Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai – Renault Scénic 1.3 TCe 115 : que vaut le moins cher des Scenic ?

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

À peine un an et demi après sa sortie, le Renault Scénic de quatrième génération voit sa gamme de motorisations essence entièrement revue, les 1.2 et 1.6 TCe cédant la place à un 1.3 TCe totalement nouveau et disponible en trois niveaux de puissance, de 115 à 160 ch. Que donne le monospace devenu crossover avec la version d'entrée de gamme ? C'est ce que nous avons voulu savoir.

Essai – Renault Scénic 1.3 TCe 115 : que vaut le moins cher des Scenic ?

En bref

À partir de 25 000 €

Nouveau 1.3 TCe 115 ch

Disponible en finitions Life et Zen

Si l'appellation de l'entrée de gamme mécanique du Renault Scénic TCe 115 ne change pas, ce qui se cache sous son capot a été totalement métamorphosé. Aux oubliettes le 1.2 TCe qui développait 115 ch à 4 500 tr/min et 190 Nm à 2 000 tr/min et bienvenue au tout nouveau 1.3 TCe. Développé en étroite collaboration avec Daimler et équipant déjà les dernières Mercedes A160, A180 et A200, le HR13, comme il a été baptisé en interne, est disponible aussi sur le Scénic en trois versions - 115, 140 et 160 ch –. Et si la première est rigoureusement identique en termes de puissance à son prédécesseur, elle offre déjà un couple maximum notablement supérieur, qui plus est obtenu à un régime inférieur : 220 Nm à 1 500 tr/min, ce qui est aussi 15 Nm de plus que la version 130 ch du défunt 1.2 TCe. Cela permet au plus petit des Scénic essence de se montrer plus véloce, que ce soit en accélération, avec sur le papier une demi-seconde gagnée au 0 à 100 km/h désormais effectué en 11,8 s, ou en reprises, ce qui est toujours une bonne nouvelle au sujet d'un véhicule familial ayant pour vocation d'être régulièrement chargé jusqu'au toit. Dans la réalité, la vigueur supplémentaire du 1.3 est tout aussi indiscutable et se marie très bien avec une commande de boîte mécanique particulièrement agréable à manipuler. Les consommations relevées au terme de notre essai montrent aussi un réel progrès, avec un 7,0 l/100 km de moyenne enregistré, ce qui est, avouons-le, tout à fait remarquable pour un monospace surélevé de 1 413 kg à vide.

Essai – Renault Scénic 1.3 TCe 115 : que vaut le moins cher des Scenic ?

Comme son prédécesseur, le 1.3 TCE est disponible avec les deux premiers niveaux de finition du Scénic, commençant avec Life, celui de notre modèle d'essai. Et dans son équipement se cache une pépite unique dans la production automobile : des jantes en tôle de 20 pouces cachées derrière des enjoliveurs tentant, avec un succès certain, de se faire passer pour des éléments en alliage. Car le Scénic, quelle que soit sa motorisation, de 95 à 160 ch, a toujours la même monte pneumatique, 195/55R20. Esthétiquement, cela remplit parfaitement les énormes arches de roue, mais, tôle ou alliage, le prix à payer en matière de confort est toujours le même, avec quelques trépidations sur certaines imperfections de la route, et on ne peut que penser aux dixièmes de seconde et aux décilitres qu'une telle masse non suspendue ajoute aux performances et aux consommations.

Essai – Renault Scénic 1.3 TCe 115 : que vaut le moins cher des Scenic ?

À l’intérieur, notre modèle d'essai nous épargne le simple afficheur trois lignes de 4,2 pouces livré de série en haut de la planche de bord au profit d'un écran tactile de 7 pouces apporté par le pack Business à 1 200 € et comprenant aussi notamment le système R-Link 2, l'alerte de franchissement de ligne et la climatisation automatique bi-zone. Le reste de la finition Life apporte de plus le régulateur/limiteur de vitesse, les antibrouillards avant, les rétroviseurs électriques et dégivrants, un volant réglable en hauteur et en profondeur, quatre vitres électriques à impulsion et une alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux, ce qui, pour un premier niveau, reste tout à fait riche. La bonne nouvelle, c'est que même dans sa finition la plus basse, le Scenic dispose déjà de tous les éléments d'ergonomie disponibles, que ce soit la banquette 2/3-1/3 coulissante sur 16 cm et rabattable pour faire un plancher plat, les fixations Isofix sur le siège passager et sur les places extérieures à l'arrière ou les quatre trappes de rangement dans le plancher. Et bien sûr, de volumes de chargement conséquents, avec de 506 à 572 dm3 disponibles suivant la position de la banquette.

Essai – Renault Scénic 1.3 TCe 115 : que vaut le moins cher des Scenic ?

Le changement de motorisation a influé directement sur le prix, qui passe ainsi d'un tarif de départ de 24 500 à 25 000 € mais le supplément est amplement justifié par le gain en agrément offert par le nouveau 1.3 TCe ; Ce dernier se charge d'ailleurs lui-même de diminuer une bonne portion de cette différence par ses émissions de CO2 moindres faisant passer le malus de 253 à 60 €.

Chiffres clés *

  • Longueur : 4,40 m
  • Largeur : 1,86 m
  • Hauteur : 1,65 m
  • Nombre de places : 5 places
  • Volume du coffre : 506 l / NC
  • Boite de vitesse : Méca. à 6 rapports
  • Carburant : Essence
  • Taux d'émission de CO2 : 122 g/km
  • Malus : 310 €
  • Date de commercialisation du modèle : Décembre 2017

* pour la version IV 1.3 TCE 115 ENERGY LIFE.

Photos (33)

SPONSORISE

Essais Monospace

Fiches fiabilité Monospace

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire