous savons que ces dix prochaines années, nous jouerons notre dernière carte, mais je n'entends aucun roulement de tambour.

Alors interdire les SUV ? Personnellement, ça me choquerait, mais bien moins que la taxe carbone sur les carburants qui afflige bien plus l'automobiliste modeste dans sa petite auto que le conducteur prospère dans sa grosse bagnole. Et puis, il y a des arguments auxquels il est difficile de répliquer. Un simple exemple : les lois qui régissent la construction. 

Il y a des permis de construire, des limites de hauteur, de surface, des coefficients d'occupation des sols et même désormais des normes de performance énergétique. Même la couleur de ses volets ou le matériau de sa toiture, on ne les choisit pas toujours.

On a beau être sur son terrain privé, on ne fait pas ce que l'on veut.

 

Or la route est un espace public. Où les SUV, en plus de consommer et de "polluer" inutilement, menacent la sécurité de ceux qui persistent à circuler dans des autos de taille et de poids "normaux" - pour reprendre l'adjectif mystérieux de l'AIE - ou n'ont pas les moyens de faire autrement. Mettez la calandre d'un DS7 à côté d'une portière de Golf, vous comprendrez. Et je ne parle pas des piétons et des conducteurs de deux roues bien plus menacés par un Mercedes GLE que par une Classe E. Une étude canadienne a démontré que l'on a 224 % de risque supplémentaire d'être tué si l'on est percuté par cet engin.

 

Il y a une vingtaine d'années, on projetait d'instaurer une norme d'agressivité et de compatibilité à l'homologation des voitures. Si elle avait été adoptée, le SUV n'existerait pas, aucun n'aurait pu être homologué. On en serait resté au break baroudeur avec ses élargisseurs d'ailes en plastique brut et ses barres de toit.

 

Dérèglement climatique : faut-il interdire les SUV ?

 

 

Une norme sur la "pachydermie" ?

 S'il faut vraiment en finir avec ces enclumes - mais le veut-on ? - il suffirait de fixer une norme de hauteur et de largeur et/ou une limitation de poids, bien en deça des 3,5 tonnes qui demeureraient l'apanage des utilitaires et minibus.  Longueur libre en revanche, ainsi avoir 7 places et plus resterait possible. Pas besoin non plus d'interdire les quatre roues motrices ni de limiter la garde au sol. En fait, il ne s'agirait pas d'interdire les SUV ni les 4x4, juste la "pachydermie".

Les constructeurs qui font désormais l'essentiel de leurs bénéfices sur cette catégorie de voiture en souffriraient certes. Mais sans doute moins durement que des milliards d'euros d'amende qui les attendent après 2020 s'ils ne respectent pas l'objectif de 95 g de C02/km sur 95 % de leurs ventes.

 

En savoir plus sur : 4X4 - SUV - Crossover

4X4 - SUV - Crossover

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (266)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est du bon sens signé Colin Chapman. Tous en Lotus !

La performance ne se mesure pas que au chrono, mais aussi à la trace environnementale.

Par

"Il s'agit de rien moins que la moitié de la responsabilité de la fin du monde qui relève de l'hypertrophie de nos bagnoles ! Autrement dit, de notre vanité, de notre besoin de virilité ou d'originalité (!), de détails ridicules, de 20 ou 25 cm plus haut, 5 cm plus large, de 100 ou 200 kilos de ferraille et de plastique en trop et, le plus crétin, même pas souvent de quatre roues motrices."

"Sauf que c'est un peu plus qu'un papillon : un couillon" :rs:

Excellent :bien::biggrin:

vous avez oublié les pare buffles sur les SUV, pour les enfants.... c'est particulièrement efficace :pfff:

Par

Pour info j'ai eu un des premiers SUV du marché un Honda HRV de 99 à peine 1,3T 125ch

premier et dernier SUV ... aucun intérêt

Par

Autre solution pour éviter les pachydermes sur nos routes et améliorer la performance énergétique des véhicules, limiter le SCx ( avec des valeurs maximum pour la surface frontale et minimum pour le Cx ) et imposer aussi un rapport poids/puissance minimum et maximum .

Par

En réponse à ricolapin

"Il s'agit de rien moins que la moitié de la responsabilité de la fin du monde qui relève de l'hypertrophie de nos bagnoles ! Autrement dit, de notre vanité, de notre besoin de virilité ou d'originalité (!), de détails ridicules, de 20 ou 25 cm plus haut, 5 cm plus large, de 100 ou 200 kilos de ferraille et de plastique en trop et, le plus crétin, même pas souvent de quatre roues motrices."

"Sauf que c'est un peu plus qu'un papillon : un couillon" :rs:

Excellent :bien::biggrin:

vous avez oublié les pare buffles sur les SUV, pour les enfants.... c'est particulièrement efficace :pfff:

Moi j'aime les véhicules SUV et je ne suis pas le seul beaucoup plus confortable, monter et descendre plus facile ainsi que pour charger au cas où et bien sur une meilleure visibilité. Il serait bien que les gens arrête de critiques tout et n'importe quoi

Par

Faut interdire les allocs aussi

Par

C est bien la polution , ça fait de l argent. Enfin pas pour nous hin :smile:

Par

On peut ressortir l'essai de la 208 puretech 75 qui consomme 7% de moins que le 5008 puretech 130? C'est vrai que 7% on tue la planète surtout si on voyage à 5 ou plus! Non ce qui tue la planète c'est tous les couillons qui prennent leur voiture chaque jour, n'économise pas l'énergie, pensent que rien ne vaut un gros v8 atmo ou roulent pour le plaisir de polluer le week-end. Ou même la sncf et les transports publics qui en étant aussi inconfortables qu'inadaptés poussent au tout voiture. Mr Savary les couillons croient encore que la voiture individuelle a un avenir et dire qu'une Clio dci est plus vertueuse qu'un SUV essence en 2019 est juste complètement anachronique. Le diesel est condamné, les gilets jaunes ont réussi à prolonger un peu l'utilisation de ce carburant douteux. Le meilleur exemple Porsche qui comprend avant ses clients et même les journalistes auto que le diesel c'est fini, le thermique en voie d'extinction (futur Macan juste électrique) et cherche se diversifier en attendant la fin de la voiture individuelle. Je vous laisse lire l'article d'Audric de ce midi sur Porsche. Dire c'est la faute au vilain SUV c'est un bon moyen de ne pas changer quand on en a pas. C'est un peu comme de dire c'est de la faute aux vilains avions qui représente 2% des émissions de gaz mondial! On fait quoi des 98% restants???

Par

Je ne comprendrais jamais l'intérêt des SUV et je n'aime absolument pas ça mais dire que les SUV sont responsables du dérèglement climatique c'est vraiment de la couille en barre.

Ca fait exactement comme avec le diesel. On vend à mort un type de véhicule, et 10 ans après on veut l'interdire ou le taxer.

Ce pays marche vraiment sur la tête !!

Avec ma femme nous avons 2 enfants et 2 chiens.

Nos véhicules font respectivement... 1066 kg et 990 kg...

Merci au revoir

Par

"Peut-on faire confiance au marché pour se réguler ? Peut-on nous faire confiance pour être raisonnables ?"

Je crois que nous connaissons déjà la réponse. Si on était raisonnable, on ne roulerait pas dans ces armoires normandes aussi dangereuses et polluantes que parfaitement inutiles. Quand j'entends qu'on veut taxer les voitures au poids, j'ai presque envie d'applaudir mais en même temps ça me donne envie de pleurer : il y a 40 ans les constructeurs tentaient de faire des voitures plus aérodynamiques et plus légères pour consommer moins. Aujourd'hui, un 3008 ou un Tiguan pénétrant aussi mal dans l'air qu'une Citroën CX du début des années 1970.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire