Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

2. Essai Fiat 500 hybrid - Sur la route : des arguments

Essai - Fiat 500 hybrid (2020) : branchée mais pas électrique

Fiat n’aura pas attendu longtemps pour électrifier son récent moteur « Firefly », introduit l’an dernier sous le capot de la 500 X. En effet, la marque a conçu deux versions (un 3 cylindres et un 4 cylindres) de ce nouveau bloc essence très léger composé en majorité d’aluminium, destinées à une électrification future. Eh bien, nous y sommes !

La 500 accueille aujourd’hui la version 3 cylindres atmosphérique de 70 ch. Cette dernière est associée à un petit moteur électrique, lui-même alimenté par une batterie plus puissante positionnée en parallèle. L’objectif est de soulager les efforts du moteur thermique dans les phases les plus énergivores comme le démarrage ou les fortes accélérations.

En toute transparence, il est quasi impossible de percevoir une aide spécifique pendant les accélérations. Le trois cylindres déroule, peut-être trop tranquillement d’ailleurs, son couple à bas régime. Passé un léger creux sous les 3 000 tr/min - dommage pour une citadine -, le FireFly se réveille enfin. Comme un bon 3 cylindres, il offre une jolie élasticité et assurément plus de pêche que le 4 cylindres de 69 ch proposé pour la version thermique. Notez qu’il est exclusivement disponible avec une boîte mécanique à 6 rapports.

Essai - Fiat 500 hybrid (2020) : branchée mais pas électrique
Essai - Fiat 500 hybrid (2020) : branchée mais pas électrique

 L'hybridation légère appote peu aux consommations mais beaucoup aux émissions de CO2.

En théorie, cette micro hyridation abaisse de 20% la consommation moyenne. La réalité est une fois de plus différente. Lors de notre essai entièrement réalisé en ville dans les rues de Bologne, cette dernière s’est établie à 7,4 l/100 km, contre 4,7 l/100 km annoncée en NEDC2 (cycle urbain) et 6,2 l/100 en WLTP (normes plus réaliste, phase de basse vitesse).

A défaut d’indiquer le nombre de litres de carburant économisés, l’ordinateur de bord propre à cette version hybride indique le niveau d’énergie stockée dans la batterie car cette dernière récupère de l’électricité au freinage et au levé de pied. 

La citadine italienne est toujours plaisante à conduire en ville et son niveau de confort est plutôt bon pour la catégorie.
La citadine italienne est toujours plaisante à conduire en ville et son niveau de confort est plutôt bon pour la catégorie.

Le fait d’opter pour le nouveau 3 cylindres Firefly compact et très léger (77 kg) a aussi permis à Fiat de limiter la prise de poids de son modèle. Ainsi, la 500 hybride ne pèse que 5 kilos de plus que la version thermique classique. Il n’a donc pas été nécessaire de modifier le calibrage du châssis. La 500 séduit toujours pas son bon niveau de confort et sa grande maniabilité.

Portfolio (33 photos)

En savoir plus sur : Fiat 500 (2e Generation)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

La vieillesse est un naufrage...

Par

7.4l/100km... Est-ce que la version thermique pure est réellement plus gourmande ? ça me semble tellement énorme comme conso pour une mini-citadine comme la 500, même sur du 100% urbain.

Par

Cette pauvre voiture désuète.

Ou comment FIAT a tué un mythe.

Sérieux le petit écran sur une voiture qui se veux "Hype" tendance, moderne...

Elle est complètement OUT.

Par

En réponse à pechtoc

7.4l/100km... Est-ce que la version thermique pure est réellement plus gourmande ? ça me semble tellement énorme comme conso pour une mini-citadine comme la 500, même sur du 100% urbain.

C'est clair ! Pour avoir pas mal conduit une 107, difficile de dépasser les 5,5L/100 kms. Même ma vieille logan 1.6 consommait moins (et pourtant j'ai le pied assez lourd).

Par

Pour faire du 7,4l en urbain avec une 500 firefly hybride il faut vraiment conduire comme un bourrin, avec notre panda twinair on tourne à 5,8l de moyenne sur l'ODB sur les 6000 derniers kilometres enregistrés et quasi exclusivement en parcours urbains, mais bon quand on s'intéresse à l'automobile on sait que les consos des essayeurs sont toujours élevées et que les consos du constructeurs sont toujours basses donc la vraie conso se trouve entre les deux...

Par

En réponse à kpouer44

Cette pauvre voiture désuète.

Ou comment FIAT a tué un mythe.

Sérieux le petit écran sur une voiture qui se veux "Hype" tendance, moderne...

Elle est complètement OUT.

Même si c'est un fait qu'elle est techniquement très vieillissante, elle plait toujours beaucoup pour une voiture "out"...

Y a un paquet de constructeurs qui aimeraient autant vendre après 12ans de même modèle non?

Sa ligne n'a même pas vieilli, et c'est d'ailleurs le gros risque : la prochaine 500 arrive, et ça va être difficile de ne pas la massacrer à ce niveau.

Quant à l'écran... 7 pouces c'est petit? C'est une voiture, pas le salon d'un geek non? Moi ce que je trouve risible, c'est cette mode des écrans gigantesques... Au moins la 500 est jolie dedans.

Concernant cette hybride... bah c'est une 500 quoi ^^

Par

En réponse à king crimson

Même si c'est un fait qu'elle est techniquement très vieillissante, elle plait toujours beaucoup pour une voiture "out"...

Y a un paquet de constructeurs qui aimeraient autant vendre après 12ans de même modèle non?

Sa ligne n'a même pas vieilli, et c'est d'ailleurs le gros risque : la prochaine 500 arrive, et ça va être difficile de ne pas la massacrer à ce niveau.

Quant à l'écran... 7 pouces c'est petit? C'est une voiture, pas le salon d'un geek non? Moi ce que je trouve risible, c'est cette mode des écrans gigantesques... Au moins la 500 est jolie dedans.

Concernant cette hybride... bah c'est une 500 quoi ^^

Totalement d'accord !

Pour l'écran de la 500, je rajouterai qu'il est idéalement situé, plutôt bien intégré et le sytème Uconnect est reconnu pour son efficacité.

Ma copine en possède une, en TwinAir. Honnêtement, elle fait le job et plutôt bien même. En outre, elle a pu avoir une très belle réduction de "fin de carrière". Bref, elle a encore pas mal d'arguments... n'en déplaisent aux détracteurs de FCA

Par

En réponse à Fluktox

Pour faire du 7,4l en urbain avec une 500 firefly hybride il faut vraiment conduire comme un bourrin, avec notre panda twinair on tourne à 5,8l de moyenne sur l'ODB sur les 6000 derniers kilometres enregistrés et quasi exclusivement en parcours urbains, mais bon quand on s'intéresse à l'automobile on sait que les consos des essayeurs sont toujours élevées et que les consos du constructeurs sont toujours basses donc la vraie conso se trouve entre les deux...

parfaitement, je confirme après 30000 km avec une Panda 3 twin ( remplacée par une Panda 1,2 l). Véhicules fiables au possible et peu gourmands en carburant que ce soit en 2 ou 4 cyl.

Par

En réponse à kpouer44

Cette pauvre voiture désuète.

Ou comment FIAT a tué un mythe.

Sérieux le petit écran sur une voiture qui se veux "Hype" tendance, moderne...

Elle est complètement OUT.

C'est sur que sur certains aspects, elle a l'âge de ces artères (par ex. pour la position de conduite et l'habitabilité) ! Mais voiture "out" peut-être pas...bcq de constructeurs aimeraient avoir des voitures "out" comme elle. Elle a battu son record de vente annuelle l'année dernière, pas mal pour une voiture de 12 ans ! Je pense que les 108, up, et autres twingos aimeraient bien avoir ce succès...et cela même à leur sortie ! Elle est aussi surtout vendue en version "haut de gamme". Donc on comprends bien que fiat réfléchi à deux fois pour la remplacer ! Enfin... l'écran ! Tu ne vas pas mettre une écran de modèle 3 dans une 500, c'est juste ridicule !

Par

J’adore les essais de cara pour les consommations !

Des consommations de navette spatiales qu’on arrive jamais à faire en réel....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire